IKB tombe dans le rouge sans espoir de rebond à moyen terme

La banque allemande publie une perte au premier semestre de son exercice en raison d'une importante provision sur les risques de crédit. Le groupe n'envisage pas vraiment d'amélioration de sa situation avant 2011.

1 mn

(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

D'avril a septembre, la situation financière de la banque allemande IKB s'est largement détériorée. Elle est passée d'un petit bénéfice semestriel de 84 millions d'euros il y a un an à une perte nette de 108 millions en 2009. Pour le premier semestre de son exercice décalé, le groupe doit faire face à une charge de 210 millions d'euros, une provision pour risque de crédit.

Malgré un nettoyage énergique de ses positions financières, l'établissement estime qu'il est toujours exposé à des risques de défaut "considérables" sur les marchés; en terme de prix, e liquidités mais aussi de risque légal. Afin de maintenir son ratio Tier One à 8%, le nouveau standard des banques en Europe, le groupe a donc dû réduire drastiquement ses expositions.

Son résultat opérationnel, lui aussi a plongé. D'un gain de 272 millions d'euros il est passé à un trou de 394 millions en un an. Cette mauvaise performance opérationnelle pousse IKB à se restructurer.

Dans les mois à venir, IKB les performances de l'établissement ne devraient pas dépasser celles de l'exercice 2007/2008, en raison de la diminution du nombre de ses actifs. Le groupe table sur une fin d'exercice difficile et une année 2010/2011 à peine meilleure.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.