Natixis : Laurent Mignon va succéder à Dominique Ferrero

 |   |  302  mots
François Pérol, le nouveau patron du groupe Ecureuil-Banques populaires, a décidé de nommer Laurent Mignon, gérant de la société Oddo et Cie, comme nouveau président du directoire de Natixis, la filiale de banque d'affaires des deux groupes, durement touchée par la crise financière.

François Pérol, le nouveau patron du groupe Ecureuil-Banques populaires, fait le ménage au sein de la banque. Il a décidé de nommer Laurent Mignon, gérant de la société Oddo et Cie, comme nouveau président du directoire de Natixis, la filiale de banque d'affaires des deux groupes, durement touchée par la crise financière. Une porte-parole de Natixis n'a pas souhaité commenter cette information.

"La nomination de Laurent Mignon en tant que directeur général sera proposée au conseil de Natixis qui se tiendra le 30 avril 2009 à l'issue de l'assemblée générale des actionnaires", prévue le même jour, fait savoir Natixis dans un communiqué.

, "sera nommé conseiller de François Pérol".

La nomination de Laurent Mignon, qui remplace ainsi Dominique Ferrero (qui  "sera nommé conseiller de François Pérol"), directeur général depuis la création de Natixis fin 2006, intervient juste avant l'assemblée générale des actionnaires de Natixis, qui se tiendra jeudi matin. A cette occasion, Natixis devrait modifier sa gouvernance pour devenir un groupe à conseil d'administration et non plus à directoire et conseil de surveillance.

La nomination de Laurent Mignon, âgé de 45 ans et ancien directeur général des AGF, "vise à initier une nouvelle étape dans la mise en oeuvre du plan de restructuration de Natixis", explique la banque.

Banquier d'affaires expérimenté, Laurent Mignon a rejoint Oddo  en 2007, après l'intégration complète des AGF à sa maison mère allemande Allianz. De retour dans une grande banque cotée, le dirigeant aura la lourde tâche de s'attaquer au redressement des comptes de Natixis, dont le cours de Bourse s'est effondré depuis l'introduction, et qui a enregistré une perte nette de 2,8 milliards d'Euros en 2008.

En Bourse, le titre Natixis progresse 0,30 1,78 euro.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pour une fois, il ne s'agit pas d'un Inspecteur des Finances, mais d'un HEC; sera-ce un bon banquier?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pour ceux qui l'ignoreraient (...ils sont nombreux car cela avait était fait dans la plus grande discrétion médiatique à l'époque), L. Mignon avait été débarqué des AGF en 2007 en se prenant environ 24 M? (oui, oui, vingt quatre millions d'?) de stock-options...
Bien entendu, je présume qu'il va les injecter dans le capital de "sa" nouvelle banque...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Mr.Pérol garde le sieur Ferrero comme conseiller,or ce très médiocre est l/artisant de 3,2milliards d/Euros de pertes ainsi que le licenciements massifs.Ferrero était contesté,a juste titre,par l/ancien dircteur général des caisses d/épargne,mais imposé par le président des banques populaires,peut être sont t/ils de la même obédience.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
on prend les mêmes et on recommence.Ferrero conseiller de Perol, mais ou va-t-on?vu les resultats du sieur ferrero a la tête de Natixis.les actionnaires de natixis ont du souci à se faire avant de récuperer un peu de valeur de leurs actions.de toute façon quoiqu'on dise tant que Sarko et ses protégés sont au pouvoir cela ne changer pas.vivement 2012! en fin espérons.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ce Mignon là a t il un lien de parenté avec la conseillere de Nicolas Sarkozy ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Visitez le bureau de monsieur Ferrero et vous comprendrez ses compétences.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :