La banque britannique Lloyds TSB lance son offre de rachat sur HBOS

 |  | 450 mots
Après avoir obtenu le feu vert du gouvernement britannique vendredi dernier, Lloyds TSB a officiellement lancé ce lundi son offre sur sa compatriote HBOS. Pourtant, ce week-end, on a appris qu'un autre acquéreur était intéressé.

Le groupe bancaire britannique Lloyds TSB a officiellement lancé ce lundi son offre sur HBOS. La banque a envoyé à ses actionnaires une circulaire qui en précise les détails. Ces derniers se prononceront le 19 novembre prochain sur l'acquisition lors d'une assemblée générale.

Dans le même temps, Lloyds TBS a annoncé une augmentation de capital qui est prévue par les termes du plan de sauvetage britannique des banques : le groupe propose à ses propres actionnaires de souscrire pour 4,5 milliards de livres (environ 5,7 milliards d'euros) de nouvelles actions, une proposition garantie par le gouvernement qui prendra donc ce qui ne sera pas souscrit. En outre, le gouvernement va souscrire 1 milliard de livres d'actions préférentielles.

L'opération semble donc bien en route alors que des interrogations sur le rachat se sont posées ce week-end. Le gouvernement britannique a en effet indiqué samedi 1er novembre qu'il menait des discussions avec un autre possible acquéreur, Jim Spowart, créateur de la banque en ligne Intelligent Finance, détenue par HBOS, alors même que le gouvernement britannique avait donné son feu vert au rachat par Lloyds TBS vendredi 31 octobre.

Mais ce lundi, le directeur général de Lloyds TBS, Eric Daniels, a estimé que le rachat aurait bien lieu, même si le gouvernement a indiqué être en discussions avec l'homme d'affaires écossais Jim Spowart.

Dans le détail de l'opération, les termes proposés ce lundi pour la fusion sont différents des termes initiaux, comme cela avait déjà été annoncé : LLoyds TSB ne propose plus 0,833 action Lloyds TSB par action HBOS, mais 0,605 seulement, en raison de la modification du prix de l'action HBOS depuis l'annonce initiale du rapprochement le 18 septembre.

Par ailleurs, le plan de sauvetage annoncé le 13 octobre prévoit que, de son côté, HBOS pratiquera une augmentation de capital garantie par le gouvernement de 8,5 milliards de livres, et que le gouvernement achètera trois milliards de livres d'actions préférentielles assorties d'un coupon de 12%. Dans un communiqué séparé, HBOS a annoncé que sa propre assemblée générale aurait lieu en décembre, sans autre précision de date, et a espéré que la fusion serait achevée en janvier 2009.

La banque a aussi publié partiellement ses performances sur neuf mois. Elle indique ainsi que ses profits ont été  affectés par d'importantes dépréciations de 1,72 milliard de livres sterling (2,17 milliards d'euros) de janvier à septembre. Au 30 septembre, les pertes imputables à la crise financière s'élèvent également à 1,83 milliard de livres sterling (2,31 milliards d'euros). HBOS estime toutefois solide la position de ses fonds propres, qui seront encore renforcés via l'augmentation de capital.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :