Comment a été créée la BPCE

 |   |  271  mots
Les principaux repères de la création de la BPCE, le nouveau géant bancaire français.

L'État a apporté 7 milliards d'euros à BPCE
En décembre dernier, l'État a versé une première tranche de 2 milliards d'euros aux Banques Populaires et aux Caisses d'Épargne dans le cadre du plan de soutien aux banques. Une deuxième tranche du même montant, également sous forme de titres de dette super-subordonnés, a été versée le 30 juin pour éponger les pertes de Natixis au premier trimestre (1,9 milliard). En plus de ces aides auxquelles toutes les grandes banques françaises avaient droit, l'État s'est engagé à apporter 3 milliards d'euros pour soutenir la création du nouveau groupe, sous la forme d'actions de préférence convertibles en actions jusqu'en 2014. En tout, BPCE versera à l'État 700 millions d'euros d'intérêts en année pleine.


Un seul groupe, deux réseaux concurrents
Les Banques Populaires et les Caisses d'Épargne ont fusionné leurs organes opérationnels, qui décideront des stratégies globales du groupe. L'organe central, BPCE, définira les orientations pour le développement des métiers comme l'immobilier, l'assurance ou le crédit à la consommation au sein des réseaux. En revanche, les réseaux des Banques Populaires et des Caisses d'Épargne resteront indépendants dans leur politique commerciale et leur gestion de la clientèle.
D'autres groupes détiennent deux réseaux concurrents : Crédit Agricole et LCL, Société Générale et le Crédit du Nord, le Crédit Mutuel et le CIC. À la différence que ces structures sont contrôlées par l'un des deux acteurs, alors qu'il s'agit dans le cas présent d'un mariage entre égaux.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :