Primaire à gauche : Hamon vainqueur du premier tour, devant Valls

 |   |  500  mots
Benoît Hamon est en ballotage très favorable avant le second tour de la primaire de gauche, qui se déroulera le 29 janvier.
Benoît Hamon est en ballotage très favorable avant le second tour de la primaire de gauche, qui se déroulera le 29 janvier. (Crédits : STEPHANE MAHE)
Benoît Hamon arrive en tête du premier tour de la primaire de la belle alliance populaire, avec 35,8 % des voix, devant Manuel Valls avec environ 31,3 % des suffrages, et Arnaud Montebourg (17,80 %). Ce dernier a d'ores et déjà annoncé son soutien à Benoît Hamon.

Benoît Hamon arrive en tête du premier tour de la primaire de la belle alliance populaire avec 35,8 % des voix, a annoncé Thomas Clay, le président de la Haute autorité des Primaires citoyennes, au siège du parti socialiste. Benoît Hamon devance Manuel Valls (31,3 %), et Arnaud Montebourg qui n'arrive qu'en troisième position avec seulement 17,80 % des voix. Entre 1,7 million et 1,9 million de personnes sont allées voter ce dimanche, c'est moins que les deux millions espérés par les dirigeants socialistes.

Mais Manuel Valls est désormais dans une situation très difficile : Arnaud Montebourg, le grand battu de l'élection de ce dimanche, a donné dès 21 heures son soutien à Benoît Hamon, et a invité ceux qui ont voté pour lui à « faire de même ». Pour se justifier, Arnaud Montebourg a notamment condamné la dérive « social-libérale » menée durant le quinquennat, et qui a été incarnée par Manuel Valls. Benoît Hamon est donc en ballotage très favorable. 
Pour sa part, Vincent Peillon, qui n'a pas donné de consigne de vote, prend la quatrième place de ce premier tour avec environ 6,80 % des voix. Cinquième, François De Rugy a de son côté obtenu 3,77 % des suffrages, contre 2 % pour Sylvia Pinel, sixième, et enfin 1,02 % pour Jean-Luc Bennahmias. Le vote blanc représente 0,75 %, et le vote nul 0,67 %.

Des débats qui ont tourné autour des propositions d'Hamon

« Les électeurs de gauche ont voté par conviction et pas par résignation. Ils ont décidé de faire de la question sociale et de la question écologique (...) le sens de leur exigence. », s'est félicité Benoît Hamon ce dimanche soir. L'ancien ministre de l'Education aura donc bénéficié des trois débats télévisés qui ont en grande partie tourné autour de ses propositions (revenu universel, légalisation du cannabis, transition écologique). Après le deuxième débat, Hamon s'était d'ailleurs dit satisfait de la tournure des événements : « Je suis content que ce soit souvent autour de mes propositions que les débats s'organisent. Preuve que ce que j'ai formulé depuis le début de la campagne a du sens ».

Le verdict de la primaire de la gauche est d'autant plus attendu que les ombres d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon planent au dessus de cette primaire. Le candidat de la France Insoumise s'est notamment publiquement interrogé sur l'utilité de d'une candidature du parti socialiste à la présidentielle de 2017. En effet, un dernier sondage donne Emmanuel Macron crédité d'entre 17 % à 21 % des votes au premier tour de la présidentielle, et Jean-Luc Mélenchon entre 14 % à 15 % des voix. En revanche c'est toujours l'hécatombe du côté des potentiels candidats du parti socialiste : s'il l'emportait dans une semaine, Manuel Valls arriverait seulement cinquième avec 10 % des voix au premier tour de la présidentielle, alors que Benoît Hamon récolterait seulement 7 % des voix au premier tour fin avril... Manifestement, ça va tanguer au PS.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/01/2017 à 6:24 :
Les gens ont voté Hamon en premiére position. Pourquoi il n'est pas élu tout de suite car maintenant c'est magouille et compagnie de la part des candidats et des élus socialistes . Les radicaux de gauche aprés avoir critiqué le gouvernement en décidant d'une candidature hors primaire ont changés d'avis en présentant un candidat et maintenant soutiennent ValLs. Si quelqu'un peut m'expliquer le comportement de ce miniscule parti à part pleurer pour différents postes bien placés .POLITIQUE = MAGOUILLE
a écrit le 23/01/2017 à 18:35 :
vous voyez un Hamon en face de TRUMP ou de POUTINE pour défendre les intérêts de la France ? rien qu'un galopin aux promesses illusoires qui prendrait un pied au c...
Pour défendre son pays il faut un grand homme , pas un pantin : même réflexion pour Macron ou Valls ! on a vu ce que ça a donné avec Hollande qui voulait renverser la table
a écrit le 23/01/2017 à 16:48 :
Valls pourrait économiser des dépenses inutiles au PS en ne se représentant pas au 2eme tour des primaires. Le discours est déjà écrit (Hollande) et il pourrait même économiser de la salive en ne lisant qu'une ligne sur deux puisqu'on l'a déjà entendu une fois. Quant à l'inénarrable Cambadelis, de quelle "belle victoire" va -t-il pouvoir se gargariser ?
a écrit le 23/01/2017 à 15:56 :
Le PS est mort le jour où Montebourg et Hamon sont sortis du gouvernement. La France dans l'UE, il n'y a pas d'autre choix que la politique Hollande/Valls. Social-Démocrate (ce qu'à toujours été Hollande). Pour un autre choix, il faut sortir de l'Europe, mais comme pour le Brexit, c'est aussi un grand saut dans le vide...dont les Français ne veulent apparemment pas...Toute la gauche d'obédience non social-démocrate va manger son chapeau et voter comme un seul homme Macron. Hamon et Valls sont out et le score de Mélenchon ne sera certainement pas celui que prédisent les sondages. Les communistes sont loin de la bêtise qu'on leur prête...Quant à la vie des partis, c'est comme celle des entreprises, elles croissent, fusionnent, disparaissent, renaissent ailleurs, autrement, différemment, c'est la vie. Même le FN peut disparaître.Pas de quoi "s'émotionner".
a écrit le 23/01/2017 à 14:52 :
Tant mieux si le PS décline, cela ôte autant de force aux musulmans.
a écrit le 23/01/2017 à 14:44 :
Ben pour tous ces candidats on s'est posé la question :ils ont fait quoi pendant ce septennat?
Ben on sait pas, on n'a rien vu de concret et d'utile.
Macron lui, hé ben on a utilisé ses bus, il n'a pas l'air d'en manquer des idées pendant que les autres ressassent des vieilles recettes éculées, on votera pour lui.
Quand aux autres loustics "droituresques" je viens de perdre près de 100€ sur une petite retraite :csg!, avec les heures que j'ai travaillé jusqu'à 60h, 43 années à se bousiller la santé il y a longtemps que je les ai payées ces charges sociales, venir me les réclamer, c'est du vol.
Qu'ils piquent ça à ceux qui ne peuvent justifier 172 trimestres pleins ou 6880 heures travaillées.
Quand on fout rien, pas d'urssaf qui rentre à la sec soc.
a écrit le 23/01/2017 à 12:30 :
Ce serait taquin si l'histoire faisait perdre Vals avec 49,3 % des voix au second tour !
a écrit le 23/01/2017 à 11:48 :
LES DETRACTEURS DE BENOIT HAMON SE SONT LEVEZ DE BONNE HEURE? POUR MOI JE SOUHAITE QUE BENOIT EXPLIQUE MIEUX SONT PROGRAME SOCIAL ET ECOLOGIQUE ?LES DEUX ONT LIEZ ET NOUS FONT ENCORE ESPERE ERT REVEZ ENCORE AUX LENDEMAIN QUI CHANTENT? IL EST OU LE BONHEUR ? IL EST LA ?/ CECI DIT J AI VUE SUR YOUTUB QUE DES EXPERIANCES DE REVENUE UNIVERSEL ON ETE REALISE ?ET CELA MARCHE? ILY A MOINS DE MISERE PLUS D EMPLOIES CAR L ARGENT EST REMIE DANS L ECONOMIE REEL. CAR SI TOUS NOUS AURONS DROIT AUX REVENUE ET TOUS NOUS AURONS DES IMPOTS POUR EGALISE LA JUSTICE SOCIAL. HAMON PARLE D UN IMPOT DE UN A DIX? JE TROUVE CETTE IDEE GENIAL? ET JE SOUHAITE QUE CELA REUSSISE CAR NOUS AVONS TOUS A Y GAGNIER DE VIVRE DANS UNE FRANCE APPAISE DE LA MISERE SOCIAL NEUF MILLONS DE PAUVRES???
a écrit le 23/01/2017 à 11:40 :
Macron se frotte les mains, Mélenchon pleure.

Et ce dernier qui disait croire que le candidat PS allait se désister...
Réponse de le 23/01/2017 à 22:58 :
@Matthieu: les socialos iront jusqu'à se déshonorer en votant Fillon en cas de 2e tour Fillon-LePen :-)
a écrit le 23/01/2017 à 11:20 :
De toute façon, cela change rien puisque le PS ne sera pas présent au second tour.
Cordialement
a écrit le 23/01/2017 à 11:12 :
J'adore les gens qui vous parlent d'épanouissement au travail, de labeur alors qu'ils sont en pleine journée sur LA TRIBUNE à poster leur commentaire.

Réveillez vous , votre boulot est comme le mien : UN JOB A LA CON mais ça , vous ne voulez pas le reconnaitre. Vous croyez que la seule alternative au travail , c'est la télevison et le canapé.
Utilisé votre Revenu de base et le temps partiel pour faire du bénévolat, de l'associatif, du soutien scolaire, de l'encadrement dans des clubs sportifs, du nettoyage de rivière, de plage ou simplement pour cultiver votre jardin et consommer bio.
Je ne veux pas vous retarder, votre journée doit être chargé. Il vous reste à faire vos course sur Leclercdrive. Et les gens qui préparent vos commandes, il n'ont pas le temps de commenter l'actualité
Bonne journée les winners
Réponse de le 23/01/2017 à 18:25 :
@les jobs..: 1) il existe aussi des gens qui aiment leur travail et qui peuvent redresser les âneries que d'autres disent dans leurs commentaires. 2) Faire du bénévolat, de l'associatif, etc., c'est bien, mais je ne crois pas que cela s'adresse aux bobos-socialos qui ne savent que geindre, jalouser et demander plus d'assistanat pour eux-mêmes :-)
a écrit le 23/01/2017 à 10:08 :
Notre démocratie est formidable. Elle met en avant la France utopique avec 550.000 pros banquette-plumard et allocation mensuelle de 800 euros !
Réponse de le 23/01/2017 à 11:41 :
Oh les promesses du PS, on connait ! Les camelots ont une nouvelle idée pour attirer les électeurs veaux après la campagne des pommes, puis celle du travailler plus pour gagner plus et le moije Président.
a écrit le 23/01/2017 à 9:59 :
Curieux de savoir ce qu il va se passer dans les semaines et mois à venir au delà même de l'élection présidentielle. La partie frondeuse du PS a emporté la mise hier mais c'est une victoire par défaut vu que les électeurs sociaux démocrates ne ce sont simplement pas mobilisés. Le Bad Gotesberg va t il avoir lieu?
Bien malin celui qui peut dessiner le paysage politique de demain à gauche mais pas que. Je trouve de plus en plus évident que l'on ne peut plus se passer de l'injection d'une dose importante de proportionnelle, tant le cadre étroit des partis ne correspondent plus à l'état de l'électorat. Ce serait clairement au prix d'une certaine instabilité (mais bon on voit bien la popularité des présidents une fois élu) en échange d'une représentation plus démocratique et la possibilité de contrat de gouvernement plus large.
a écrit le 23/01/2017 à 9:40 :
Bon sang j'ai lu les commentaires et quelle horreur ! Il n'y a rien de pire que des commentaires sur la politique étant donné que 95% sont fournis par des opposants ou des fans, à savoir des gens dont l'avis n'a aucun intérêt puisque définitivement scellé jusqu'à leur mort. Les lignes bougent tout le temps mais pas eux, jamais.

Bon, prochaine lecture dans 6 mois au cas où par miracle les choses évoluent.
a écrit le 23/01/2017 à 9:32 :
Le PS est désorienté, elle ne reconnait plus sa gauche de sa droite car le programme est prémâché par les orientations de Bruxelles, ses "recommandations", ses "directives", ses "réformes" et ses "sanctions"! Elle doit prendre le maquis si elle veut survivre!
a écrit le 23/01/2017 à 9:25 :
Le grand gagnant de la primaire de la gauche est Macron, Hamon et Mélenchon se doublonnant dans l'échelle de la démagogie gauchiste devront se partager 15 à 20% des suffrages du premier tour. La présence au second tour du benjamin des candidats serait un nouveau coup de tonnerre dans la vie politique française.
a écrit le 23/01/2017 à 8:51 :
Un look a la Fernand Raynaud !
Il va nous refaire le sketch de " tonton , pourquoi tu tousses " !
a écrit le 23/01/2017 à 8:48 :
Pauvre France
a écrit le 23/01/2017 à 8:29 :
La fin du PS est actée, avec probablement le secours des électeurs de M.Mélanchon, qui sont venus "sortir" M.Valls et la gauche de gouvernement, à l'encontre des intérêts de leur leader: qu'importe puisque personne ne sera au deuxième tour! Pour faire simple, il reste 15% du côté des frondeurs, et 15% du côte de M.Mélanchon, maxi. Notons que pour M.Valls, ce peut être un mal pour un bien, son futur n'en souffrira pas plus, et que M.Hollande a probablement évité une claque terrible et humiliante.
Réponse de le 23/01/2017 à 10:49 :
Les électeurs de Mélechon seraient venus sortir Valls pour faire élire un candidat en concurrence directe avec le leur? On savait que leur QI était plutôt faible mais là ce serait au delà de tout ce que l'on peut imaginer.
a écrit le 23/01/2017 à 8:14 :
J'ai toujours aimé les kermesses on gagne à tous les coups, enfant une sucette, plus grands un jouet encore plus grand un téléphone et adulte un revenu universel la différence qui va faire le cadeau en milliards à l'organisateur. Pour ce qui de la légalisation du cannabis pourquoi pas mais quel type, puis les cartels ayant toujours une avance sur les rigolos de la politique pour quand la légalisation du sniff, puis après peut-être une petite piqure. Oui vive la kermesse mais cette fois je n'irai car elle est mortifère fin de la joie de jouer.
a écrit le 23/01/2017 à 7:27 :
Taxer les robots ? Il faut quand même être sérieux. Qui peut croire qu'une telle mesure serait efficace ?... Niveau ZERO de l'analyse et de la stratégie économique !!
Je rappelle tout de même que la France subit déjà un retard considérable dans ce domaine, et pas que vis-à-vis de l'Allemagne...
Hamon veut enterrer ce qui reste de notre industrie. Ce n'est pas de l'utopie, c'est de la bêtise !
Je file chez Macron.
Réponse de le 23/01/2017 à 9:06 :
En même temps un robot prend la place d'un humain souvent...c'est loin d'etre riddicule.
Réponse de le 23/01/2017 à 11:07 :
Hamon veut sans doute faire fermer les quelques derniers sites de fabrication automobiles français très consommateurs de robots.
a écrit le 23/01/2017 à 5:12 :
meme Christine Lagarde est pour le revenu universel.Hamon est un social-néolibéral,le candidat parfait pour la gauche de progrès.Mélanchon et Macron sont sur le meme créneau,mais n'ont pas l'assise du ps,ils doivent négocier leur ralliement.la gauche a encore un bon coup a jouer face au prédateur antisocial Fillion
Réponse de le 23/01/2017 à 9:51 :
Il devint difficile d'apprécier votre deuxième degré, car nous y sommes de façon réelle. Peut-être passer au 3ième degré? Mais, il va falloir des lecteurs super smart..:)
a écrit le 22/01/2017 à 23:56 :
Des assistés permanents qui votent pour que cela continue, avec en prime un revenu en restant à la maison, ça étonne qui ?
Réponse de le 23/01/2017 à 6:26 :
C'EST QUOI LE ps C'EST COMME LES DINAUSORES
SA EXISTE À LA NUIT DES TEMPS ????
Réponse de le 23/01/2017 à 10:06 :
Cher Patrick vous avez quelques scrupules à accepter le revenu universel,ceci vous honore. Je peux vous venir en aide, si vous voulez, en vs transmettant mes coordonnées bancaires. Un assisté..
Réponse de le 23/01/2017 à 11:12 :
je ne crois pas qu'avec 800 euros de revenu universel on soit un assisté:le cout de la vie est tel qu'il faut au moins 1800 euros pour un foyer.tant qu'on ne partage pas le "gateau" du travail il est légitime que les exclus soient indemnisés.ce sont les "insiders",ceux qui ont la chance de travailler qui doivent contribuer.sans redistribution,c'est la guerre civile
Réponse de le 23/01/2017 à 15:38 :
@élu ps: 1) de l'argent permanent sans rien faire et sans avoir cotisé à rien, c'est de l'assistanat. 2) Universel veut dire pour tous. On attend le chiffre de l'immigration de Hamon, car il est à prévoir que nous allons devoir accueillir un nombre record de "réfugiés" si on rase gratis :-)
a écrit le 22/01/2017 à 23:30 :
Apres le revenu universel, il faut la voiture universel car à quoi ça sert d'avoir un revenu universel si on ne peut pas le dépenser ?
Pour rouler en voiture universel,il fait l'essence universel.
Alors, militant de gauche je propose pour tous :
-un revenu universel à 2000€ net
-un smic relevé à 3500€ net
- le droit à un voiture 4 portes 90ch minimum pour tous
- le droit à vivre en pavillon avec 1 hectare de jardin
- le droit à un air non pollué
- le droit à un repas sain et équilibré avec la délivrance quotidienne de chèques restaurant gratuit
- le droit au titre de doctorat
- le droit à dire non à la violence, la malbouffe, au nucléaire, à l'antisémitisme, à la xenomorphie, au mouvement des planètes, à la pollution lumineuse à des étoiles...

Le tout financé par l'état. Tout gratuit. Pour tous.
Réponse de le 23/01/2017 à 8:12 :
C'est excellent !
Réponse de le 23/01/2017 à 10:00 :
Il faut vous présentez à la présidentielle ,vous êtes parfait ,jamais vu un tel programme !!pourriez vous rajouter dans les droits :une deuxième voiture gratuite pour madame ?merci
Réponse de le 23/01/2017 à 11:18 :
Vos propositions sont tres interessantes et rejoignent les miennes; concernant ce que j'appele Revenu Minimum de Solidarite (RMS). Je vais les modifier ci-dessous vos propositions pour les rendre realistes, car vous etes trop bon, ce qui est tout a votre honneur.
- un revenu universel a 1000 euros, ventile entre 500 euros en liquidites et 500 euros en prestation sociales en nature (partipation au logement, aux transports, a la nourriture et a la sante, a etudier par les travailleurs sociaux a echelle locale).
- transports public pouvant aller jusqu' a la gratuite en fonction de la situation a etudier par les services sociaux. S'ajoute au revenu ci-dessus si juge necessaire.
- la partie nature du RMS ci-dessus contient une participation, qui peut aller d'une aide au paiement des taxes d'habitation, entretien du logement, jusqu'a la mise a disposition d'un chambre en foyer avec sanitaires communs.
- la partie nature contient la participation a la nourriture; a etudier en fonction des situations. Fourniture de bien consommable pour celui qui a un logement, jusqu'a nourriture gratuite en foyer.
- l'air non pollue sera fourni en incitant les personnes sans reelles attaches urbaines a aller a la campagne et a y developper une economie locale.
- le droit au titre de doctorat sera favorise en incitant les personnes sans activite, voire les autres, a etudier. Le RMS permet en effet de se consacrer a ces etudes, et les inscritons a l'universite seront gratuites.
- les autres problemes seront regles au sein des instances democratiques lorsque la democratie aura ete instauree. Le SMIC sera bien sur releve a 1200 euros et tout revenu sera cumule sur la partie liquide du RMS. Les 500 euros restent non imposables ce qui rend tout travail incitatif.
a écrit le 22/01/2017 à 23:13 :
Le PS est en pleine dérive groupusculaire. Il a choisi une candidature de témoignage avec un programme délirant. L'horizon s'éclaircit encore un peu pour Emmanuel Macron . On peut se demander si ses supporters n'ont pas participé en masse à la primaire de la BAP.
Réponse de le 23/01/2017 à 9:42 :
hypothèse audacieuse, mais vu la participation ça parait très improbable...

On peut penser ce que l'on veut de Macron mais soit il a eu un instinct politique de tueur à gage (du niveau d'un Mitterrand), soit il a une chance de malade (d'aucuns diraient la chance du débutant) et plus probablement un peu des deux.
Dans les 2 cas de toute façon c'est plus porteur que la dépression permanente trainée par Fillon.
a écrit le 22/01/2017 à 22:57 :
Espérons que nous aurons un autre choix qu'entre Fillon et Le Pen.... ceux qui veulent un autre choix devront alors voter pour un candidat crédible économiquement et pro européen. je ne vois que Macron. Fillon, on connait....non merci. le Pen, on ne veut surtout pas connaître.... Hamon est sympa mais pas crédible....attendons de voir comment les choses évoluent....si Fillon ne met pas d'eau dans son venin, si ils n'écoutent pas les pro-européens, alors nous aurons un président par défaut comme Hollande en son temps....et ce n'est pas bon du tout. Son programme de rupture me semble être un mauvais choix. Il faut réformer mais pas tout casser. Il faut avancer sur l'Europe mais pas en voulant rester farouchement franco-franchouillard. La France et les autres états de l'EU ne sortiront grandis que en se fondant dans une EU démocratique et vraiment politique. Fillon ne prend pas ce chemin. Par contre il faut que la priorité de l'EU devienne l'emploi et cela passe par une vraie politique européenne et non pas par des politiques vouées à l'échec...
a écrit le 22/01/2017 à 22:52 :
Quelle honte ce suffrage pour un populiste démagogue de dernière zone !!! Pour la première fois, j'ai un sentiment de honte vis-à-vis de mes concitoyens qui adhèrent à un appât spoliateur.
a écrit le 22/01/2017 à 22:34 :
La gauche idealiste et romantique est en marche. Le suicide de la gauche est la. Devant , la falaise est devant, plus qu'à sauter. bravo. continuez comme cela. vous en aurez pour 20 ans a reprendre le pouvoir. J'adore, enfin un vrai debat Fillon Marine le Pen.
a écrit le 22/01/2017 à 22:16 :
apres Hamon, Laval?
a écrit le 22/01/2017 à 21:53 :
Le nouveau Marat... Jean-Luc n'est même plus reconnu par les siens !
a écrit le 22/01/2017 à 21:27 :
Pourquoi Hamon ne veut-il pas dire que sa compagne travaille à la direction de LVMH ?
Lui qui parle au nom du peuple 😢
Réponse de le 22/01/2017 à 21:44 :
Est-ce que cela change quelque chose? Quel est l'intérêt de cette information qui est de notoriété publique et qui n'intéresse personne?
a écrit le 22/01/2017 à 21:14 :
Mr Hamon va devoir nous expliquer comment il va financer le RU. Il s'est bien gardé de nous dire comment cela sera financé...peut être par l'opération du saint esprit !

L'économie passe en second plan pour Mr Hamon ! Super ! Mr Hamon est un grand rêveur, il ne sait pas compter .Il vit dans l'irréel et va faire exploser l'endettement et les impôts.
Vive les nouvelles cigalles , les fourmies n'ont qu'a bien se tenir!

Nouveau leitmotiv Hamon ," ne travaillez plus, l'état est là pour assister ..."

Un jour viendra ou la France sera sous tutelle comme la Grèce .
L'Histoire n'est qu'un éternel recommencement, vous verrez....
Réponse de le 23/01/2017 à 1:17 :
Financement, il'a dit clairement Flambée de tous les impots des 45% des seuls CITOYENS qui le paient, et flambée de la Lourde Taxe Foncière pour les 45%, et EXO ! pour les 55% qui la paient. Création d'un I.S.F pour les 45% DE CITOYENS " RICHES ", les 55% de pauvres seront EXO !!!!! de C.S.G-C.R.D.S : et alors triplement des actuels Lourds 8% !!!! et 15.5% !!!! Confiscation intégrale du patrimoine des morts. Casse des institutions. Dette épouvantable et déficits, ile dit " il s'en fout " Casse des Armés, libération de tous les détenus de moins de 7ans, libération de TOUTES les Immoralités. france dégringolera au fon du fond. Capitaux,Talents et Investisseurs fuieront et éviteront france. VOILA LE COMMUNISME VOULU PAR HAMON.
Réponse de le 23/01/2017 à 8:45 :
@@quidam : vous avez raison sauf que valls ou macrin c est la même chose ! La seule proposition de macron à ce jour est l augmentation de la CSG (+1.70%) pour ceux qui l a payent donc ceuc qui ont plus de 1200 e/mois mais au moins macron est clair : on sait que les "riches" c est au dessus de ce chiffre .Je n ai entendu aucun des candidats nous parler d un alignement des retraitres public sur privé .Il serait bon que tous les candidats de goooche fassent comme FH ( 4000e) et nous disent à partir de quel chiffre nous sommes "riches" sachant qu ils partagent tous la même conception :" un impôt est juste si payé par les riches" ( propos de mr valls) .
a écrit le 22/01/2017 à 20:53 :
Une fois de plus, toutes mes félicitations ... aux sondeurs.
a écrit le 22/01/2017 à 20:45 :
Mais qui a voté pour Valls ?
Hamon a su exploiter le revenu universel qui est important pour un grand nombre de personnes.
Ce revenu est un droit qui permet à beaucoup de ne plus être considéré comme des sous hommes
Ceux qui critiquent peuvent en avoir besoin, un jour.
Avec le protectionnisme qui s'annonce et le mondialisme qui persiste, personne n'est à l’abri des aléas de la vie
Réponse de le 22/01/2017 à 23:30 :
C'est bien beau de promettre, sauf que le RU de Hamon est irréalisable. Même en supprimant toutes les autres aides (RSA, bourses scolaires et étudiantes, allocs, APL, minimum vieillesse), il manque encore 150 à 200 milliards pour le financer. Qui que ce soit de sensé ne peut y croire ; il n'y a qu'une explication rationnelle au score de Hamon : que les macroniens aient voté en masse pour lui.
a écrit le 22/01/2017 à 20:37 :
Tout en hamon!!! Comprenne celui qui pourra pour ma part je renonce un point c'est tout
Réponse de le 22/01/2017 à 22:15 :
Cher Hamon, c'est chouette, on fait plus pouet-pouet...
bon, on va pas en faire un fromage!!!
Réponse de le 22/01/2017 à 23:29 :
La mère de Tout en Hamon qui rit tandis que Valls est en aval. C est trop drôle n est il pas ha ha
Réponse de le 23/01/2017 à 8:18 :
le paterne de Tout en Hamon dis à son fiston: vas y mon rejeton Valls en aval à tord et à travers!
a écrit le 22/01/2017 à 20:32 :
L'intérêt de l'émergence de Benoît Hamon est qu'il n'est pas redondant avec Mélenchon ni avec Macron...à la différence respectivement de Montebourg et de Valls. Le deuxième intérêt est que ça va enfin obliger les socialistes voire une grande partie des français à se pencher plus sérieusement sur le revenu universel. Pour l'instant, on a entendu beaucoup de jugements à l'emporte pièce (voire faux) sans réelle connaissance du sujet. Je pense personnellement qu'on peut mettre en place la première étape proposée par NKM lors de la primaire de la droite mais peu de gens avaient écouté à l'époque...Et évidemment le RU permet d'abord de supporter plus facilement des salaires plus bas du fait du temps partiel forcé ou de la faible valeur de marché du travail faiblement qualifié qui ne sera pas automatisable...et non d'augmenter le RSA actuel.
a écrit le 22/01/2017 à 20:29 :
Dans la même logique que les victoires de Trump et du Brexit. Plus c'est portnawak mieux ça passe. Décidément les démocraties filent un mauvais coton. Fort heureusement pour tout le monde les chances de Hamon sont à peu près aussi élevées que celles de Jadot...
Réponse de le 22/01/2017 à 22:57 :
Bruno_bd : méfions-nous quand même. On vient de voir "superman" accéder à la plus haute marche de la première puissance mondiale. Alors, avec le cynisme populiste du vainqueur de ce soir, on ne sait jamais !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :