MBIA creuse encore ses pertes en 2008

 |  | 247 mots
Lecture 1 min.
Le rehausseur de crédit américain a publié une perte nette de 2,7 milliards de dollars l'année dernière, dont 1,2 milliard sur le seul quatrième trimestre. Sur cette période, le marché attendait une perte beaucoup plus réduite.

Enocre une mauvaise nouvelle pour le secteur financier. Après AIG ou encore HSBC, le rehausseur de crédit américain MBIA a également publié lundi soir une perte annuelle pour 2008 de 2,7 milliards de dollars, contre seulement 1,9 milliard en 2007. Là aussi, le quatrième trimestre a été catastrophique puisque l'établissement a perdu 1,2 milliard de dollars rien que sur la période, en raison de pertes sur des produits dérivés.

Certes, cette perte trimestrielle a été réduite de presque moitié par rapport à la fin 2007 (2,3 milliards), mais elle reste très supérieure à ce qu'attendait le marché. Par action, la perte s'élève à 5,30 dollars, alors que les analystes n'attendaient que 0,76 dollar de perte par action.

"La pire crise du crédit depuis la Grande dépression a heurté et blessé notre société, et coûté cher à nos actionnaires ces 18 derniers mois, comme l'illustrent nos résultats et le cours de notre action", a reconnu le directeur général Jay Brown, cité dans un communiqué.

Depuis l'été 2007 et le déclenchement de la crise du "subprime", MBIA a vu ses comptes plonger dans le rouge, à tel point que l'établissement a été obligé de quitter le marché de l'assurance des bons municipaux, jugé très sûr. Le rehausseur de crédit  a en effet été dégradé en juin par les agences d'évaluation financière Moody's et Standard and Poor's, perdant son précieux 'AAA'.

(retrouvez le communiqué de MBIA).
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :