SwissLeaks : HSBC présente ses "excuses les plus sincères"

 |   |  363  mots
(Crédits : reuters.com)
Le géant bancaire HSBC a publié dimanche dans la presse britannique une lettre présentant ses "excuses les plus sincères" après les révélations sur un vaste scandale d'évasion fiscale autour de sa filiale helvétique.

Le géant bancaire HSBC a publié dimanche dans la presse britannique une lettre présentant ses "excuses les plus sincères" après les révélations du "SwissLeaks" sur un vaste scandale d'évasion fiscale autour de la filiale helvétique de la banque britannique.

Dans cette lettre, datée de dimanche et publiée en pleine page dans plusieurs journaux, dont le Sunday Telegraph ou le Sunday Times, le directeur général de HSBC, Stuart Gulliver, affirme que la filiale suisse a été "complètement réorganisée".

"Nous n'avons absolument aucune envie de faire affaire avec des clients qui pratiquent l'évasion fiscale", ajoute Stuart Gulliver dans ce document adressé "à tous les clients de HSBC, aux actionnaires et aux employés".

"Il nous faut montrer que nous comprenons que les gens que nous servons attendent davantage de notre part. C'est pourquoi nos présentons nos excuses les plus sincères", dit-il.

La banque avait déjà reconnu en début de semaine des "manquements", tout en assurant que ces pratiques appartenaient au passé.

180 milliards ont transité sur des comptes en Suisse

HSBC est depuis lundi au coeur d'un vaste scandale financier, une investigation internationale de plusieurs médias l'ayant accusé d'avoir fait transiter quelque 180 milliards d'euros de riches clients entre novembre 2006 et mars 2007 sur des comptes en Suisse, afin de leur éviter d'avoir à payer des impôts dans leurs pays respectifs.

 L'ancien patron de la banque HSBC, Stephen Green, éclaboussé par le scandale "SwissLeaks"  quitte ses fonctions au sein de TheCityUK, un groupe de pression promouvant la finance britannique, a annoncé samedi ce dernier.

"Lord Green a décidé de quitter ses fonctions de président du conseil consultatif de TheCityUK, avec effet immédiat", indique le groupe de pression, basé à Londres, dans un communiqué.

"Soucieux de ne pas nuire à l'efficacité de l'action de TheCityUK(...) il a souhaité se mettre en retrait", précise dans ce communiqué le président du conseil d'administration de TheCityUK, Gerry Grimstone.

"Cette décision est entièrement la sienne", ajoute-t-il en saluant "la grande intégrité" de Stephen Green. Le bref communiqué du groupe de pression n'évoque à aucun moment cette affaire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/02/2015 à 12:31 :
...une spécialité anglaise lamentable, des hypocrites de première ces anglais...C'est pas des excuses qu'on veut, c'est la condamnation et le démantèlement de banques comme HSBC mais pas seulement et l'envoi de leurs dirigeants et cadres concernés en prison, qu'on est en droit d'attendre.
a écrit le 16/02/2015 à 9:29 :
Il y a certainement plusieurs milliards a récupérer dans toutes ces banques frauduleuses !
a écrit le 16/02/2015 à 9:25 :
une honte, ils doivent tous payer et il faut arreter les coupable, bravo aux journalistes !
a écrit le 16/02/2015 à 9:21 :
Ne vous méprenez pas!
Ils s'excusent qu'ils y ait eu des fuites pas d'avoir incité leur clients à dissimuler leur argent au fisc...
Les banques n'ont des regrets que lorsqu'ils perdent de l'argent
a écrit le 15/02/2015 à 20:38 :
Amusant. Principe US : on tue des gens par milliers, et après, on s' "excuse"...
Réponse de le 16/02/2015 à 0:50 :
HSBC est UK pas US ignorant
Réponse de le 16/02/2015 à 8:39 :
@sorentino, bonnet blanc, blanc bonnet
a écrit le 15/02/2015 à 19:41 :
Si ils veulent vraiment s'excuser, il faut qu'ils restituent aux états tout l'argent qu'ils ont gagné en aidant les fraudeurs, plus des pénalités. Ils ont aidé des fraudeurs à voler des milliards et des milliards aux états, ils ont aidé des trafiquants de "diamants du sang", aidé à financer des guerres en Afrique, aidé des trafiquants de drogue internationaux; des excuses ne suffisent pas. Il faut qu'ils paient, et il faut qu'ils donnent à la justice leurs employés qui ont participé à cette fraude gigantesque.
Réponse de le 16/02/2015 à 1:26 :
Vous voulez faire payez aux compagnies aériennes tous les billets d'avion vendus pour avoir déplacer votre porte-feuille entre la France et votre destination de vacance... cela n'a aucun sens!
a écrit le 15/02/2015 à 18:56 :
Un vendredi soir un gouvernement courageux (ou aux abois) fera un décret d'une ligne: interdiction aux banques de tout trafic avec les "paradis fiscaux" sous peine de .... retrait des licences bancaires. Merkel avait proposé cette mesure mais elle a reculé devant les suppliques nocturnes du lobby financier qui promettait de se réformer: c'est pire qu'avant. Si Hollande prend ce décret il sera notre nouveau Roosevelt ; Les listings des comptes des fraudeurs sortiront un à un et les peuples demanderont du 80% voire du 100% pour ces fraudeurs et vous savez quoi? personne ne pleurera sur leur sort, personne....60 000 milliards nous attendent dans les "paradis", prenons tout !
Réponse de le 15/02/2015 à 20:39 :
Bienvenu en féodalité "économique"...
Réponse de le 16/02/2015 à 8:41 :
est-ce que tu veux dire par là que les banquiers sont les paysans des temps modernes, Yvan?
Réponse de le 16/02/2015 à 10:40 :
M r merkel a plus de courage que tous les autre elues d europe ? ce decret vote et apliquez pourais sauvez beaucoup de pays endettee a causse de ces banques frauduleusses??? QU EN NOS GRAND PARLEUR VONT S ATTAQUEZ RELLEMENT AU MONDE DE LA FINANCE ET DE LA CORUPSTION???
a écrit le 15/02/2015 à 18:38 :
Les bankster en liberté et les fichiers ont été démembré alors qu'ils étaient dans les mains des responsables politiques... Bravo a toute l'oligarchie pour ce tour de passe-passe.
a écrit le 15/02/2015 à 17:05 :
La question est aussi de savoir si les clients doivent en permanence signer des tonnes de papiers auprès de leurs banques pour les dédouaner de tout, leur confirmer que l'on comprend ce qu'est un produit structuré, leur confirmer que l'on paie ses impôts, leur confirmer que français né en France de parents français, on n' a pas la Nationalité américaine, ou bientôt chinoise ou pakistanaise..cela commende à bien faire...
a écrit le 15/02/2015 à 16:13 :
Pas suffisant!
Des noms auraient disparu des listings HSBC, d'après Eric de Montgolfier. Le Figaro 13/02.
On continue à nous prendre pour des quiches.
Que la justice passe!
a écrit le 15/02/2015 à 14:28 :
Pourquoi s'excuser pour avoir respecté la législation? L'évasion fiscale est LEGALE.
Réponse de le 15/02/2015 à 14:48 :
Oui, mais la clientèle ignore ces subtilités...
Réponse de le 15/02/2015 à 15:27 :
Vous confondez optimisation et évasion.De toute façon, ce que les tricheurs ne paient pas, ce sont les autres imposables qui sont obligés de les compenser, dont vous et moi. A moins que vous fassiez partie des 50% qui ne sont pas imposables.
Réponse de le 15/02/2015 à 16:54 :
c'est légale car ceux qui en profitent le plus, écrivent les lois ... ou "financent" ceux qui les font.
Réponse de le 15/02/2015 à 19:44 :
HSBC est mise en examen. Aider les fraudeurs, aider à voler l'état, aider des trafiquants d'armes, des trafiquants de drogue, est horriblement illégal et parfaitement amoral.
Réponse de le 16/02/2015 à 1:13 :
@Tototiti

C'est vous qui confondez évasion et fraude fiscale. L'évasion fiscale est légale car elle consiste simplement à déplacer ses avoirs à l'étranger. Ce qui est illégale c'est la fraude fiscale comme celle qui consiste à ne pas déclarer au fisc français des revenus issus de l'étranger tel que les produits de placement financiers. Vous me semblez quelque peu naïf pour croire que ce sont les autres contribuables qui compenseront le manque à gagner issu de la FRAUDE fiscale. Tous les gouvernements successifs depuis 30 ans n'ont rien fait d'autre que de contracter de la dette en émettant des OAT afin de financer la gabegie républicaine....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :