Incendies : la Californie veut obliger les assureurs à couvrir les habitants de zones à risque

 |   |  341  mots
(Crédits : Gene Blevins)
Les autorités californienne, régulièrement frappée par des incendies, ont obligé jeudi les assureurs privés à continuer à couvrir les résidents de zones à risques,

Ils n'auront pas le choix. Les autorités californienne ont contraint, jeudi 5 décembre, les assureurs privés à continuer à couvrir les résidents de zones à risques. Environ 800.000 habitants sont menacés de perdre leurs contrats d'assurance dans cet Etat de l'ouest américain. Pour convaincre les récalcitrants, la commission des assurances de l'Etat menace ainsi d'instaurer un moratoire d'un an sur les compagnies refusant de renouveler les polices d'assurance des habitants de ces zones à forts risques d'incendie.

"Cette crise de l'assurance contre les incendies dure depuis des années, mais c'est une urgence que nous devons gérer si nous ne voulons pas transformer le rêve californien de la propriété en cauchemar", a expliqué dans un communiqué le directeur de la commission des assurances, Ricardo Lara.

"J'appelle les compagnies d'assurance à appuyer sur le bouton pause pour les avis de non-renouvellement pendant un an, pour donner un peu d'air aux propriétaires afin qu'ils s'adaptent et réduisent les risques, laisser le temps aux élus pour travailler sur des solutions durables et permettre au marché californien de l'assurance de se stabiliser", a-t-il ajouté.

Perte de valeur des biens

Des centaines de milliers d'habitants ont vu leurs contrats d'assurance augmenter, ou être tout simplement annulé, ces dernières années en Californie. En proie à la sécheresse pendant des années et à une forte mortalité des arbres, l'Etat de l'ouest américain connaît depuis plusieurs années de violents incendies de forêt qui ravagent des dizaines de milliers d'hectares.

Selon les organisations de protection des consommateurs, le refus de couverture des assureurs ou l'augmentation des primes annuelles pourrait entraîner une perte de valeur des biens et décourager les candidats à l'achat. Selon un rapport du département des assurances de Californie datant de 2017, certains propriétaires avaient vu leur assurance-habitation quintupler.

Les compagnies d'assurance défendent les augmentations et les non-renouvellements expliquant qu'elles ont remboursé dans les deux dernières années plus de 24 milliards de dollars de dégâts provoqués par des incendies ravageurs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/12/2019 à 12:03 :
si les fournisseurs d'électricité faisaient leurs boulots, il y aurait beaucoup moins d'incendies en Californie. Réseau en très mauvais état, le plus souvent c'est eux mêmes les responsables. Pourquoi pas de lignes enterrées????

L'année dernière ils étaient responsables de 80% des débuts de feux.....
Que dire d'autre..... à part le réchauffement de la planète, et pourquoi pas de lignes enterrées. En France malheureusement que 50% en Allemagne près de 100% et aussi débroussailler et couper quelques arbres......
a écrit le 06/12/2019 à 19:50 :
Après des décennies de libéralisme, les américains découvrent l'économie dirigiste.
a écrit le 06/12/2019 à 16:53 :
c'est pas complique ils vont calculer le cout du risque et le refacturer
hormis brasser de la mousse, ca sert a quoi? y a une election dans pas longtemps?
a écrit le 06/12/2019 à 15:00 :
Vu l'énorme cadeau que leur a fait Obama ils peuvent bien faire ça hein ces gros radins.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :