GMAC tente de lever 2 milliards de dollars pour s'assurer l'appui de la Fed

 |   |  183  mots
Le bras financier de General Motors tente de lever les 2 milliards de dollars nécessaires pour obtenir le statut de holding bancaire qui lui permettra de bénéficier du plan de soutien du gouvernement américain.

La semaine dernière, le groupe de services financiers moribond GMAC annonçait le quasi échec de sa levée de fonds. Ce lundi, GMAC abat ses dernières cartes pour tenter de lever le 2 milliards de dollars nécessaires dont il a besoin pour devenir une holding bancaire et bénéficier du plan de soutien au secteur décidé par le gouvernement américain.

D'après le Wall Street Journal, le groupe est en discussions avec des investisseurs potentiels, y compris des sociétés d'investissements. Vendredi, il a déjà repoussé au 26 décembre la date d'expiration de son offre de restructuration de sa dette et en a modifié les termes.

Le groupe financier viserait donc la levée de 2 milliards de dollars, dont 750 millions de la part de ses actionnaires actuels. Et d'après le quotidien financier, "il est improbable qu'ils donnent d'avantage".

Les craintes sur la survie de GM, maison mère de GMAC, se font de plus en plus fortes. L'avenir du premier constructeur américain semble suspendu à la décision du gouvernement d'aider ou pas l'entreprise.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :