London Scottish Bank sous administration judiciaire

 |   |  248  mots
La petite banque britannique s'est plaçée sous administration judiciaire, après une intervention de l'autorité des marchés financiers (FSA). Le gouvernement britannique garantit la totalité de ses dépôts.

La petite banque britannique London Scottish Bank vient d'annoncer ce lundi qu'elle se plaçait sous administration judiciaire, après une intervention de l'autorité des marchés financiers (FSA), et le gouvernement a aussitôt indiqué qu'il garantissait la totalité de ses dépôts. Dans la foulée de cette annonce, la cotation du titre de la banque a été aussitôt suspendue à la Bourse de Londres. La banque avait vendredi une valorisation de 3,73 millions de livres après avoir perdu 97% de sa valeur en un an.


Basée à Manchester, cette banque, spécialisée dans le crédit à la consommation et le recouvrement de dettes, a indiqué avoir été contrainte à cette mesure après n'avoir pas été capable de relever son capital selon les nouvelles règles imposées par les normes de Bâle II, malgré des "discussions en vue de son éventuel rachat" qui n'ont pas encore abouti.

La banque indique que, dans cette situation, la FSA lui a interdit dimanche d'accepter de nouveaux dépôts, et la banque a donc demandé à ses avocats de la placer sous administration judiciaire. La demande a été déposée peu avant minuit dimanche soir. Quatre administrateurs d'Ernst & Young ont été nommés comme administrateurs.
 

Concomitamment à cette annonce, le gouvernement a publié un communiqué indiquant que les épargnants de London Scottish Bank "retrouveraient complètement leur argent", même ceux ayant sur leur compte plus des 50.000 livres (60.000 euros environ) actuellement officiellement garantis par la loi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :