Spéculation sur Lafarge qui lorgnerait son concurrent Holcim

 |   |  153  mots
L'action a gagné plus de 4,5% en séance et finit en hausse de 1% à contre-courant du marché. Le marché spécule sur la possible acquisition de son homologue suisse.

Le cimentier Lafarge, numéron un mondial des cimentiers, voit son titre grimper en tête des valeurs vedettes ce mardi à la Bourse de Paris. Des rumeurs de marché spéculent sur la possible acquisition de son homologue suisse Holcim, numéro deux du secteur.

A midi, l'action de Lafarge gagnait 4,57% à 84,28 euros et a fini en hausse de 1,02% à 81,42 euros, à contre-courant d'un marché en recul.

Une porte-parole de l'entreprise a déclaré à Dow Jones Newswires que Lafarge "ne commentait pas des rumeurs de marché", tandis qu'une personne proche du cimentier, également interrogée par Dow Jones, indiquait que, "étant donné la taille et la stratégie des deux groupes, une telle opération n'était pas concevable". Il y aurait des obstacles importants à une telle acquisition, selon des opérateurs consultés par Dow Jones, qui citent les 21% du capital de Holcim possédés par l'ancien président du groupe suisse Thomas Schmidheiny.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :