La Bulgarie pressée de rejoindre la zone euro pour profiter de prêts

La Bulgarie souhaite accélérer de plusieurs mois son processus d'adhésion à la zone euro pour obtenir des prêts accordés seulement aux pays membres et destinés à surmonter la crise économique provoquée par la pandémie de coronavirus.

2 mn

La BCE donnera probablement un avis positif pour une coopération étroite (de la Bulgarie) à l'Union bancaire européenne, ce qui est une condition d'adhésion à ERM II, a-t-il indiqué. Les institutions européennes apprécient notre discipline financière, a assuré le Premier ministre bulgare Boiko Borissov.
"La BCE donnera probablement un avis positif pour une coopération étroite (de la Bulgarie) à l'Union bancaire européenne, ce qui est une condition d'adhésion à ERM II, a-t-il indiqué. "Les institutions européennes apprécient notre discipline financière", a assuré le Premier ministre bulgare Boiko Borissov.

"Ceux qui sont dans la zone euro auront des milliards à leur disposition", a souligné samedi le Premier ministre Boïko Borissov lors d'une conférence de presse à Sofia. Il souhaite que Sofia dépose sa candidature dès la fin du mois d'avril et non en juillet comme prévu. Adhérer au mécanisme ERM II, sas d'intégration à la zone euro, est "la seule marche à suivre pour que notre pays sorte de la crise", a souligné M. Borissov.

"Nous continuons à suivre le plan adopté et nous avons reçu des assurances de nos partenaires", a déclaré samedi le ministre des Finances Vladislav Goranov.

ERM II est un système de parité fixe dans lequel un Etat doit rester au moins deux ans avant d'adopter la monnaie unique. L'intégration à ce mécanisme ouvre la voie selon M. Borissov aux prêts européens.

Les pays de la zone euro vont être prochainement éligibles à 240 milliards d'euros de prêts du Mécanisme européen de stabilité (MES), visant à les aider à face à la récession consécutive à la pandémie de nouveau coronavirus. Le MES a été créé en 2012 lors de la crise de la dette de la zone euro. Il sert à aider les Etats rencontrant des difficultés de financement sur les marchés.

"Les institutions de l'UE apprécient notre discipline financière"

Pays le plus pauvre de l'Union européenne (UE), la Bulgarie respecte depuis 1997 un mécanisme d'austérité au sein duquel sa devise, le lev, est rattachée à l'euro à un cours fixe. Ses indices macroéconomiques sont stables. En 2019, la Banque centrale européenne (BCE) avait recommandé une augmentation du capital de deux banques bulgares, afin d'assurer leur viabilité en cas de crise financière. Le premier de ces établissements a rempli ses objectifs. Le second doit le faire "dans les prochaines semaines", a précisé M. Goranov.

"La BCE donnera probablement un avis positif pour une coopération étroite (de la Bulgarie) à l'Union bancaire européenne, ce qui est une condition d'adhésion à ERM II, a-t-il indiqué. "Les institutions européennes apprécient notre discipline financière", a assuré M. Borissov.

La Bulgarie doit adhérer à l'Union bancaire en même temps qu'au mécanisme ERM II. Créée en 2012, l'Union bancaire surveille les principaux établissements bancaires de la zone euro et doit résoudre les défaillances des banques en difficulté.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 31
à écrit le 13/04/2020 à 18:28
Signaler
Je peux dire comme un bulgare que ici beaucoup des gens volent d'argents europens il y a plus des voitures de luxe qu'en Monaco.3 Bugati Chiron 48 Rols Royce 22 Mclaren etc...Vous les francais vous devez pas donner plus d'argents aux bulgares ils vo...

à écrit le 13/04/2020 à 16:53
Signaler
Concernant le MES, La Tribune aurait pu préciser que ce fond est doté de 700 milliards dont 20% abondés par la France, soit 140 milliard...Vous avez bien lu !! La France a versé depuis 2012, 140 milliards au nom de cette idéologie mortifère qu'est l...

à écrit le 13/04/2020 à 16:52
Signaler
Meme motivation égocentrique s'agissant d'Europe : Bulgarie, Pologne, Roumanie, Albanie

à écrit le 13/04/2020 à 16:31
Signaler
Monsieur Borisoff est un piston par les allemands.

à écrit le 13/04/2020 à 11:03
Signaler
Pour acheter des avions américains , et pour nous faire après un bras d'honneur comme polonais et hongrois , non merci!!

à écrit le 13/04/2020 à 10:44
Signaler
C'est vrai, il faut bien que la Bulgarie dispose de moyens financiers pour régler les achats de matériels militaires US ! Mais pourquoi ne demandent-ils pas des subsides à l'Oncle Sam ?

à écrit le 13/04/2020 à 9:41
Signaler
Ah encore des esclaves salariaux ! Les allemands leur ouvrent grand les bras.

à écrit le 12/04/2020 à 17:02
Signaler
Comme d'autre pays de l'union, ce sont les subventions qui attirent, mais pour le comportement européens on peut repasser. Il faut exiger un engagement européen plus fort avant d'admettre l'intégration dans la monnaie, c'est comme cela que l'Europe ...

le 13/04/2020 à 7:37
Signaler
Quasiment 100% des pays de l'UE, y compris la France et l'Allemagne achètent des équipements de défense américains. Même les russes en veulent des équipements de défense américains mais les sanctions américaines contre la russie veillent au grain. Al...

à écrit le 12/04/2020 à 16:53
Signaler
U.R.S.S 2.0

à écrit le 12/04/2020 à 16:09
Signaler
Bravo aux Bulgares s'ils ont acheté des équipements de défense américains. Seuls les Américains viendront à leur secours quand ce serait nécessaire. Les Européens vont les abandonner comme nous l'avons fait avec l'Ukraine et la Géorgie.

le 13/04/2020 à 3:09
Signaler
NI l'ukraine ni la géorgie ne font partie de l'UE et de toute façon ni l'Ukraine ni la Géorgie n'ont été aidés par les américains n"ont plus, commentaire d'une absurdité totale

le 13/04/2020 à 12:02
Signaler
@Fernwit: Justement, les Américains n'ont pas trop aidé ces 2 pays parce que ne faisant pas partie de L'OTAN. Aucun pays de L'OTAN n'a été attaqué par la russie ou l'URSS depuis la fin de la guerre froide et même depuis la fin de 2nde guerre mondial...

à écrit le 12/04/2020 à 15:03
Signaler
He oui, la Communauté Européenne et l'Euro avance lentement mais surement, petits pas après petits pas : rigueur budgétaire, contrôle des finances, normes, procédures, justice sociale.... Que de progrès pour des pays comme la Bulgarie, et tant d'autr...

à écrit le 12/04/2020 à 12:43
Signaler
Je ne suis pas d accord. Si il y aurait un référendum comme ce devrait être le cas aucun des pays baltes ne seraient en Europe. Entre la Roumanie qui est déjà un pays très pauvre, nous avons déjà toutes les mafias mais la je crois que l Europe va di...

le 12/04/2020 à 17:18
Signaler
Allez à Bucarest en Roumanie et comparer avec le 18e et 19e arrondissement de Paris: on ne sait pas qui est le pays riche et qui est le pays pauvre. Roumanie:4% de chômage et 4% de croissance par an. Roumanie: son PIB est supérieur à celui de l...

à écrit le 12/04/2020 à 9:33
Signaler
La fuite en avant de cette UE qui a perdu tout sens du réel.Il faudra imposer à tout pays qui reçoit plus qu'il ne paye en contribution qu'ils aient l'obligation d'acheter tout produit dans l'UE si l'UE est capable de le produire. Ainsi la Pologne et...

à écrit le 12/04/2020 à 9:16
Signaler
En tout cas ces pays qui remplacent le Royaume-Uni ne seront certainement pas des contributeurs nets et ce sont les français qui vont payer encore et encore au détriment de leurs services publics ou de leurs infrastructures devenues moribondes. Vive ...

à écrit le 12/04/2020 à 8:36
Signaler
Ca doit amuser les Anglais......

à écrit le 12/04/2020 à 8:23
Signaler
Tous ces noms à consonance russe. Ça fait froid dans le dos. Impossible de faire confiance à des personnes avec de tels noms. Ils sont forcément un peu russe sur les bords. Donc, c'est "nyet" pour une adhésion à l'UE.

le 12/04/2020 à 12:20
Signaler
Ils sont déjà membre de l'UE

à écrit le 12/04/2020 à 1:59
Signaler
Un pays dont le salaire minimum est de 200 euros et qui de surcroît n'est même pas membre de l'OCDE !! Mais où allons-nous ?

à écrit le 11/04/2020 à 22:26
Signaler
Nation corrompue, vérolée de pro-russes et nostalgiques de l'URSS. Aucune chance de les faire rentrer dans l'UE, même si c'est sûrement ce que Washington désire ardemment.

le 17/04/2020 à 10:37
Signaler
Tout à fait d'accord , il faut modifier les conditions d'adhésion comme l'a demandé Macron , et ne pas se faire trahir comme l'a fait la Pologne et la Hongrie .....

à écrit le 11/04/2020 à 22:09
Signaler
Une véritable ignominie cette attitude de la Bulgarie qui comme la Pologne vient chercher les subventions à son développement économique en voulant adhérer à l'Europe pour finalement acheter des F16 et autres matériels américains. Marre de cette cett...

le 12/04/2020 à 11:07
Signaler
Bien sur parce que seluement les americains nous acceptent la bas comme egaux.France accepte des arabes et africains autrement dit les gens dehors de l'Europe

à écrit le 11/04/2020 à 22:09
Signaler
Une véritable ignominie cette attitude de la Bulgarie qui comme la Pologne vient chercher les subventions à son développement économique en voulant adhérer à l'Europe pour finalement acheter des F16 et autres matériels américains. Marre de cette cett...

à écrit le 11/04/2020 à 20:51
Signaler
Un boulet économique, qui veut notre pognon, pour acheter payer ses F16 . Pas question !

à écrit le 11/04/2020 à 19:14
Signaler
La Bulgarie devrait se touner vers les Américains pour bénéficier de pret puisqu'ils achétent des F16 au lieu de penser Europe.

à écrit le 11/04/2020 à 18:43
Signaler
vite, le robinet est ouvert, on est interesses! on va pousser tout le monde et exiger ce qu'on a le droit acquis, vu qu'on vient d'arriver!.........il devrait demander aux autres pays de l'est comment ca s'est passe, et combien ils ont ete decus de ...

à écrit le 11/04/2020 à 18:39
Signaler
Tout opportunité est bonne pour englober les récalcitrants et leur imposé la seule façon de voir le monde a travers les yeux des multinationales... une consommation de masse et une économie d'échelle! Mais... le paradigme va très bientôt changé!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.