La Turquie inquiète les marchés : la livre au plus bas face à l'euro et au dollar

 |  | 389 mots
(Crédits : Umit Bektas)
Durement touchée par la crise du Covid-19, la Turquie, déjà endettée et affaiblie par la hausse de l'inflation, voit sa monnaie continuer de chuter.

La livre turque a atteint jeudi un plus bas historique face au dollar et à l'euro, alors que l'inflation et la capacité d'Ankara à enrayer l'affaissement de sa devise inquiètent les marchés.

La livre turque s'échangeait à 7,27 contre un dollar vers 10H30 GMT, essuyant une perte supérieure à 3% depuis le début de la journée. Le précédent record était de 7,24 livres turques contre un billet vert, atteint en mai dernier. La devise turque a aussi enregistré son plus faible niveau historique contre l'euro, s'échangeant à près de 8,6 contre la monnaie européenne à 10H30 GMT.

Lire aussi : La livre turque en chute libre

Cette nouvelle dégringolade intervient alors que les marchés s'inquiètent de la fonte des réserves en devises étrangères de la Banque centrale turque, qui semble avoir dépensé sans compter ces derniers mois pour soutenir la monnaie nationale.

Les banques publiques ont également été poussées à vendre des dollars pour aider la livre. En plus d'alimenter l'inflation, l'affaiblissement de la livre alourdit le fardeau déjà écrasant de la dette, libellée en devises étrangères, qui pèse sur de nombreuses entreprises turques.

Ces inquiétudes s'ajoutent à celles qui existent sur les capacités de l'économie turque à se relever de la pandémie de Covid-19, qui a frappé alors que le pays se relevait à peine de sa première récession en une décennie. L'épidémie a notamment heurté de plein fouet le tourisme, un secteur vital pour l'économie turque.

Lire aussi : Turquie : malgré les tensions, des opportunités financières pour la France

La chute de la livre illustre aussi la défiance accentuée ces dernières années entre les marchés et Ankara, notamment depuis une tentative de putsch en 2016 qui a été suivie d'une ferme reprise en main des affaires économiques par le président Recep Tayyip Erdogan.

Ainsi, les baisses répétées du principal taux directeur de la Banque centrale depuis un an ont stupéfié les économistes, qui l'exhortent au contraire à relever ses taux pour contrer l'inflation. Cette dernière s'élève actuellement à 11,76% en rythme annuel.

Le président Erdogan s'oppose fermement à toute hausse des taux d'intérêt, qu'il a une fois qualifié de "mère et père de tous les maux".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/08/2020 à 14:44 :
Pas grave, ils s'incrustent en Libye pour assurer leur approvisionnement en pétrole (ce qui sera bon à moyen terme pour leur éco).
Réponse de le 11/08/2020 à 13:51 :
Khadafi maintenait la paix dans cette région.
Depuis que l’urss , les usa , israel ont mis les grains de sable aux moyen orient après la seconde guerre mondiale , il n’y plus jamais eu de stabilité dans cette zone.
Les amis de mes ennemis ne dont pas mes amis : c’est exactement cette devise qu’ils appliquent tous .
Changer la carte du monde avec la force et obstination ne ramène que
Sang, souffrance , guerre , misères...
Regardes ces en 1960 et aujourd’hui... ça arrange tous le monde ( urss et compagnie ) que l’ignorance et l’obscurantisme rongent ces régions du monde.
Pour rappel : 3 ème prédateur des hommes : sont les hommes entre eux!
La Turquie assure sa survie et ses frontières ( peut on lui reprocher de se défendre des terrorises armées par ses ennemis : la Grèce en premier plan ?)
La Turquie a une histoire propre à elle , elle réussit à maintenir la paix 600 ans dans le monde sans faire des bains de sang : la preuve : toute les cultures et cultes ont pu d’épanouir et évoluer , ce qui est le contraire en «  ce moment «  alors sue doit disant nos sociétés actuelles sont plus civilisées ?
Tellement civilisés ! Qu’ils ne savent que vendre des bombes et des armes Ou piller toutes les ressources de cette terre , qui détruisent complètement la planète.
a écrit le 09/08/2020 à 16:15 :
Quand on ne sait pas gérer un risque de change , comme certaines collectivités locales françaises vis à vis du franc suisse , on en paie le prix ...
a écrit le 09/08/2020 à 15:00 :
Pour votre information :
La Russie et la Syrie avait l’intention de marquer ces 9 ans de guerre par la construction symbolique d’une nouvelle église orthodoxe .
Sainte Sophie a été pillée en l’an 1200 lors d’une croisade de tous ses joyaux ( qui sont en Europe pour la plut part ) ce monument historique a été laissé à l’abondon pour donner plus de pouvoir à Rome .
Je trouve «  idiot » l’attitude de M. Erdogan de changer ce monument historique en lieu de culte.( ce message qu’il fait pour ouvrir le chemin de cette construction en Syrie = manœuvre pour cacher le futur à venir )
M. Erdogan suit une feuille de route pour ne pas réveiller les consciences en Orient et en Occident.Ne vous laissez pas influencer par les médias.

Sachez que Dieu ou Allah est UN ou que vous soyez , fuyez la violence , la haine et éprouvez paix et tolérance pour vos semblables.

Apres 9 ans de guerre en Syrie , voici le nouveau visage de la Syrie : la reconstruction une sainte Sophie en Syrie.

Le passé nous ne pouvons ni l’effacer ni le changer : nous pouvons que l’accepter ( c’est dans l’ordre de la nature , c’est plus sain )
Ce qui «  est » «  est » tout n’est pas virtuel ou un jeu.
Réponse de le 09/08/2020 à 17:31 :
La mer est la preuve immense que Dieu pleura sur ses travaux .Elle continue de monter car il pleure sur ses actions et obligations turques .
Réponse de le 10/08/2020 à 12:10 :
C’est bien du chauvinisme Français d’occulter la bombe à retardement et la poubelle qui est entrain de se former grâce à l’alliance de Erdogan avec la transatlantique républicaine mondiale, aux portes de l’Europe en voie de devenir le tiers monde mondiale.
Réponse de le 10/08/2020 à 18:48 :
Filou ?
soit un militaire ou un agent qui travaille pour les renseignements .
Alors 50/50
militaire ou agent ?
Qui dit mieux ?
C’est la fin du monde de toute façon , et pour tous les pays , sauf pour ****** et ******* ( je m’autocensure ! Ça évitera à Tribune de le faire , car ils doivent autoriser que du lisse , sens du poil de leurs lecteurs)
tu crois vraiment que ta valise de billets va te sauver ?
Réponse de le 10/08/2020 à 18:49 :
Filou ?
soit un militaire ou un agent qui travaille pour les renseignements .
Alors 50/50
militaire ou agent ?
Qui dit mieux ?
C’est la fin du monde de toute façon , et pour tous les pays , sauf pour ****** et ******* ( je m’autocensure ! Ça évitera à Tribune de le faire , car ils doivent autoriser que du lisse , sens du poil de leurs lecteurs)
tu crois vraiment que ta valise de billets va te sauver ?
Réponse de le 11/08/2020 à 18:54 :
Bien vu Xxx .C'est moi l'oeil de Moscou..En fait pour être informé il suffit de lire les sources ouvertes .La Tribune, Le Monde , les rapports officiels ,et les journaux étrangers en traduction automatique .En ce moment les journaux Grecs décrivent le bras de fer dans la ZEE grecque .Les Turcs sont nerveux ,
Réponse de le 13/08/2020 à 22:54 :
Une dernière pour la route chers contadicteurs ..Je connais un instructeur de l'un des Services ,celui qui n'a pas de fichiers .Il n'a que des listes ..Coucou la CNIL ..Ses collègues le surnomment Carambar car il enseiigne l'art de retirer une lettre d'une boîte aux lettres sans ouvrir la porte avec un bout de ficelle et un Carambar humide ...Il faut justifier cette dépense des deniers publics ..Dormez bien, bonne gens , nous sommes protégés .
a écrit le 08/08/2020 à 18:25 :
Bravo la Turquie qui risque de faire appel au FMI en 2021. Le pays tient grâce à son nationalisme: transformation de Sainte Sophie à Istanbul en lieu de prière, envahissement du Nord de la Syrie, recherche d'hydrocarbures dans des zones qui ne lui appartiennent pas comme dans les eaux territoriales de Chypre (pays membre de l'UE), envoie de plusieurs milliers de conseillers et de troupes islamistes syriens et autres groupes en Libye pour contrôler une grande partie du pays. Le fait que ce pays commence à vraiment à énerver l'Egypte, une grande partie de l'OTAN (dont la France) et la Grèce. Cette fuite en avant est dangereuse et la crise économique est au coin de la rue.....
Réponse de le 09/08/2020 à 15:36 :
Si la Turquie fait tout ça , c’est qu’elle est partenaire.
La chamaillerie entre la France est juste une histoire d’intérêt.
Contre les usa et la Russie ces pays ne font pas le poids.
Des querelles de basse-cour !
a écrit le 07/08/2020 à 15:35 :
nous avons la le bis du petit autrichiens.
avec l'appui d'une religion la méthode est un peu différente
mais le but finale est identique et le danger est qu'il n'est pas pressé
le temps travail pour lui
a écrit le 07/08/2020 à 15:00 :
Bien, tout ce qui affaibli les régimes autoritaire et religieux comme celui de Turquie est bon pour la planète. Les turc méritent mieux que ce régime abjecte....
a écrit le 07/08/2020 à 11:35 :
C'est un peu normal que la livre turc chute avec la crise du covid, faut pas oublier c'est un seul pays comme à l'époque du bon vieux franc, l'euro a derrière elle plusieurs pays donc une économie plus importante
a écrit le 07/08/2020 à 11:04 :
Ce sont de petits signaux qui font des crises. L'épisode Ste Sophie (la Sagesse) va devoir être payé cash... Où la politique intérieure (islamisation) se télescope avec la mondialisation...
Nous sommes loin de la Turquie ouverte aux valeurs de tolérance du père fondateur Kemal.
Réponse de le 09/08/2020 à 15:47 :
Erdogan a besoin de convaincre les migrants Syriens et les radicaux de Turquie de sa position.( encore un investissement pour les élections)
a écrit le 07/08/2020 à 10:23 :
Je choisi la Turquie contre la finance mondiale et chaque humain un minimum sensé devrait faire ce choix là devant l’ampleur des dégâts qu'a causé cette finance aveugle et cupide.
Réponse de le 07/08/2020 à 17:38 :
Curieux choix .Je préfère les Grecs ,les Chypriotes ,les Kurdes ,lles Arméniens les Orthodoxes et pour le dire simplement ,les Français .La propagande turque en français (TRT) donne une bonne idée du niveau de paranoïa du régime .
Réponse de le 07/08/2020 à 18:39 :
Ah mais je n'ai jamais dis que j'aimais le régime turc ! C'est juste qu'entre un pays souverain et la propriétaire du monde qu'est la finance, en train de le massacrer je n'hésites pas une seconde je préférerais voir se plier cette dernière au moins une fois dans ma vie !

Mais je suis d'accord que l’ennemi de mon ennemi n'est pas mon ami pas de souci et que laisser faire le travail par d'autres c'est moche mais bon ici personne ne veut même contrarier la dictature financière donc...
Réponse de le 08/08/2020 à 12:16 :
Erdogan n'a eu besoin de personne pour faire fuir les investisseurs .La doctrine des Frères Musulmans qu'il professe a été suffisante .Tous les pays dirigés par des populistes ou des utopistes ont plus de problèmes que les autres .Ceci dit libre à vous d'acheter des livres turques pour soutenir cette devise .
Réponse de le 10/08/2020 à 9:50 :
@ multipseudos: "Tous les pays dirigés par des populistes ou des utopistes ont plus de problèmes que les autres"

Ah bon ? La Chine est pourtant devenue très vite numéro deux puissance mondiale non ?

Avant le Covid les états unis avaient même pas 3% de chomage.

Tu trolls et je me rend compte que maintenant tu attends que le temps passe pour salir mes commentaires.
Réponse de le 10/08/2020 à 19:04 :
Oui il y a des phénomènes qui se trament en Turquie , beaucoup de propriétaires de coté Anatolie ( comme les Champs Elysees) ou les propriétaires ont des ressources aux usa sont entrain de vendre des biens de valeurs comme pour quitter ce secteur .
Ces dernières années la Turquie a ouvert ses frontières aux migrants issus du bangladaise, indonésien, Afrique , Beaucoup de Saoudiens en investisseurs , des Syriens , Istanbul est devenu un grand carrefour .
Beaucoup sont entrain de vendre et quitter Istanbul , grâce à la politique obstinée de M . Erdogan a maintenir sa position dans don fauteuil face au CHP ( valeurs de Ataturk) beaucoup d’Expatries reviennent en France , ral bol de l’ambiance à Istanbul , les Turcs ont marre de ce saccage de la Turquie juste pour parce que M. Erdogan ne veut pas laisser son fauteuil .
Réponse de le 10/08/2020 à 19:05 :
Rassurez vous ,je ne cherche pas à salir vos commentaires mais à échanger des arguments ,Seule l'ironie me motive car nos contributions ne vont pas changer le cours de l'Histoire ..Qu'en restera-t-il dans 5000 ans? Bonjour chez vous .
Réponse de le 11/08/2020 à 17:28 :
Je préfère les Grecs ,les Chypriotes ,les Kurdes ,lles Arméniens les Orthodoxes et pour le dire simplement ,les Français

Réponse : c’est exactement ces postions qui ont fait plus de 100 000 morts en Turquie ( des civils) par attaque terroristes soutenus par «  je préfère aux Turcs ( qui sont «  aussi «  des êtres humains ) les autres .... Vos positions tuent des innocents en Turquie .

Pour moi peut importe la nationalité : un humain est un humain comme moi , il a le droit d’être different , ce n’est pas pour autant que je vais faire de la discrimination pour le bloquer d’avancer en renforçant ses ennemis .
a écrit le 07/08/2020 à 10:05 :
la Livre turque est au même niveau que le Yuan ou le franc français, les comparaisons d'un pays contre la monnaie de 28 états ou celle des USA plus de 50 états n'est pas une référence.
Le Rouble, le Roupie, le Yuan ainsi que d'autres monnaies sont en plus mauvaise situation comme en Afrique, en Amérique du Sud ou en Asie.
La livre turque tient bon toute seule face à celle de 28 pays comme l'Euro.
Nous avons beaucoup d'experts économiques mais force est de constater qu'ils sont plus experts pour les autres pays, à les lire on a l'impression que la croissance explose en Europe ou aux USA.
a écrit le 07/08/2020 à 10:03 :
la Livre turque est au même niveau que le Yuan ou le franc français, les comparaisons d'un pays contre la monnaie de 28 états ou celle des USA plus de 50 états n'est pas une référence.
Le Rouble, le Roupie, le Yuan ainsi que d'autres monnaies sont en plus mauvaise situation comme en Afrique, en Amérique du Sud ou en Asie.
La livre turque tient bon toute seule face à celle de 28 pays comme l'Euro.
a écrit le 07/08/2020 à 9:09 :
Erdogan est un islamiste mégalomane; à ce titre plusieurs choses à comprendre:
- Dieu et ses enseignements sont au dessus de tout: la science, l'économie, la société, ... tout ça sont des matières qui doivent se plier devant Dieu
- il se croit plus fort, plus intelligent, ... que tout le monde

Erdogan va détruire ce pays, et les turcs qui l'ont l'élu n'auront qu'à s'en prendre à eux même; c'était le seul pays musulman véritable démocratique.

Exemple qui était toujours cité pour dessiner 1 avenir moderne des pays musulmans.

La turquie va bientôt rentrer dans le rang de l'ancien monde.
a écrit le 07/08/2020 à 4:38 :
Le principal defaut du dictateur est de se croire au dessus de tout, d'avoir raison de tout. L'economie etant globalisee, il est illusoire de se croire a l'abri des deconvenues.
Le tyran tombera pour avoir mis son pays au sol/
a écrit le 07/08/2020 à 0:20 :
Erdogan va comprendre que les faits sont têtus, pour qu'une économie fonctionne il faut des règles ,une stabilité économique et politique et surtout il faut la paix car la guerre coûte chers aux citoyens mais en plus elle limite les investissements.
le développement turc des années 2000 c'était surtout l'investissement étranger.maintenant c'est la guerre avec les kurdes,un peu l'EI ,avec la Libye,la Syrie...
a écrit le 06/08/2020 à 23:08 :
Cela m'inquiète .Je suis sûr que le commandant de la frégate Courbet partage mon émotion ,devant le Sultan de la Suplime Porte, .et l'écroulement de son économie ..
a écrit le 06/08/2020 à 21:55 :
Il ne fait pas bon faire des affaires avec un pays de cette envergure qui défie ouvertement Washington.
Les initiatives malheureuses de la Turquie ces dernières années , guidées par un nationalisme rance font que la Turquie est devenue un pays gênant pour les USA.
Erdogan est une catastrophe pour son pays et Poutine s'en frotte les mains.
a écrit le 06/08/2020 à 21:54 :
Même la crédibilité des dettes est en question! Qui peut croire quoi?
a écrit le 06/08/2020 à 21:30 :
Erdogan, aveuglé par le pouvoir ne voit plus la réalité. Il veut lui tordre le cou, lui imposer sa volonté...sauf que ça ne fonctionne pas comme ça. Désormais, la spirale infernale est enclenchée, la descente aux enfers pour la Turquie est enclenchée. Ce n'est bon ni pour la Turquie, ni pour ses voisins, dont l'Europe.
Réponse de le 07/08/2020 à 23:12 :
Se que dérange en Turquie et Erdogan c'est que la Turquie n'a pas besoin de l'Europe et des USA. La Turquie c'est un pays autonome il produit tous ce que lui faut et il export aussi dans le monde entier et surtout vers l'union européen c'est pas comme les autres pays qui importe leurs nourriture et je sais pas quoi au contraire la baisse de la livre turque va dopé les exportation contrairement à l'Europe qui voit ses exportation s'effondrer la Turquie c'est pays souverain et ça dérange surtout en France sans oublier le raclée qui a subi la France en lybie et en Syrie face où Turc
Réponse de le 07/08/2020 à 23:12 :
Se que dérange en Turquie et Erdogan c'est que la Turquie n'a pas besoin de l'Europe et des USA. La Turquie c'est un pays autonome il produit tous ce que lui faut et il export aussi dans le monde entier et surtout vers l'union européen c'est pas comme les autres pays qui importe leurs nourriture et je sais pas quoi au contraire la baisse de la livre turque va dopé les exportation contrairement à l'Europe qui voit ses exportation s'effondrer la Turquie c'est pays souverain et ça dérange surtout en France sans oublier le raclée qui a subi la France en lybie et en Syrie face où Turc
a écrit le 06/08/2020 à 20:26 :
Erdogan conduit son pays avec assurance et volonté vers le fond. Sa stratégie et ses méthodes ressemblent fort à celles pratiquées en son temps par les dirigeants de grands pays comme l' Argentine, avec le succès que l' on connait.
a écrit le 06/08/2020 à 19:20 :
Dictature depuis 3 ans : repoussoir pour investisseur et tourisme.
Erdogan au pouvoir jusqu'à la mort, ses dauphins suivront.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :