Épargne : coup de pouce fiscal pour faciliter les donations entre générations

 |  | 340 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : DR)
Cette proposition qui vise à débloquer une partie de l'épargne accumulée pendant la crise sanitaire -et qui sera arbitrée dans les jours qui viennent, selon le ministre de l'Économie-, suscite déjà de vives critiques à gauche, où l'on juge qu'elle va seulement favoriser les ménages aisés. Mais Bruno Le Maire a affirmé ce matin à la radio : "Zéro taxe, zéro impôt, quelques milliers d'euros, pas plus, il ne s'agit pas de faire sauter les plafonds et de faire une politique qui, pour le coup, bénéficierait uniquement aux catégories les plus aisées de la population française."

Aujourd'hui, les donations d'un parent à un enfant sont libres de droits pour des biens ou des montants allant jusqu'à 100.000 euros, auxquels peuvent s'ajouter 31.865 euros de dons d'argent, et cela tous les quinze ans. Pour les grands-parents, le maximum est de 31.865 euros.

Le coup de pouce fiscal dont il est question aujourd'hui, qui vise à faciliter les donations entre générations pour débloquer l'épargne des Français, ne portera que sur "quelques milliers d'euros", ceci afin de ne pas favoriser seulement les ménages aisés, a indiqué lundi le ministre de l'Économie Bruno Le Maire.

"Zéro taxe, zéro impôt, quelques milliers d'euros, pas plus, il ne s'agit pas de faire sauter les plafonds et de faire une politique qui pour le coup bénéficierait uniquement aux catégories les plus aisées de la population française", a affirmé Bruno Le Maire sur France info.

Débloquer une partie de l'épargne accumulée pendant la crise sanitaire

Le gouvernement veut inciter les Français à transmettre une  partie de l'épargne qu'ils ont accumulée durant la crise, en allégeant la fiscalité qui s'applique aux donations entre générations.

"Permettre à des grands-parents de soutenir leurs petits enfants, de soutenir les jeunes qui sont ceux qui ont probablement le plus souffert de cette crise économique et de cette crise sanitaire, ça me paraît juste", a défendu Bruno Le Maire.

Critiques contre une mesure qui favoriserait seulement les ménages aisés

Mais cette proposition, qui sera arbitrée dans les jours qui viennent, selon le ministre, suscite de vives critiques à gauche, où on juge qu'elle ne va favoriser que les ménages aisés.

"Donner quelques milliers d'euros à son petit-fils ou à sa petite-fille, pour moi ce n'est pas une politique pour les riches, c'est une politique de justice pour les classes moyennes, pour la solidarité entre les générations", a estimé le ministre.

"Quand je dis quelques milliers d'euros, ce n'est pas quelques dizaines de milliers d'euros", a-t-il insisté.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/03/2021 à 2:24 :
L'impot sur le mort ou la morte, est en FR

LE PLUS LOURD AU MONDE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

( et hollande l'a encore doublé en 2012, seuil non revalorisé en 9 ans,
les 152500 eur, ass vie, plafond de jospain-aubry non revalorisé depuis 24 ans )
a écrit le 29/03/2021 à 23:30 :
C est bien pour ceux qui peuvent se le permettre à condition que cet argent soit dépensé et non re - épargné tout le monde ne peut pour autant en profiter ... mes parents n’ ont Pas 100 000e -10 000e même 1000 euros à donner à leurs 3 enfants ... retraites d’ ouvriers ...et aucune épargne !!
a écrit le 29/03/2021 à 18:01 :
Au fait j'ai économisé sur un revenu qui est déjà taxé et maintenant que je veux donner une partie de cet épargne à mon fils, tout un chacun souhaite le taxer pour en prendre une part; Voilà qui est très cartésien n'est-ce pas ? Avec cette mentalité d'assisté permanent ce pays n'avancera jamais.
a écrit le 29/03/2021 à 12:59 :
C est bien pour ceux qui peuvent se le permettre à condition que cet argent soit dépensé et non re - épargné tout le monde ne peut pour autant en profiter ... mes parents n’ ont Pas 100 000e -10 000e même 1000 euros à donner à leurs 3 enfants ... retraites d’ ouvriers ...et aucune épargne !!
Réponse de le 29/03/2021 à 14:22 :
OUI, comme vous le dites, c est bien.
Au delà , il ne sera à rien de se plaindre.
Réponse de le 29/03/2021 à 14:54 :
Et oui, vous profitez de la crise et de l'argent versé par l'Etat, et vous payez moins d'impôt . Pourquoi l'Etat n'envoie pas directement un chèque aux plus aisés.... Cela serait plus honnête. On voit en plus que la théorie du ruissellement est fausse, car l'argent donné aux plus riches n'a pas servi à relancer l'économie, et qu'il faut encore trouver un prétexte pour leur en donner encore plus.

Aux USA, ils ont envoyé un chèque par à tout le monde.
a écrit le 29/03/2021 à 12:57 :
C est bien pour ceux qui peuvent se le permettront à condition que cet argent soit dépenser et non re - épargne ... tout le monde ne peut pour autant en profiter ... mes parents ont Pas 100 000e -10 000e mêle 1000 euros à dîonner à leurs 3 enfants ... retraite d’ ouvrier ...et aucune épargne !!
a écrit le 29/03/2021 à 12:50 :
Si cela se fait réellement, ça profitera surtout aux commerçants et aux industries et c'est très bien. Ça ne peut que sauver des emplois.
a écrit le 29/03/2021 à 12:50 :
Si cela se fait réellement, ça profitera surtout aux commerçants et aux industries et c'est très bien. Ça ne peut que sauver des emplois.
a écrit le 29/03/2021 à 11:54 :
La gauche, à savoir le truc qui ne nous sert actuellement absolument à rien, si ce n'est Ruffin, un véritable bravo à cette homme qui sue sang et eau pour les autres, quelle puissance ! Espérons qu'il ne s'use pas trop chez les hypocrites.

Ruffin président ! Bon ya aussi Brune Poirson et NVB que je vois première ministre elle, ayant été socialiste elle ne peut définitivement pas être présidente.
Réponse de le 30/03/2021 à 0:52 :
"[Ruffin] cette homme qui sue sang et eau pour les autres": ah bon, il a fait quoi pour son prochain, ce bon Ruffin ? Il est médecin, infirmier ? Il aide à soigner les malades du Covid ? Il est enseignant dans un quartier difficile ? Pompier ? Eboueur ? Allez, flic en banlieue, même ? Ah non, on me dit dans l'oreillette que c'est juste un petit patron de presse (assez grassement rémunéré d'ailleurs) d'un micro-journal organe de LFI (ce qui est rigolo car LFI a horreur des journalistes, sauf les siens), et accessoirement parlementaire en maillot de foot (tiens là aussi assez grassement payé, avec nos impôts cette fois ci). Bon, des citoyens anonymes qui "suent sang et eau pour les autres" bien plus que lui, et pour des revenus 5 fois moins élevés, j'en croise quelques dizaines par jour, en fait...
a écrit le 29/03/2021 à 11:27 :
"Le gouvernement veut inciter les Français à transmettre une partie de l'épargne qu'ils ont accumulée durant la crise"

Certains français:

Empêchés de consommer par les restrictions sanitaires alors que leurs revenus n'ont pas baissé pendant la crise, les ménages les plus aisés ont pu mettre de l'argent de côté. Nettement plus que les autres.Les 25 % des ménages les plus aisés ont épargné un peu plus de 10.000 euros en moyenne l'an dernier, a calculé l'Insee. Les 25 % les plus pauvres n'ont mis de côté que 218 euros.
Réponse de le 29/03/2021 à 14:25 :
OUI, merci pour le constatais ensuite?
Réponse de le 29/03/2021 à 14:26 :
OUI, merci pour le constat mais ensuite?
Réponse de le 29/03/2021 à 14:59 :
Ensuite quoi ?
a écrit le 29/03/2021 à 11:13 :
J'ai de plus en plus de mal à faire confiance au gouvernement qui tient rarement ses promesses. Les règles du jeux sont trop souvent modifiées une fois la décision prise.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :