GMAC : le projet de holding bancaire a du plomb dans l'aile

 |   |  191  mots
Le groupe de services financiers américain GMAC a échoué à restructurer sa dette. Il est plus que probable que la Réserve fédérale refuse de lui accorder le statut de holding bancaire qui lui permettrait de bénéficier du plan de soutien du gouvernement.

GMAC, bras financier du constructeur automobile américain General Motors, n'est pas parvenu à obtenir suffisamment de capital pour devenir une holding bancaire, statut qui lui permettrait de devenir une holding bancaire et donc de bénéficier du plan de soutien du gouvernement.

Le groupe n'a réussi à restructurer que 8,3 milliards de dollars de dettes, soit 25% de sa dette totale. Il va prolonger ses efforts jusqu'à la fin de la semaine, mais il est très probable qu'il ne parviendra pas aux 30 milliards de dollars exigés par la Fed pour obtenir le statut de banque. En cas d'échec, la direction du groupe de services financiers a déjà indiqué qu'elle retirerait sa demande.

Jusqu'à récemment, GMAC constituait le principal moteur des résultats de GM. Mais au troisième trimestre, les pertes de la filiale ont atteint 2,5 milliards de dollars. Selon l'agence de notation financière Moody's, l'offre d'échange lancée par le groupe pour restructurer sa dette ressemblait plus à une man?uvre désespérée illustrant "un risque accru de défaut de paiement". Un commentaire qui n'a certainement pas donné confiance aux investisseurs potentiels.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :