New Star Asset Management ne brille plus

 |   |  190  mots
La société de gestion britannique a trouvé un accord avec ses créanciers pour restructurer ses dettes avec cinq banques qui détiendront 75% du capital.

La société de gestion britannique New Star Asset Management, créée en 2000 par John Duffield, a annoncé avoir trouvé un accord avec ses créanciers pour restructurer ses dettes, peut-on lire sur son site. Les banques HBOS, Lloyds, RBS, HSBC et National Australia Kank prendront une part importante de son capital.

Les cinq banques, auxquelles New Star devait 260 millions de livres, vont convertir, à hauteur de 240 millions de livres, cette dette en titres de participation de la société. Au final, elles détiendront 75% du capital auxquels s'ajoutent 94 millions de livres d'obligations convertibles. Cette restructuration est soumise à l'approbation des actionnaires et de la FSA.

Cotée à la bourse de Londres, New Star a vu son titre perdre 95% en un an et devrait être retirée de la cote. Victime de la crise financière, New Star paie la sous performance de ses fonds, des querelles internes et la fuite de ses clients. Elle paie aussi sa décision prise en avril 2007 d'emprunter 300 millions de livres pour verser un généreux dividendes à ses actionnaires. Face à la baisse de ses revenus, elle s'est trouvée dans l'incapacité de rembourser cette somme.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les banques sont bien bonnes de faire crédit à des actionnaires qui sont déjà partis avec une grosse part du magot!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :