Chute des profits de Danske Bank

 |   |  182  mots
La grande banque danoise a vu ses bénéfices plonger au troisième trimestre en raison de son exposition à la faillite de Lehman Brothers.

Face à la crise financière, le premier groupe financier danois, Danske Bank (DB), a subi une chute de 69,4% de son bénéfice net au troisième trimestre à 1,114 milliard de couronnes danoises (149,3 millions d'euros).

Ce fort recul est dû notamment au fait que Danske Bank a dû provisionner sur la période 1,775 milliard de couronnes (contre 572 millions un an plus tôt) en raison de son exposition à la faillite de la banque d'investissements américaine Lehman Brothers.

Sur les neuf premiers mois de l'année, le recul est de 39% avec un bénéfice net à 6,921 milliards de couronnes et des provisions passées de 260 millions à 2,889 milliards de couronnes.

Du coup, la direction  a revu en forte baisse ses perspectives de progression de son résultat brut annuel, attendu désormais en hausse de 0 à 5% par rapport à 2007 contre 10% à 20% prévu précédemment.

Toutefois, le PDG de Danske Bank, Peter Straarup, estime que sa banque est "bien armée" pour affronter la crise car "même en ces temps très difficiles, les activités bancaires de base sont robustes et les revenus solides".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :