La France encadre à son tour les bonus des traders

 |   |  124  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Ces règles prévoient le versement d'au moins 40% des bonus, et jusqu'à au moins 60% pour les plus hautes rémunérations, de manière différée sur une durée minimale de trois ans.

La ministre de l'Economie, des finances et de l'industrie, Christine Lagarde, s'est félicitée de la publication, le 17 décembre, de l'arrêté transposant la directive européenne d'encadrement de la rémunération des opérateurs de marché, dite «CRD 3».

Cet arrêté complète le dispositif réglementaire existant depuis novembre 2009 «par lequel la France a été le premier pays à mettre en oeuvre les règles d'encadrement des bonus [...] décidées par le G20 de Pittsburgh», a indiqué le ministère dans un communiqué.

Ces règles prévoient le versement d'au moins 40% des bonus, et jusqu'à au moins 60% pour les plus hautes rémunérations, de manière différée sur une durée minimale de trois ans.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/12/2010 à 15:07 :
SI tout le monde bénéficiat d'un bonus on rétablirait la participation aux bénéfices et du coup l'intérêt pour l'effort
a écrit le 20/12/2010 à 16:52 :
Mais c'est la révolution ..... à quand les têtes coupées sur les piques ??? Ils envisagent de toucher au fric en Sarkozistan .... c'est vraiment une révolution
a écrit le 20/12/2010 à 14:09 :
mais on n'y croit plus. Les bonus devraient servir à récompenser ceux qui font des bénéfices. Or, que s'est-il passé ? On a distribué des bonus énormes à tout un tas de financiers qui ont fait des pertes colossales avec les subprimes et autres produits toxiques. Ils ont continué à toucher des bonus énormes alors que les contribuables ont dû sauver leurs banques à coups de milliards. Ils ont coulé l'économie mondiale, il a fallu sortir 700 milliards de dollars rien qu'aux USA, plus 1450 milliards de rachats de crédits pourris par la Fed, et ils continuent à réclamer des bonus !!! Pour les récompenser de quel exploit ? C'est du pillage, rien de plus.
a écrit le 20/12/2010 à 11:32 :
Je ne suis pas contre si tout le monde fait un effort, à commencer par Mme Lagarde! Supprimons lui logement , voiture, chauffeur et resto ainsi qu'à tous ses petits copains.
Réponse de le 21/12/2010 à 12:06 :
Bah! non, quand on s'appelle LAGARDE, on la garde sa voiture etc..
a écrit le 20/12/2010 à 10:47 :
ce sont juste les trois premières qui seront difficiles (façon de parler) pour les traders... ensuite ce sera un roulement... c'est juste un décalage de trésorerie : le dernier 1/3 des 40% du bonus de N-3 + l'avant dernier 1/3 des 40% du bonus de N-2 + le premier 1/3 des 40% du bonus de N-1 + les 60% du bonus de N = un bonus comme maintenant... et ainsi de suite... Donc Christine Lagarde peut aller se rhabiller... et les traders, une fois qu'ils quitteront la banque, toucheront encore pendant 3 ans les bonus qui leurs sont dûs !

Belle régulation ! chapeau bas Madame la Ministre !
Réponse de le 20/12/2010 à 12:20 :
Les bonus differés existent dans certaines banques françaises depuis 1998.
Or ceux qui se sont aventurés à démissionner de certains établissements pour ne pas les nommer ont perdus leurs bonus différés. Et que cela vous choque ou pas, ce n'est pas normal.
Réponse de le 20/12/2010 à 21:36 :
à "stupide" : vous parlez sans doute de bonus concernant les années 2007 à 2009, c'est à dire des é"bonus" pour récompenser des "gains" fait sur les subprimes, CDS et autres produits pourris, gains qui se sont révélés être des pertes tellement énormes qu'il a fallu sauver la plupart des banques avec l'argent des contribuables, au risque de mettre en faillite les états (cf Islande et Irlande). Dans ce cas, ces bonus avaient été attribués par erreur et il est donc absolument logique de ne pas les distribuer aux traders concernés; il aurait d'ailleurs fallu faire des procès pour récupérer les bonus indument versés, pour restaurer le bilan des banques.
Réponse de le 21/12/2010 à 13:07 :
non je parlais de la date d'instauration des bonus différé (1998), il n'y a rien de nouveau sous le soleil avec cette news.
En revanche je partage votre avis pour les années 2007 à 2009 mais c'est plutot les chefs de salles et patrons de desks qui ont poussé ces activités qu'il faut incriminer.
a écrit le 20/12/2010 à 2:56 :
Françaises, français, si vous souhaitez entreprendre et réussir, mais surtout si par malheur vous gagnez plus d'argent que votre voisin de palier, quittez la France! La France, c'est la dictature du préfectorat, le paradis des fonctionnaires, dictature glauque de l?arrêté ministériel, préfectoral, municipal, qui vous enjoignent de porter a droite les années paires et a gauche le reste du temps. Pays de geignards jaloux et frileux vivant a la petite semaine et aux crochets les uns des autres. Mais alors quel cas faire de Molière, des paysages, de la gastronomie et de la haute couture? à vrai dire rien du tout: Molière est mort et oublié, les paysages dégradés , la gastronomie ridiculement onéreuse, et la haute couture cyniquement élitiste. Que dernier d'entre vous à quitter le pays éteigne la lumière.
Réponse de le 20/12/2010 à 9:04 :
Bien d'accord!
Réponse de le 20/12/2010 à 14:51 :
Au contraire les financiers sont hyper protégés : quand ils font des pertes c'est l'état qui paie !!!! Un comble ! Alors qu'on nous avait raconté pendant des années qu'ils ont super bien payés parce qu'ils prennent des risques ! Or on constate qu'ils n'en prennent aucun : quand tout va bien, ils se prennent des bonus énormes, et quand ils font des pertes, l'état sauve les banques, et les banques continuent à leur verser des bonus aussi énormes ! Pas étonnant qu'un système aussi absurde aboutisse à des crises majeures. C'est pour cela qu'il est primordial de réformer ce système extrèmement déficient.
Réponse de le 20/12/2010 à 16:01 :
Ne cedez pas à la démagogie. Si l'état a "sauver" les banques, il n'a pas fait une fleur pour autant. L'état a prêter de l'argent aux banques à un taux d'intérêt important. Nombreuses sont les banques qui ont déja remboursées, et conséquent est le gain réalisé par l'état..

Une enquête faite il y a 2 ans à montrer que c'est le 2eme métier le plus stressant du monde (cf reportage arte "Traders, les maitres de la bourse").

Mais bon c'est la France .. Ceux qui reussissent créent beaucoup d'envieux .. Pas étonnant que ce pays recule ..
Réponse de le 20/12/2010 à 21:43 :
1) L'état a perdu de l'argent en sauvant les banques. En effet vous oubliez la moins value latente sur les actions de dexia : plus de 2 milliards : c'est facile de ne compter que les gains en oubliant les pertes !!! Et vous oubliez aussi que l'argent prété par l'état a été emprunté, donc l'état a lui aussi payé des intérèts. Si on fait le bilan, l'état est en perte dans cette histoire, selon un article récent (de challenge il me semble). 2) Et Si l'on fait confiance à ceux qui jouent sur les marchés pour faire avancer la France comme vous dites, pas étonnant si elle recule ! Pour qu'un pays avance, il faut qu'il mise sur la création, l'innovation, la recherche, pas sur une bête spéculation à somme nulle ! Payer autant les financiers est un gachis, car si ces gens sont si compétents, ils seraient beaucoup plus utiles à la nation en utilisant leur cerveau autrement ! C'est une très mauvaise allocation des ressources humaines, et c'est pourquoi il faut baisser la rémunération des financiers.
a écrit le 19/12/2010 à 17:50 :
Effectivement, je partage les commentaires de la plupart des internautes.
Encore une fois, on confond les causes et les conséquences.
C'est tellement grossier (voire grotesque, et plus sûrement pitoyable) que chacun peut se sentir offensé : les traders comme le vulgus pecum.
A quand une véritable gouvernance mondiale sur les marchés financiers ?
a écrit le 19/12/2010 à 17:31 :
Le versement d'un bonus n'est pas un cadeau. Pour gagner de l'argent en salle de marché il faut être talentueux. Au lieu de jeter la pierre sur les traders qui pour la majorité ont fait de hautes études, travaillent au moins 60h par semaine jetez là sur ceux qui ne méritent pas l'argent qu'ils gagnent..

Bonne soirée!!
Réponse de le 19/12/2010 à 18:59 :
Vous y croyez encore à ce discours sur le "talent". Le système Ultra liberal est mort et avec lui ses valeureux petits valets que sont les traiders.
Lentemment mais surement les politiques seront obligés de reprendre les choses en main. Vos braves traiders seront obligés d'aller bosser ailleurs. Bosser un mot qui leur est sans doute étranger, puisqu'il utilise leur "talent" pour s'en mettre plein les poches.
Réponse de le 19/12/2010 à 20:09 :
Boss, votre commentaire est ridicule et montre votre ignorance .. Je suis moi même étudiant et en stage en salle des marchés dans une grande banque française, et tout cela, je le dois uniquement à mon travail, venant d'une famille non aisée et où j'ai du faire un crédit pour financer mes frais de scolarité.
Quant au travail, voici mes horaires: 6h-20H 5j/7. Et le travail est dur, et le stress à son maximum.
Si vous vous contentez d'un smic en échange des sacro-saintes 35H, tant mieux pour vous. Si vous vous sentez en dessous de ces "diables de trader", et bien travaillez plus et faire en sorte de mériter l'argent que vous voulez.
Réponse de le 19/12/2010 à 20:48 :
Cela fait 8 ans que je travaille en finance (briker - structuration - head of quant) ... ne parlons pas de talents en finance. 10% des opérateurs de marchés sont effectivements talentueux, le reste ne méritent pas leur salaire.
Réponse de le 19/12/2010 à 22:20 :
@ Tibz
Mon commentaire vous semble ridicule. De la part d'un stagiaire (rémunéré ou gratos le stage ?) je n'en attends pas moins. Je vous rassure puisque vous semblez méprisez les smicards, je gagne plutot bien ma vie. Sans exercer dans la finance, par manque de talent sans doute.
Je maintiens ce que j'ai dit. les gouvernements seront obligés de réguler le système, l'encadrement des bonus est une mesure qui s'impose.
Je suis ignorant des salles de marche comme vous etes ignorant du monde qui nous entoure. Vous croyez encore au monde merveilleux de Gekko Kerviel. Je vous laisse avec vos certitudes bien que vous me semblez déja un has been. Et vous donne deux conseil un sortez un peu de votre salle de marche, trouvez un autre moteur dans la vie que l'accumulation de fric.
Réponse de le 20/12/2010 à 14:14 :
1) Les bonus ne sont pas attribués pour récompenser des bénéfices. Regardez les montants énormes de pertes accumulées sur les produits toxiques, et comparez avec les bonus énormes attribués à ceux qui sont responsables de ces pertes. 2) Si vous voulez voir des gens surdiplomés, allez plutôt voir dans les labos de recherche et dans les universités; vous verrez une majorité de normaliens et de polytechniciens, tous docteurs, et pourtant payés 5 fois moins que le financier de base. L'argument du diplôme ne tient donc pas.
a écrit le 19/12/2010 à 17:25 :
Les peuples payent pour les excès non financés de leurs dirigeants.
La crise en Europe aujourd'hui n'est pas la crise des subprimes mais bien la crise des mensonges des états.
Réponse de le 20/12/2010 à 18:36 :
Effectivement, mais c'est tout de même plus simple de croire que c'est la faute des riches....

La crise que nous subissons n'est pas la crise du capitalisme mais la crise du socialisme.

Ce ne sont pas les banques qui votent le budget déficitaire de l'État depuis 20 ans. S'il y a des règles de rigueur a mettre en place, ne vous trompez pas de cible, ce n'est pas a cause des banques, mais a cause de nos acquis sociaux.

Mettre dehors les traders français serait principalement nuisibles aux Français modestes.

Le capitalisme finance nos acquis sociaux. Tuez le capitalisme, et vous perdrez tous.

Réponse de le 20/12/2010 à 21:48 :
Votre raisonnement est simpliste. 1) Regardez en Irlande par exemple : leur déficit a explosé à cause du sauvetage des banques, pas à cause de trop fortes dépenses. 2) La crise est due essentiellement à une distribution abusive de crédits trop bon marché à des gens incapables de rembourser : les subprimes et autres produits titrisés, les LBO, etc, qui ont créé des bulles massives et des pertes énormes. Bref, des erreurs des financiers, erreurs motivées par d'énormes bonus attribués à court terme sur des opérations à long terme. Quand l'opération périclite, les bonus ont été attribués depuis longtemps et ne peuvent plus être réclamés : voilà l'erreur. C'est pourquoi la réforme de ce système de bonus est absolument primordiale.
a écrit le 19/12/2010 à 17:19 :
Qu?espèrent ils si ce n'est une belle fuite des meilleurs traders vers des horizons plus clément ?
La perte de compétitivité dans tous les domaines organisée par des fonctionnaires européens totalement dépassés.

Démagogie un point c'est tout.
Réponse de le 19/12/2010 à 17:35 :
ils se tirent deja

votre discour ne tien pas la route
Réponse de le 19/12/2010 à 17:36 :
"les meilleurs traders"? Qu'est ce qu'un meilleur trader? A quoi sert un trader? sinon à s'enrichir et à enrichir artificiellement je ne sais quelles structures financières...Le nombre de traders avec un simple BTS quand on pense que des Docteurs en Science sont au chomage...triste monde...triste avocats d'une "profession" qui n'existe que pour "faire" de l'argent...
Réponse de le 19/12/2010 à 17:38 :
Ne vous faites pas d'illusion, le processus est enclenché sur toute la planète, même si certaines régions traineront un peu plus des pieds que d'autres. Les dernières affaires Enron, Madoff, subprimes et autres produits toxiques du capitalisme ultra libéral ont fait prendre conscience à ce qui pourrait déboucher sur une révolution mondiale, des émeutes en Grèce en Espagne en Irlande, et ce petit incident du Prince Charles et de Camilia, ou les étudiants manifestant contre le triplement des frais d'inscription à l'université. Il ne manquerait plus qu'un Wikileaks fassent des révélations et livrent quelques noms de la haute finance en pâture avec les adresses des filiales des comptes offshore des grandes banques qui vous augmentent leurs tarifs bancaires dés que le marché frissonne.
a écrit le 19/12/2010 à 17:13 :
C'est déja le cas (en général sur 5 ans), pour éviter que les traders se barrent chez la concurrence...
Réponse de le 20/12/2010 à 14:26 :
300 étudiants sortent de HEC par an, 400 de l'X et 300 de Centrale, sans oublier toutes les formations de niveau inférieur : les traders potentiels se ramassent à la pelle, il n'est pas nécessaire de faire tant d'efforts pour les retenir.
a écrit le 19/12/2010 à 17:08 :
donc? au lieu d'être versé en une fois cela se fait sur la durée. Et alors ? Un changement? aucun. La finance refuse de se faire mettre au pas alors que nous devons payer pour ses excès. Pour combien de temps encore?
a écrit le 19/12/2010 à 17:07 :
çà c'est de l'encadrement !!!!!!!!!! et aussi du n'importe quoi !!!
on prend vraiment les gens pour des c...
a écrit le 19/12/2010 à 16:45 :
l enfumage continu

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :