Soudan : soutien financier de 3 milliards de dollars de la part de Ryad et Dubaï

 |   |  429  mots
Depuis le départ d'Omar el-Béchir le 11 avril, la livre soudanaise (SDG) n'a cessé de se renforcer face au dollar.
Depuis le départ d'Omar el-Béchir le 11 avril, la livre soudanaise (SDG) n'a cessé de se renforcer face au dollar. (Crédits : Stringer .)
Ce soutien financier passe par un dépôt de 500 millions de dollars à la Banque centrale soudanaise et le versement d'une somme 2,5 milliards destinée à financer les besoins du peuple soudanais en produits alimentaires, médicaments et produits pétroliers.

Inquiets de l'instabilité au Soudan et de ses conséquences sur leurs intérêts, l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis ont annoncé dimanche un soutien financier commun de 3 milliards de dollars au nouveau régime de Karthoum engagé dans une transition difficile après la destitution du président Omar el-Béchir. Ce soutien prend la forme d'un dépôt de 500 millions de dollars à la Banque centrale soudanaise et d'une somme 2,5 milliards destinée à financer les besoins du peuple soudanais en produits alimentaires, médicaments et produits pétroliers, a indiqué l'agence saoudienne officielle SPA, sans préciser s'il s'agissait de dons ou de prêts.

"Conscient de la nécessité d'aider le peuple soudanais frère (...) et en soutien à la République du Soudan, les deux pays ont décidé de leur apporter conjointement cette aide", a écrit l'agence.

Soutien de la livre soudanaise

Elle a également précisé que le dépôt à la Banque centrale soudanaise était destiné à soutenir la livre soudanaise, à atténuer les pressions qu'elle subit et à stabiliser son taux de change. La valeur de la livre soudanaise s'est fortement renforcée dimanche sur le marché noir, le renversement du président Omar el-Béchir laissant envisager un afflux de dollars dans ce pays confronté depuis plusieurs années à des pénuries de devises étrangères.

Depuis le départ d'Omar el-Béchir le 11 avril, la livre soudanaise (SDG) n'a cessé de se renforcer face au dollar. Dimanche sur les marchés parallèles, elle a bondi face au billet vert, à 45 SDG pour un dollar contre 72 SDG la semaine dernière. Le taux de change officiel est fixé à 47,5 SDG pour un dollar.

Transfert du pouvoir au peuple

Le chef du Conseil militaire de transition au Soudan, Abdel Fattah al-Burhane, a affirmé dimanche son engagement à remettre le pouvoir au peuple, à quelques heures d'une conférence de presse prévue par les meneurs de la contestation qui pourraient annoncer une autorité civile rivale. Le "Conseil s'engage à transférer le pouvoir au peuple", a déclaré le général Abdel Fattah al-Burhane assurant que l'armée répondrait dans la semaine aux demandes des manifestants, rassemblés par milliers depuis plus de deux semaines devant le QG de l'armée à Khartoum pour obtenir le transfert du pouvoir à une autorité civile.

Le chef du Conseil militaire de transition s'exprimait à l'occasion de sa première interview à la télévision nationale depuis la destitution le 11 avril par l'armée du président déchu Omar el-Béchir sous la pression d'une contestation populaire inédite.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :