Scandale Madoff : plus de 600 millions d'euros de pertes pour les clients de Credit Suisse

 |   |  212  mots
Les clients de la deuxième banque helvétique pourraient perdre jusqu'à un milliard de francs suisses en raison de la fraude présumée de 50 milliards de dollars mise en place par Robert Madoff.

Les clients de Credit Suisse pourraient avoir perdu jusqu'à un milliard de francs suisses (près de 665 millions d'euros) en raison de la fraude mise en place par Robert Madoff, selon des estimations internes, citées ce dimanche par le journal Sonntag. Un porte-parole de Credit Suisse a confirmé au journal que des clients de la banque avaient perdu de l'argent mais sans en préciser les montants.

Le porte-parole a toutefois insisté sur le fait que la banque n'avait pas "activement recommandé ou vendu des placements" auprès de Madoff et assuré par ailleurs qu'aucun fonds du Credit Suisse ne contenait des actifs Madoff. A la mi-décembre, la deuxième banque helvétique avait indiqué ne pas avoir d'exposition "matérielle" dans l'affaire Madoff.

La première banque suisse UBS avait elle aussi indiqué que l'exposition de sa division banque d'affaires était "limitée et insignifiante". Dimanche dernier, le journal helvétique NZZ am Sonntag avait toutefois soutenu qu'un fonds luxembourgeois détenu par UBS avait investi 1,4 milliard de francs suisses dans les actifs de Madoff.

Bernard Madoff, un gestionnaire de fonds célèbre de Wall Street et ex-président du conseil d'administration du Nasdaq, est accusé d'avoir monté une gigantesque fraude pyramidale portant sur quelque 50 milliards de dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Une idée pour le repas du nouvel an?
Pigeon fourré à la sauce financière. Façon Madoff.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Combien de personnes qui ont perdu de l'argent avec M Madoff detennaient des fonds caches du fisc en Suisse et d'autres paradis fiscaux?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le system bancaire est base sur le methode "Ponzi." C'est a dire si tous les clients voulaient retirer leur argent en meme temps les banques ne pourraient pas donner suite
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
c est pas Robert c est Bernard madoff

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :