L'armée de terre veut ses hélicoptères de transport NH90

 |   |  453  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : AFP)
L'armée de terre a vraiment besoin d'une nouvelle commande de NH90 pour renouveler sa flotte d'hélicoptères de transport à bout de souffle. Elle devrait pouvoir en commander 34 exemplaires d'ici à la fin de l'année.

Grande sacrifiée du projet de budget 2013 avec de nombreuses mesures de report de programmes, l'armée de terre espère toutefois une nouvelle commande de 34 hélicoptères de transport de troupes, NH90 "d'ici à la fin de l'année", explique-t-on à La Tribune. L'armée de terre en a vraiment besoin vu le grand âge de certains de ses Puma et autres Cougar, cette longévité opérationnelle entraînant des surcoûts dans la maintenance et dans le support de ces appareils. "Le calendrier de la mise en service du NH90 Caïman a permis de réaliser des économies très importantes sur les hélicoptères Puma et Cougar", a expliqué en juillet aux députés de la commission de la défense de l'Assemblée nationale le chef d'état-major de l'armée de terre, le général Bertrand Ract-Madoux. Il n'a pas chiffré ces économies.

Un programme majeur pour l'armée de terre

De son côté, le constructeur Eurocopter, filiale du groupe EADS, attend également une commande avant la fin mars 2013, faute de quoi il y aura des pénalités, assure-t-on à La Tribune. "Ils en ont besoin", souligne-t-on. Outre les deux premières tranches (34+34), la France avait prévu de commander au total 133 NH90 pour ses forces armées. "Je suis vigilant sur ce programme qui est majeur pour l'armée de Terre et que nous devons protéger des habituelles tentations d'économies et de rationalisations", avait prévenu le général Ract-Madoux, qui attend la livraison de quatre à cinq NH90 en 2012. "Il faudra encore un an pour obtenir la mise en service opérationnelle de cet hélicoptère, dans la mesure où il nous faut conduire toute une série de tests, avait-il estimé. Les premiers résultats sont tout à fait remarquables (...) Pour faire une comparaison, le NH90 Caïman nous offrirait, en Afghanistan aujourd'hui, le double de capacité d'emport, même par température élevée".

Une commande qui était déjà attendue en 2010

En janvier 2009, le ministère de la défense avait annoncé une commande de 22 NH90 (600 millions d'euros) destinés à l'armée de terre, qui s'ajoutait aux douze déjà dans le carrnet depuis la fin 2007 des trois constructeurs participant à ce programme européen. Fin 2007, l'Hôtel de Brienne avait d'ailleurs indiqué prévoir l'achat de 68 NH90 en version terrestre pour un total de 1,8 milliard d'euros. Les 34 appareils de deuxième tranche devaient être commandés en 2010, selon les projections du ministère. Ils ne le sont toujours pas. Le NH90 a été développé et fabriqué par NH Industries, une coentreprise regroupant Eurocopter (62,5 % du programme), le constructeur italien AgustaWestland (32 %) et le néerlandais Stork Fokker (5,5 %).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/10/2012 à 16:36 :
Bonjour, malheureusement beaucoup de nos matériel son vieux, 25 ans pour certaine machine (hélicoptères de transport PUMA, AMX10RC, VAB, AUF1). Nous n?avons pas les moyen d?entretenir une armé professionnel, car cela nous coûte bien plus que prévu, (nous sur incorporons, donc trop de formation, pour des soldats qui ne reste pas).
Il faut un jour revoir tout le système, moins d?officiers, plus de cadre de contact et une carrière courte qui sera vraiment intéressant (moins de garde et de Vigipirate) plus de formation et des missions opérationnelles et un vrai accompagnement vers la vie civile après le service notre pays.
(Nous ne somme pas bon car nous avons de gros problème de recrutement)
Pour les équipements, ils faut aussi tout revoir, nous n?avons plus les moyens de soutenir les usines qui ne fonctionne pas, donc nous devons acheter Européen ( pas seulement Français), afin de faire diminuer les prix d?acquisition.
Pour les arsenaux, il faut aussi tout revoir, si nous ne vendons pas nos produits s?est que nous ne somme pas assez novateur et différent des autres. (le Char LECLERC est trop conventionnel, pas assez différant comme le MERKAVA) . Il y a 4 véhicules identique au VBCI en Europe (nous ne risquons pas d?en vendre). Nous avons une vrais avance sur les SNA, mais la nous devrions pouvoir en vendre en Europe et pas le Monde (Canada, Australie)
Mais la, il va falloir encore une volonté politique pour pouvoir exporter.
Donc tout va mal et le monde et chaque jour plus dangereux.
a écrit le 03/10/2012 à 13:34 :
La Grande Muette est sacrifiée au banc de la gabegie des élus gouvernementaux. Tous les projets qui devaient sortir des cartons au cours des années 90 auraient permis des économies substantielles dans les trois corps d'Armées lors de leurs déploiements à l'International. Mais il est préféré vampiriser et sacrifier... Et surdépenser!
Quand je pense que dans les années 80 il fallait déjà vendre 100 missiles au Salon de Dubaï pour que l'Armée puisse espérer en acheter un...
a écrit le 03/10/2012 à 13:18 :
La France a sacrifié depuis les 90 années sa flotte d'hélicoptères et de blindés légers pour acheter la paix sociale chez Nexter (ex GIAT Industries) et ainsi payer 400 chars Leclerc. Ainsi les premiers NH90 entrent en service 17 ans après le vol du 1er prototype (en 1995). La version anti-char de l'hélicoptère Tigre n'est toujours pas en service alors que le 1er prototype du Tigre a volé en 1991.
Réponse de le 03/10/2012 à 14:09 :
Où sont utilisés ses chars Leclerc en dehors des camps d'entrainement en France?
Font-ils partie des forces de projection en opérations extérieures ?
a écrit le 03/10/2012 à 9:59 :
French army discount...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :