GMAC va être secouru à hauteur de 6 milliards de dollars par le gouvernement américain

 |   |  310  mots
Le gouvernement américain va recapitaliser à hauteur de 5 millliards de dollars le groupe de services financiers et va prêter 1 milliard de dollars à son ancienne maison-mère General Motors pour soutenir la réorganisation de sa filiale qui vient d'obtenir le statut de banque.

Après la Réserve fédérale, c'est au tour du gouvernement américain de voler au secours de GMAC. L'administration Bush qui vit ses derniers moments a en effet accordé lundi soir 6 milliards de dollars au groupe de services financiers, ex-filiale du constructeur automobile General Motors (GM) qui en détient 49%. Cette annonce a permis à GM de gagner 5,56% ce mardi en Bourse, à 3,80 dollars.

Le gouvernement va en fait racheter pour 5 millliards de dollars des actions de GMAC et va prêter 1 milliard de dollars à GM pour participer à cette recapitalisation et soutenir la réorganisation de son ancienne filiale qui vient d'obtenir le statut de banque, indispensable à sa survie, par la Réserve fédérale américaine.

Ce prêt accordé à GM vient s'ajouter aux 13,4 milliards de dollars que doit recevoir le constructeur dans le cadre du plan de soutien américain à l'automobile annoncé le 19 décembre dernier. Cette aide d'un total de 17,4 milliards de dollars doit aussi être accordée à Chrysler. Mais pour l'instant, le versement des fonds a été retardé (voire article par ailleurs).

Les 6 milliards de dollars versés pour sauver GMAC vont être, tout comme les 17,4 milliards de dollars pour le secteur automobile, ponctionnés sur le plan de soutien aux banques (Troubled Asset Relief Program) de 700 milliards de dollars.

GMAC, également détenu à 51% par le fonds Cerberus, a perdu 7,9 milliards de dollars sur les cinq derniers trimestres. Le groupe attend toujours  le dénouement de l'opération très laborieuse de restructuration de sa dette, aux termes de laquelle les créanciers de la société devaient accepter un échange de la dette contre des actions.

L'opération était censée être bouclée vendredi soir pour que la transformation en banque soit effective, mais ce mardi matin GMAC n'avait toujours pas communiqué le résultat des négociations avec ses créanciers. 

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :