Comment Pékin peut pulvériser les petits drones

 |   |  221  mots
La Chine a mis au point une arme laser capable de détruire en vol des drones légers
La Chine a mis au point une arme laser capable de détruire en vol des drones légers (Crédits : Reuters)
La Chine a trouvé une parade à la menace des petits drones qui survolent des sites protégés. Pékin a développé une arme laser capable de détruire en vol des drones légers.

La solution est radicale... mais efficace. Alors que des drones continuent de survoler des centrales nucléaires françaises, la Chine a mis au point une arme laser capable de détruire en vol des drones légers, a rapporté lundi la presse, quelques jours avant le forum de l'Asie-Pacifique pour lequel Pékin renforce ses mesures de sécurité. Ce dispositif a un rayon d'action de deux kilomètres et peut atteindre une petite cible aérienne, évoluant à basse altitude, moins de cinq secondes après l'avoir localisée, a précisé l'agence Chine nouvelle en citant un communiqué de l'Académie d'ingénierie de Chine.

Les médias d'Etat ont diffusé des photographies du système, composé d'un gros cube mobile, recouvert d'une peinture motif camouflage, sur lequel est fixé un canon émettant le faisceau laser. L'agence Chine nouvelle a aussi publié des clichés d'épaves de drones, détruits en vol.

Un système de défense clé

Ce système de défense est appelé à jouer un rôle clé à l'occasion d'événements majeurs organisés dans les sites urbains, a-t-elle ajouté. Pékin accueille la semaine prochaine le Forum de coopération économique Asie-Pacifique (Apec), une réunion au sommet pour laquelle la capitale chinoise s'apprête à fortement renforcer ses mesures de sécurité.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/11/2014 à 11:29 :
Je vend un système Anti Drone le plus performant au monde!Contactez moi su book!
a écrit le 03/11/2014 à 22:16 :
Le systême très connu est peu efficace malgré ce qu'en disent les médias...beaucoup d'échecs avec cette solution, les chinois ne sont pas plus forts que les autres...
Réponse de le 03/11/2014 à 23:18 :
Et dire qu'un simple petit canon électromagnétique suffit...
a écrit le 03/11/2014 à 21:18 :
Brefs ils ont des photos de l'appareil censé détruire les drones et des photos de drones détruits. Personnellement , je ne trouve pas ça très convaincant.
a écrit le 03/11/2014 à 21:05 :
Petite annonce:
Echange navire Mistral neuf contre 100 systèmes anti drones...
S'adresser à F. Hollande Eysée Paris.
a écrit le 03/11/2014 à 19:08 :
On a l'air de tomber des nues,d'être pris au dépourvu par le "phénomène" des drones.Mais braves gens,l'aeromodelisme existe depuis un moment et certains modèles pouvaient aussi transporter des charges.mais personne ne s'en était inquiété....c'est ça qui est inquiétant.Et puis aujourd'hui,on téléguide des Boeing,on peut très bien téléguider un petit avion d'aeroclub ou tout autre objet volant.Je ne sais pas si on a bien fait de faire de la pub a cet évènement.
a écrit le 03/11/2014 à 17:33 :
Les petits drones sont la future plaie, après la GoPro, le jet ski, l'I-phone, certains 2 roues, des "trucs" qui, à bien y regarder de près... ne servent à rien!... et certains seulement à faire "Ch..r" le monde. On commence à en voir tourner à la campagne de ces oiseaux de mauvaise augure...ce n'est pas pas une espèce protégée, et je le considère comme un nuisible, la vie privée reste aussi un droit. On doit donc pouvoir lui envoyer du plomb.
Réponse de le 03/11/2014 à 18:24 :
Les smartphones ne servent pas à rien, sinon ils n auraient pas pénétrer le marcher aussi vite. Les gens leur ont trouvé une utilité, vous en déplaise.
a écrit le 03/11/2014 à 16:53 :
des chasseurs en manque de galinettes cendrées
a écrit le 03/11/2014 à 16:12 :
En fait les Chinois utiliseraient la même technique de rayon laser pour aveugler des satellites indésirables. Avec un laser suffisamment puissant ça devrait pouvoir faire
a écrit le 03/11/2014 à 15:33 :
Merci à vous tous de la pertinence de vos commentaires, décidément vous êtes des sacrés experts ! cet après-midi j'étais constipé, mais rien qu'en vos lisant je me retrouve dans mes meilleurs états. Un grand merci, les amis !
Réponse de le 03/11/2014 à 16:26 :
mdr
a écrit le 03/11/2014 à 14:43 :
Et une bonne vieille décharge de chevrotines, ça n'aurait pas le même effet ? Un rotor déséquilibré, ça ne pardonne pas.
Réponse de le 03/11/2014 à 15:10 :
Il faut viser très très juste, les hélices sont horizontales. Et si c'est de nuit, à une certaine distance, il faut une vue d'aigle.L'engin est plus massif que ses hélices.
a écrit le 03/11/2014 à 14:28 :
De la à dire que les chinois sont à l'origine des survols de centrale nucléaire, il n'y a qu'un pas, d'abord créer la menace et ensuite proposer la parade!!!
Réponse de le 03/11/2014 à 18:50 :
Ils l'aurait fait dans d'autres pays et sur d'autres menaces... Pourquoi ce contenter de centrales alors qu'un drone au dessus du président en plein 14 juillet... ou un drone pour la finale de Rugby...
a écrit le 03/11/2014 à 14:04 :
Ca doit être efficace, mais ça a quel coût? Car les nouvelles centrales ne sont déjà pas rentables, alors si il faut encore leur rajouter des protections a gogo... De plus jouer du laser au milieu d'une centrale nucléaire, Est-ce bien raisonnable?
Réponse de le 03/11/2014 à 14:11 :
Ahah voilà l'avis de l'expert, l'avis de l'omniscient et qui fait preuve d'une franchise innocente et naïve, enfin, toujours le mot pour rire.
Réponse de le 03/11/2014 à 15:13 :
" les nouvelles centrales ne sont déjà pas rentables" ?? D'après quels critères ? Le prix est politique, pas économique.
C'est pas au dessus de la centrale, qu'il faut les abattre mais au voisinage, à moins qu'elle y restent.
Réponse de le 03/11/2014 à 16:24 :
A 9 milliards la centrale, c'est sur que le prix devient politique. Mais a moins de vouloir avoir l'énergie la plus chère au monde ça n'a pas de sens.
a écrit le 03/11/2014 à 13:15 :
Encore faut-il voir les drones à travers le nuage de pollution...
Réponse de le 03/11/2014 à 14:06 :
L'article parle de la Chine pas de Paris.
Réponse de le 03/11/2014 à 14:34 :
Oui, cela renforce la pertinence du premier commentaire.
Réponse de le 03/11/2014 à 15:30 :
Quand on a de la mauvaise foi c'est parce qu'on est jaloux. Pascal dixit.
a écrit le 03/11/2014 à 13:01 :
C'est exactement ce qu'il faut faire.
Réponse de le 03/11/2014 à 14:06 :
Pas seulement des "petits drones" mais aussi des drones militaires. Les systèmes sont très sophistiqués et je me demande si ils ne peuvent abattre aussi des avions militaires.
a écrit le 03/11/2014 à 11:46 :
C'est bien là la différence entre un pays qui agit (la Chine) et un pays qui délibère, tourne autour du pot (la France).
Réponse de le 03/11/2014 à 12:06 :
Une dictature sera toujours bien plus dans l'action qu'une démocratie... Surtout concernant des équipements qui peuvent permettre d'avoir accès à de l'information qu'il est sage de feindre ignorer (ex: le survol de camps de travail en Chine ne doit probablement pas être autorisé...)
Réponse de le 03/11/2014 à 12:44 :
à vous lire il faut être une dictature pour se défendre d'un risque majeur..curieuse façon mais qui reflète la léthargie actuelle de notre pâys et de nos dirigeants face à un risque que nous n'avons pas le droit de sous-estimer
Réponse de le 03/11/2014 à 12:48 :
Disons le franco... nous n' avons pas les mêmes notions du terme dictature visiblement.. avez-vous déjà vu de vos propre yeux autre que les dires du figaro un camp de travail en Chine ? il ne me semble pas que le survol d' un centre pénitenciaire en France soit autorisé.. ou peut-ètre voudriez vous dire qu' un délinquant français n' est pas équivalent à un délinquant chinois ? ne seriez vous pas intoxiqué par le bourrage de crane ?
Réponse de le 03/11/2014 à 22:32 :
@ Benedetto ou Benito ?
la france une démocratie ? , mon dieu (comme qui dirait l'autre ). Plutot une république bananière.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :