Mutuelles d'assurance : mariage au sommet entre Macif, Matmut et Maif

Les trois mutuelles viennent d'annoncer à leurs salariés leur intention de s'unir. Une société holding commune sera créée avant la fin de l'année représentant 10 millions de sociétaires et 9 milliards d'euros de chiffre d'affaires.

Coup de théâtre dans le monde des mutuelles d?assurances. Selon nos informations, la Macif, la Matmut et la Maif vont se marier en créant une structure faîtière, une société de groupe d?assurances mutuelles (SGAM), confirmant des rumeurs évoquées par « La lettre de l?assurance ».

Le projet d?alliance a été présenté mercredi aux instances du personnel des mutuelles et ce jeudi aux salariés. Il devrait être officiellement annoncé mardi prochain. Les mutuelles manifestent leur volonté de s?unir rapidement dans un marché de l?assurance dommages des particuliers toujours plus concurrentiel et sur lequel les parts de marché évoluent faiblement. Des assemblées générales extraordinaires pourraient être convoquées après l?été pour que la holding commune, la « SGAM » soit opérationnelle à la fin de l?année.

L?organisation du groupe devrait être fédérale et respecter les marques et la gouvernance de chaque mutuelle. Par rapport au groupe mutualiste Covéa qui réunit les mutuelles Maaf, MMA et GMF, l?intégration des services devrait être moindre. Toutefois, le rapprochement de la Macif, de la Matmut et de la Maif vise à réaliser des gains de productivité à travers des synergies de coûts sur leur c?ur de métier de l?assurance dommage. Leur mariage permettra également des économies d?échelle en particulier dans le domaine de la réassurance.

Le nouveau groupe réunira 10 millions de sociétaires et représentera 9 milliards de chiffre d?affaires. A terme, les trois mutuelles ambitionnent de se développer ensemble sur les nouveaux métiers des assurances de personnes : complémentaire santé, prévoyance, vie épargne. Selon nos informations, l?une des premières décisions pourrait concerner la mise en commun de leurs activités de gestion d?actifs.

L?idée d?un rapprochement a germé en novembre dernier. La Macif et la Matmut ont commencé à discuter ce projet. La première engrange d?importants volumes de contrats et de cotisations (5 milliards d?euros en 2007) mais dispose de relativement peu de fonds propres (951,8 millions d'euros) alors que le profil de la Matmut est plutôt inverse avec 1,3 milliard d?euros de chiffre d?affaires et 1 milliard de fonds propres. Leur union permet d?équilibrer leurs forces. La Maif les a rejointes dans leur projet par la suite.