Les banques américaines ne sont pas à l'abri, prévient Fitch

 |   |  291  mots
Copyright Reuters
Si la crise de la dette de la zone euro n'est pas résolue à temps et de manière adéquate, la perspective de crédit des banques américaines risque de se dégrader.

 

Si la crise de la dette de la zone euro n'est pas résolue à temps et de manière adéquate, la perspective de crédit des banques américaines risque de se dégrader, estime Fitch mercredi.

"Les banques américaines ont une exposition directe aux marchés européens en difficulté (Grèce, Irlande, Italie, Portugal et Espagne) qui est gérable", observe l'agence de notation. "Mais en cas de nouvelle contagion, un risque sérieux se poserait", ajoute-t-elle.

La perspective actuelle du secteur bancaire américain est stable, attestant de meilleurs fondamentaux pour la plupart des établissements, combinés à des ratings plus bas qu'avant la crise.

Mais les risques d'un nouveau choc défavorable s'accroissent et pourraient altérer cette perspective, poursuit Fitch, qui note cependant que les banques américaines ont sensiblement réduit leur exposition directe aux pays européens en difficulté durant l'année écoulée.

Cette nouvelle, qui touche l'ensemble du secteur bancaire américain, a eu pour effet de faire perdre 4,2% à Goldman Sachs Group à Wall Street et 8% à Morgan Stanley.

"Notre souci, c'est le risque de contrepartie, l'impact de l'Europe sur la croissance économique mondiale et la manière dont cela pèse sur la reprise économique des Etats-Unis", explique Joseph Scott, l'un des analystes qui ont rédigé le rapport de Fitch.

Les analystes ne voient pas les problèmes se résoudre avant un an, voire plus, et ne risquent pas a priori d'adapter leur perspective sur le secteur rapidement. "Ca aura un résultat incertain et prolongé", a ajouté Scott.

Enfin, si l'exposition nette des banques américaines apparaît gérable, c'est au niveau de l'efficacité des couvertures par le biais des CDS que les analystes se posent des questions.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/11/2011 à 12:06 :
si le club européen s´élargit à la France c'est le jeudi noir annoncé aux USA et le retour du boomerang à l'envoyeur
nous vivons une époque formidable et chaque jour nous rapproche du précipite

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :