Comment le gouvernement compte booster l'usage des cartes bancaires

 |   |  279  mots
Michel Sapin a annoncé que la commission minimale supportée directement par les commerçants sur les transactions par carte [...] devra être au moins divisée par deux.
Michel Sapin a annoncé que "la commission minimale supportée directement par les commerçants sur les transactions par carte [...] devra être au moins divisée par deux". (Crédits : PHILIPPE WOJAZER)
Le ministre des Finances Michel Sapin a annoncé des mesures pour réduire le coût induit par les transactions par carte pour les commerçants et espère accélérer le développement du moyen de paiement préféré des Français.

L'usage des cartes bancaires ne cesse de progresser en France. Dans un sondage CSA commandé par Bercy et publié lundi 1er juin, 71% des Français désignent la carte bancaire comme leur moyen de paiement préféré, très loin devant l'argent liquide (15%) ou le chèque (9%) et 61% des personnes interrogées veulent utiliser davantage leur carte bancaire au quotidien.

Moins de commissions pour les vendeurs et les consommateurs

Michel Sapin a profité de la publication de ce sondage et de l'ouverture des Assises des paiements mardi 2 juin pour annoncer plusieurs mesures afin de développer l'usage du moyen de paiement préféré des Français. Il compte agir "sur le coût induit par les transactions par carte pour les commerçants", explique-t-il dans Les Échos.

Michel Sapin indique ainsi que "la commission minimale supportée directement par les commerçants sur les transactions par carte [...] devra être au moins divisée par deux".

Enfin le ministre des Finances promet "que la part fixe de la commission interbancaire de paiement sera supprimée".

Faciliter le paiement sans contact

Michel Sapin a rappelé par ailleurs que les banques se sont par ailleurs engagées à ce que tous les nouveaux terminaux de paiement soient équipés de la technologie "sans contact" à partir du 1er janvier 2016. Avec un objectif : que 50% des terminaux de paiement acceptent les cartes sans contact fin 2016 et la totalité fin 2020.

Mais ce nouveau moyen  de paiement ne convainc qu'une minorité de Français, selon le sondage de Bercy. Près de sept personnes sur dix, parmi celles qui n'utilisent pas le paiement sans contact, ne souhaitent pas s'équiper de ce nouveau moyen de paiement

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/08/2015 à 13:33 :
ESSAI
a écrit le 03/06/2015 à 0:32 :
Le développement de la carte bancaire fait économiser beaucoup d'argent aux banques sur les chèques et espèces.
Réponse de le 03/06/2015 à 19:57 :
C'est bien ça le drame. Les cartes coûtent moins cher au banque par contre elles coûtent cher aux clients. Alors que les chéquiers sont gratuit. Qu'ils développe un moyen de paiement sans cb pour internet et on abandonnera les CB pour le chéquier rapidement.
a écrit le 02/06/2015 à 20:36 :
Cet incapable ignore que les seuils pour accepter la carte bleue sont illégaux. En effet les commerçants ont signés des contrats, et dans aucun d'eux il ne figure de seuil minimum.
Ce monsieur est généreux mais surtout totalement ignorant
Réponse de le 03/06/2015 à 0:52 :
Ignorant vous l'êtes également , le seuil minimal n'est pas illégal précisément pcq les commerçants paient des frais de transaction , et par le fait peuvent fixer un seuil.Pour rappel , le seul et unique moyen de paiement "legal" est la monnaie émise par la Banque de France.Il est en effet illégal de refuser cette monnaie ( billets de 200 et 500), mais la loi dit également que c'est l'acheteur qui doit faire l'appoint et que le rendu de monnaie est un service.
a écrit le 02/06/2015 à 20:33 :
et rendre la carte bancaire gratuite por les clients, comme cela se fait dans beaucoup de pays ? Ah, non, je suis bête, il n'y aurait pluq le racket de 20% de TVA sur le "service" rendu, ça ferait moins de sous pour la caste politique ....
a écrit le 02/06/2015 à 17:01 :
Depuis les menaces de non remboursement de ma banque suite à un prélèvement frauduleux à Miami en Australie je n'emploie plus de carte bleue. L'évolution technologique réserve aussi des surprises; ne plus pouvoir accéder à ses comptes pour cause d'évolution de la sécurité d'accès?? et oui vos navigateurs ne seraient plus aux dernières normes il faut le vivre pour le croire.
a écrit le 02/06/2015 à 13:24 :
ENCORE UNE SAPINADE .

Je voyage beaucoup et je n'ai pas l'intention de mettre mes comptes en banques à disposition des incapables. Donc je pars souvent plus de 30 jours d'affilée, comment je fais le 15 février , le 19 mai , mi-octobre pour payer mes impôts depuis l'Asie, l'Amérique latine ou autre. L'ETAT CET IGNORANT DES TECHNIQUES MODERNES ne me permets pas de m'acquitter de mes tiers à distance avec une simple carte bancaire sans inscription préalable JUSTE AVEC MON NUMéRO DE CONTRIBUABLE ET LA SOMME. Avant d'obliger les citoyens à des stupidités multiples il serait temps que MR. SAPIN METTENT SES SERVICES AU GOUT DU JOUR.
Réponse de le 02/06/2015 à 19:45 :
En terme de service en ligne, la France est leader européen et 4 eme mondial :
http://www.acteurspublics.com/2014/09/03/la-france-devient-leader-europeen-de-l-e-gouvernement
Réponse de le 04/06/2015 à 17:10 :
Ne vous contentez pas de ces banalités de journalistes et essayez tous les services , La connitude a raison et c'est une HONTE NATIONALE. Le paiement des impôts par carte sans inscription préalable n'est toujours pas possible et pourtant Sapin l'avait promis dès sa nomination. Après Inscription, confirmation vous devez fournir l' autorisation de débit à fournir à votre et ça peut enfin se réaliser, mais il faut être sur place. Vous parlez de représentants du pouvoir qui se gargarisent mais qui à la fin sont toujours aux abonnés absents. ET VOUS APPELEZ CA SIMPLIFICATION .... VOUS REVEZ.
a écrit le 02/06/2015 à 13:10 :
A titre d'information m Sapin, je viens de faire une demande pour renouveler ma CB sans paiement sans contact ! [Étonnamment, ma banque, connue pour être très réticente à ce genre de démarche, ne m'a fait aucun problème. J'ai juste eu à signer un formulaire. Comme je m'en étonnais, on m'a dit qu'il s'agissait de directives très récentes ... Suite à l'article de "Que Choisir" sur les paiements sans contacts ??]
a écrit le 02/06/2015 à 12:07 :
comment tenter de supprimer l'argent dit liquide pour mieux traquer et filer le consommateur serait plus exacte et plus conforme à l'idée marxiste que l'individu appartient à l'Etat et "au parti" quel quil soit. Il y a un lien ténu entre la politique fiduciiare, fiscale, et l'éducation souhaitée des enfants conformément aux principes néocollectivites et marxiste défendus apprement par les gouvernements actuels et notamment l'actuel gouvernement francais. Allez parler de "supprimer" la monnaie fiduciiare aux allemands, ils ont un autre vécu et sauront vous repondre , tout n'est donc pas perdu au pays de Aldous.
a écrit le 02/06/2015 à 11:46 :
Quand un "gouvernement" ne fait pas confiance a ses citoyens, les citoyens ne risquent pas de faire confiance a son "gouvernement"!
Réponse de le 03/06/2015 à 20:01 :
Oui mais quand un politicien n'a pas confiance aux citoyens il ne se présente pas aux élections alors que le citoyen est obligé de voter pour lui (ou de ne pas voter ou blanc ce qui revient au même) même si il n'en veut pas...
a écrit le 02/06/2015 à 11:01 :
Le paiement sans contact, c'est surtout le paiement sans code et donc sans sécurité. J'ai dû changer de banque pour ne pas avoir cette faille de sécurité sur ma carte.
Réponse de le 02/06/2015 à 17:28 :
Vous avez raison - j'ai pu refuser ce paiement sans contact.
Réponse de le 02/06/2015 à 17:35 :
En effet le paiement sans contact ne présente que peu de garantie! En tout cas actuellement.
Et si on piratait la carte gouvernementale dont se sert M.Sapin pour ses menus frais ?
a écrit le 02/06/2015 à 10:13 :
"La transformation numérique des entreprises est enfin engagée"
"Si les entreprises accélèrent leur mue numérique, elles ont aussi conscience, selon notre baromètre réalisé en partenariat avec GT Nexus et Capgemini, que les principaux défis à relever sont d’ordre managérial.
La transformation numérique des entreprises est en marche.
Les entreprises, dont les PME, ont pris conscience que cette transformation ne se limite pas à des questions de technologie. 19,1% des entreprises de moins de 100 salariés ont désigné ou recruté une personne chargée d’accompagner leur transformation numérique. En moyenne, elles sont une sur trois à l’avoir fait.
Si 63,4% des sondés pensent que leur entreprise est mature sur les thématiques numériques, ils savent que les plus grands challenges à relever sont d’ordre managérial : définir une vision et la partager (60,6%), faire évoluer les compétences des salariés (46,2%), faire évoluer de concert tous les services (44,9%) ou encore définir une gouvernance (39,2%)."
Extrait de l'Usine Nouvelle, ce jour.
Attention, ne pas oublier la sécurité numérique.
Restera donc la modernisation robotique sur laquelle nombreuses entreprises tardent à agir.
a écrit le 02/06/2015 à 10:02 :
Des solutions pour éviter ce flicage systématique : actifs tangibles et si possible liquides, mais aussi monnaies locales.
Ça dépend de nous.
a écrit le 02/06/2015 à 9:24 :
Novlang ! Il est impressionnant de constater a quel point le système a lobotomisé et déformé la perception des moyens de paiements. Après avoir quasiment interdit le cash pour tout contrôler des transactions, contrôlé et quasiment banni les chèques, il fait constater que les Français préfèrent la carte bancaire. Quelqu'un peut-il me dire quelle autre option nous avons ? On fout les gens dans une camisole, et après on leur fait dire qu'ils la préfèrent en bleu.
a écrit le 02/06/2015 à 9:10 :
Le titre serait plutot " comment l etat francais veut un peu plus fliquer les gens
a écrit le 02/06/2015 à 9:08 :
mais à quand le reconnaissance d'un échec ... Monsieur SAPIN ????????
a écrit le 02/06/2015 à 9:00 :
sapin ne sait pas grand chose il y a longtemps qu'un grand nombre de commerçants acceptent la carte pour 6 euros ou 8 euros.. il faut reconnaitre aussi que les commissions ont fortement baissées; genre l'américan express... qui a fait d'important efforts...mais aussi il faut noter l'importance des fraudes et en sus donner des cartes a tout le mon de des jeunes surtout aussi des personne agées, sans avertir aussi les vrais régles de protection genre faire disparaitre EN LES GRATTANT les 3 chiffres derriere les cartes visa, si vous perdez ou si vous vous faite voler ON PEUT ACHETER PAR INTERNET avec ces trois chiffres (qauters sur AE) je me suis fait voler une carte 2000 euros d'achats dans la demie heure... bien sur la banque ma remboursé... mais silence des médias sur cette nécessité de faire disparaitre ces chiffresensuite circule des bruits de fraude possible avec les sans contact et les cartes avec une puce spéciale...
a écrit le 02/06/2015 à 8:33 :
Les espèces interdites dans 3 années et cette belle annonce totalement bidon et imposée par les banques/dictature européen ! Décidément nos toutous font bien leur travail, il est d'une nullité intégrale !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :