Prix du lait : l'Autorité de la concurrence a été saisie par le Sénat

 |   |  253  mots
L'Autorité de la concurrence a été saisie par la commission des affaires économiques du Sénat d'une demande d'avis sur la situation concurrentielle de la filière lait et le mode de fixation des prix.

La commission des affaires économiques du Sénat  entend faire la lumière sur le prix du lait. Pour cela, elle a saisi l'Autorité de la concurrence afin d?étudier la situation concurrentielle de la filière lait et le mode de fixation des prix, selon un communiqué publié ce vendredi. Ce dernier est d?ailleurs accompagné de la lettre du Sénat signée par Jean-Paul Emorine, datée du 9 juin .

Dans cette lettre, la Commission des affaires économiques du Sénat demande notamment à l'Autorité de "préciser le cadre législatif et réglementaire régissant l'économie du secteur, tant au niveau national que communautaire". Tout en précisant que "dans le contexte de crise que connaît actuellement ce secteur", elle demande l?examen des conditions dans lesquelles "des mécanismes d'orientation des prix du lait pourraient être compatibles avec le respect des règles de concurrence".

La commission interroge également l?Autorité sur "le fondement des nouveaux pouvoirs conférés aux commissions parlementaires par la loi de modernisation de l'économie (LME) du 4 août 2008". Cette dernière a d?ailleurs été dénoncée par les agriculteurs, qui estiment qu'elle donne trop de pouvoir aux distributeurs par rapport aux fournisseurs, et qu'elle favorise l'opacité des prix et des marges.

L'Autorité de la concurrence a annoncé qu?elle rendra son avis en octobre.

Les producteurs de lait mobilisés depuis plusieurs semaines souhaitent, quant à eux, le retour à un mécanisme de fixation des prix au niveau national.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
a tous les internautes

la verite sur les agriculteurs grincheux cagoles

OUVREZ LE SITE "" TELEPAC ""

VOUS DECOUVRIEZ LES SOMMES COLOSSALES DONNEES A CES AGRICULTEURS

10 MILLARDS PAR AN ------------ NOTRE SUEUR POUR NOS IMPOTS


DIFFUSER CES INFORMATION COMMUNE PAR COMMUNE

OU SONT LES VOLEURS LES PRIVILEGIES


SITE TELEPAC TELEPAC

MILLIARDS PAR AN NOS IMPOTS
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
voici la verite chiffres officiels sur le prix du panier de la menagere

pour les agriculteurs les prix baissent et les prix magasin montent

les chiffres nous donnent: (28.05.09 / 27.03.08 )
6 bouteilles de lait 4.14 au lieu de 5.34 soit - 22 %
4 DANONE nature 0.68 au lieu de 0.81 soit - 16 %
poulet LOUE jaune 6.90 a&u lieu de 7.9 soit - 13 %
etc etc

voyez bien que nous baissons les prix en fonction des prix achetes

NOUS NE SOMMES PAS QUE DES VOLEURS

PAR CONTRE OUVREZ LE SITE TELEPAC ET VOUS VERREZ LES SUBVENTIONS COLOSSALES DE VOS VOISINS FERMIERS

VOUS COMPRENDREZ ENFIN POURQOUI ILS ROULENT TOUS AVEC DES NX TRACTEURS PAYES PAR NOS IMPOTS

LA VERITE EST SUR LE SITE INTERNET - TELEPAC -

A CONSOMMER SANS MODERATION

A DIFFUSER A GRANDE ECHELLE
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Aujourd'hui, il ne s'agit plus que de la filiére lait mais de toutes les productions agricoles. Si le pays ne veut pas un jour voir des emeutes de la faim, il faudra se réveiller messieurs des pouvoir publics.Le pouvoir d'ailleurs ne vous appartiens plus car la grande distribution à bien compris que le meilleur moyen d'exercer son dictat sur la population est d'avoir le monopole sur le besoin le plus fondamental qu'il soit c'est à dire se nourrir pour vivre tout simplement. Et oui, le pognon ne fait pas tout messieur le Président de la République!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

les agriculteurs grincheux et grands privilegies de l europe qui ont votes a 79 % aux europeennes pour cette europe qu,ils essaient de denigrer dans les manifesrations car ils sont contre tout sauf toucher des subventions aux montants colossaux

quel secteur d activite est aussi protege et aide bilan aucun


PAR CONTRE ELLE CACHE BIEN LA VERITE

REGARDEZ LE SITE INTERNET """ TELEPAC """""
NOUS SMICARDS D INTERMARCHE OU NOS COLLEGUES DES AUTRES ENSEIGNES AVONS MAL AU VENTRE DE VOIR CES MONTANTS COLOSSAUX ATTRIBUES A CES MAFIEUX LE TOUT PAYE PAR NOS IMPOTS

LE GOUVERNEMENT VA NOUS ENVOYER LA DGCRF DANS NOS MAGASINS POUR VOIR SI NOUS GAGNONS BEAUCOUP D ARGENT EN VENDANT DANS NOS LINEAIRES DU LAIT A 0.52 CT LE LITRE BREF ENCORE DES FONCTIONNAIRES QUI FONT LE BOULOT DEMANDE ET CE GRACE A NOS IMPOTS

MERCI AUX AGRICULTEURS DE NOUS FAIRE PAYER PLUS D IMPOTS

NOUS APPELLONS TOUS LES FONCTIONNAIRES A CONTROLER TOUT AZIMUT LES ACTIVITES OCCULTES DE L ACTIVITE AGRICOLE UNE VERITABLE MAFIA

TRAFFIC DE PRODUITS DITS FERMIERS VENDUS AU NOIR

FUEL DETAXE QUI SERT DANS LES VOITURES DES AGRICULTEURS DANS NOS CAMPAGNES OU IL N Y A PAS LES DOUANES POUR CONTROLER

VENTES ILLEGALES DE VIANDE QUI DEVAIT SERVIR A L AUTOCONSOMMATION DES AGRICULTEURS

MEME LES TRES BONNES ANNEES AVEC DU BLE A 3 EUROS LE KILO ET DU LAIT A 380 EOROS LES 1000 LITRES ILS TOUCHERENT LES 10 MILLARDS DE SUBVENTIONS FRANCHEMENT EST CE NORMAL

AVEC CELA ILS PEUVENT ACHETER DES TRACTEURS QU ILS N ONT PAS VERITABLEMENT BESOINS 'surequipement notoire dans l agriculture francaise ) POUR VENIR CASSER NOS MAGASINS CAR EUX ONT LE TEMPS LIBRE POUR FAIRE CES SACCAGES NOUS SMICARD NE POUVONS PERDRE UNE HEURE DE TRAVAIL SINON ON A PAS A MANGER LE SOIR FAUTE D ARGENT

N OUBLIEZ PAS SITE INTERNET """"" TELEPAC """""

DIFFUSER LES INFOS DE CE SITE A VOS COLLEGUES
METTONS DES AFFICHES SUR LES VITRINES DE NOS MAGASINS POUR ANNONCER LE SCANDALE DES SUBVENTIONS AGRICOLES
AFFICHONS SUR NOS MARCHES DANS NOS MAIRIES CES VERITES

QUE CHAQUE INTERNAUTE DIFFUSE AU MOINS A 3 DE SES CONNAISSANCES LES SUBVENTIONS DES AGRICULTEURS DE SA COMMUNE

NOUS ATTENDONS TOUJOURS LA REPONSE DE LA FNSEAA SYNDICAR MAJORITAIRE SOUTENU PAR LE GOUVERNEMENT CAR CE SONT DES TRES BONS ELECTEURS POUR LA DROITE A 80 % ENCORE 1 ANOMALIE

SITE telepac telepac
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

bravo mr edouard leclerc pour votre commentaire sur les complicites de la FNSEA et les gouvernements - electorat oblige -

merci egalement pour votre transparence des marges nettes de votre metier de distributeurs de produits agricoles comprises entre 1.5 % et 1.8 %

le gouvernement soucieux de reduire son budget de fonctionnement ne devrait pas envoyer des controleurs dans nos magasins pour donner l impression aux agriculteurs qu on les ecoutent mais plutot les envoyer dans les fermes ou il y a beaucoup d opacite - de faux- de triche - de magouille - pour controler leurs ventes au noir etc

N OUBLIEZ PAS SITE """"" TELEPAC """""" A DIFFUSER

A CONSOMMER SANS MODERATION

LES FRANCAIS POURRONT ENFIN COMPARER LA VERITE DES MARGES DE 1.5 % de la distribution( marge nette ) avec LES MILLARDS DISTRIBUES A CES ASSISTES QUI ROULENT AVEC DES ROLLS DE TRACTEURS

ET N OUBLIER PAS D ALLER CASSER LES VITRINES DES MARCHANDS DE MATERIELS AGRICOLES CAR ILS ONT FAIT DES FORTUNES SUR VOTRE DOS

NON NOUS DECONONS N ALLEZ PAS CASSER LEURS VITRINE NOUS NOUS SOMMES POUR DES ACTIONS PACIFIQUES SANS CAGOULES..............

POUR INFO JOHN DEERE CHIFFRE D AFFAIRE 26 millards

resultat net 2 millards

comparez ces chiffress avec les C A de CARREFOUR AUCHAN CASINO ETC et les resultats nets de nos entreprises de distribution .......................

bous comprendrez alors que vous vous tromper de combat ..................... encore 1 fois

NOUS APPELLONS CHACUN DE NOS DIRECTEURS DE MAGASIN TOUTE ENSEIGNE CONFONDUE DE PORTER PLAINTE AU PENAL CONTRE LES AGRICULTEURS POUR ENTRAVE ET CASSE DE PROPRIETE PRIVEE

QU ILS SOIENT SANCTIONNES
NOUS CONTINUERONS NOTRE COMBAT EN SURFANT SUR LE SITE """"""" TELEPAC """"""

A DIFFUSER DIFFUSER DIFFUSER LA VERITE VA ECLATER
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Vous le collectif, vous voulez nous faire croire que les baisses de vos prix viennent de vous!!! ce sont les multinationales de l'agro alimentaire qui les font, précisément sur le dos des agriculteurs. (vous vous contenter de dire que se sont des promotions! Une bonne partie d'ailleurs des prix marqués sur vos pub ne sont pas répercutée à la caisse, tant pis pour le client qui n'a pas sa calculette!!! Allez me dire le contraire, je vous garantie que je suis prêt à vous en rendre compte à chaque fois.... La morale de cette histoire, c'est que les perdants seront toujours les petits, vous les salariés qui êtes exploités (sic les manifestations de chez carrefour l'année dernière) et les petits agriculteurs. Si eux disparaissent vous le serez aussi caisses automatiques, emplois précaires...
Je regarderai telepac, mais je vous conseille de voir les bilans financiers de ces grands groupes!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
reponse a JPCHA

vous faites etat de la volonte de nos metiers de vouloir tricher avec vous sur les ecarts prix entre tracts et prix en caisse ................. OK cela arrive de facon accidentelle et nous nous efforcons d y remedier en investissant dans des systemes automatique d affichage de prix en rayon
dans le seul et unique but du respect du client

si cela vous arrive tous les jours comme vous le pretendez deposez plainte a la DGCRF et mieux encore pourquoi continuez vous a donner votre argent a des voleurs ...........

concernant les comptes des entreprises effectivement regardez de pres et comparez les resultats nets sur CA et vous verrez que tout est tres tendu partout
ex CARREFOUR 600 millions de benef sur 80 millards de C A soit 0.8 % c est fragile ...

voyez bien que les marges nettes en agriculture ne sont pas du meme ordre
benf 45000 euros pour 350 000 euros de CA ( sources : centres de gestion agricole ) sans compter les subventions qui tombent du ciel et sans grand souci de bonne gestion a voir les ventes inesperees des marchands de tracteur .
pour comparaison JOHN DEERE 2 millard de benef pour 26 millards de C A
les agriculteurs devraient savoir qu il y a d autre moyens d ameliorer leur compte et notamment de moins achetes de tracteurs inutiles au prix exposes dans les concessions

arretez de casser et passez a la phase reflexion et action constructive en vous organisant par exemple
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ce qui serait bien c'est que le collectif Intermarché (mauvais payeur quand il paye....) arrête de se poser en victime. La grande distri faut du racket, et depuis des années. Il faut payer pour des têtes de gondoles que le chef de rayon n'installe pas, pour des prestations inexistantes. On pourraiparler des déréférencement sauvage, de la manière avec laquelle sont reçus les industriels. Si les prix baissent, c'est parce que les industriels baissent leurs prix, et que les remises ont été réintégrées dans le tarif.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
nous voulons la transparence

bugget agricole represente 40 % du budget de l union europeenne pour 1 secteur qui ne veut pas aller de l avant soit 55 millards de subventions agricoles en UE

plus de 10 millards reviennent aux 55000 agriculteurs francais quel protectionisme
et ils se plaignent de ne pas avoir de visibilite .

quel secteur peut en dire autant ?

savez vous que certains agriculteurs touchent plus de 1 million d euros d aides est ce normal

UNE VERITE BIEN CACHEE DEPUIS PLUS DE 10 ANS

MERCI AU COMMISSAIRE EUROPEEN D AVOIR OBLIGER LES ETATS MEMBRES DE PUBLIER LES AIDES AGRICULTEURS PAR AGRICULTEURS CAR IL S AGIT BIEN DE NOTRE EFFORT D IMPOT

SACHEZ QUE LES AGRICULTEURS ONT TOUT FAIT POUR EVITER CETTE PUBLICATION
L UE EST OBLIGE DE FAIRE APPEL AU CONSEIL DE L EUROPE POUR OBLIGER CERTAINS ETATS A PUBLIER CES SCANDALES

CHERS INTERNAUTES COMPAREZ VOTRE SALAIRE AVEC CES FAVEURS GRANDIOSES ACCORDEES DE FACON HISTORIQUE A NOS AGRICULTEURS

IL NE S AGIT MEME PAS D 1 ASSURANCE DE REVENU LES MAUVAISES ANNEES CAR ELLES SONT ACCORDEES QUELQUE SOIT LES REVENUS

REGARDEZ 2007 et 2008 DES REVENUS AGRICOLES QUI EXPLOSENT AVEC DU LAIT A 380 EOURS LES 1000 LITRES -- DU BLE A 250 EUROS LA TONNE ET TOUJOURS TOUJOURS ARROSES DE 10 MILLARDS DE SUBVENTIONS

QUEL PRIVILEGE

NOUS EN AVONS MARRE DE PAYER POUR DES CASSEURS CAGOULES

1 ESPECE PIRE QUE LES CASSEURS DES BANLIEUX
VOUS DEVREZ AVOIR HONTE DE MONTRER VOTRE FACON D AGIR A NOS ENFANTS

POUR QUE LA VERITE SE SACHE ENFIN PRENEZ LE TEMPS DE CONSULTER LES AIDES DE VOTRE VOISIN SUR LE SITE """" TELEPAC """"""

VOUS ALLEZ AVOIR DU MAL A CADENASSER VOTRE COLERE

LA FRANCE RESTERA 1 PAYS DE QUELQUES RICHES DONT L ENSEMBLE DES FERMIERS
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

QUELLE HONTE ET MANQUE DE RESPECTS DE VOIR CES AGRICULTEURS FOUS DE NOTRE REGION S ATTAQUER AUSSI PRIMAIREMENT A UN MAGASIN LECLERC DE MORLAIX.

S ATTAQUER AVEC DES MOYENS COLOSSAUX - TRACTEURS - TELESCOPIC - REMORQUES -- PAYES PAR NOS IMPOTS FACE A DE MALHEUREUX EMPOYES QUI ONT ETE BALAYES MALMENES EN ESSAYANT DE DEFENDRE PACIFIQUEMENT LEUR OUTIL DE TRAVAIL

NOUS SOUTENONS LECLERC POURTANT CONCURRENTT AINSI QUE NOUS APPORTONS NOTRE SOUTIEN A SES SALARIES ATTAQUES .

QUELLE HONTE MRS LES AGRICULTEURS NOUS ESPERONS SIMPLEMENT QUE VOUS CACHIEZ VOS AGISSEMENTS A VOS ENFANTS

ON SE PENSERAIT DANS 1 PAYS DEMOCRATIQUE ET ON ASSISTE A 1 GUERRE CIVILE ENGAGEE PAR LES PRIVILEGIES AGRICOLES

A QUAND L INTERVENTION DE LA POLICE -------------- OU EST SARKO OU M A M DANS CE COMBAT -----------------

DEPOSEZ PLAINTE AU PENAL -------
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

NOTRE COLERE MONTE ------------- NOUS DEMEURONS PACIFIQUE NEAMMOINS

DES EMEUTES DE PAYSANS QUI DEVERSENT LEURS MERDES SUR NOS OUTILS DE TRAVAIL

LA FNSEA DOIT PAYER PEUT ETRE AVEC LES SUBVENTIONS DE MR LEMAYTEYER

QUELLE LACHETE DE LA PART DE CES JEUNES VOYOUS ------------LA VIOLENCE SE DEPLACE LES GARS DE NOS CITES SONT PLUS CALMES ET LA LES ASSISTES SE VENGENT EN S ATTAQUOANT A DE PAUVRES SMICARDS DE SALARIES DE LECLERC

MR LECLERC AURAIT IL DIT LA VERITE HIER DANS LE FIGARO

ET DEMAIN CES PAYSANS VONT NOUS DEMANDER DE NEGOCIER AUTOUTR D UNE TABLE POUR BATIR QUEQUE CHOSE QU IL LEUR CONVIENNE .

NON ET MR LECLERC NE PRENDRA PLACE SUR CES SALES CHAISES ARROSEES DE LISIER--------------

NOUS APPELLONS TOUS LES ACHETEURS DE CENTRALES D ACHAT DE BOYCOTTER LES PRODUITS PRODUITS PAR LES AGRICULTEURS FRANCAIS EN ACHETONS LES BRIQUES DE LAIT EN ALLEMAGNE --- BELGIQUE ---- NOUVELLE ZELANDE ---- OU NOUS POUVONS ACHETER BEAUCOUP MOINS CHER ---

LES AGRICULTEURS ETRANGERS SONT PLUS PERFORMANT CAR GERENT MIEUX LEURS CHARGES ET NOTAMMENT LES CHARGES D EQUIPEMENT EN MATERIELS ---
ILS SONT 2 FOIS MOINS EQUIPES EN TRACTEURS PAR EXEMPLE IL NY A PAS 3 OU 4 TRACTEURS 4 ROUES MOTRICES PAR FERME EN TRAIN DE DORMIR DANS LES COURS DE FERME
SERREZ VOS COUTS AU LIEU D ARROSER DE VOS MERDES NOS COLLEGUES

ET LA POLICE LA DEDANS --------------- ELLE BOMBARDE DE LACRYMOGENE LES PAUVRES MANIFESTANTS DE GOOD YEAR QUI BLOQUENT SIMPLEMENT LEUR USINE

QUELLE CONNIVENCE ENTRE LA FNSEA ET LE GOUVERNEMENT --------

NOUS APPELONS LA JUSTICE A FAIRE SON TRAVAIL DE JUSTICE ...........

DEPOSEZ PLAINTE ...............

NOUS CONTINUERONS NOTRE COMBAT POUR QUE CESSE CES PRIVILEGES ET NOTAMMENT CES SUBVENTIONS COLOSSALES QUI SERVENT A ACHETER DE S " ARMES "
POUR NOUS ARROSER DE LISIER

SITE INTERNET """" TELEPAC " A CONSOMMER SANS MODERATION A DIFFUSER PARTOUT PARTOUT

QUAND VOUS VOYEZ 1 AGRICULTEUR VENDRE SON LAIT A LA FERME 90 CT LE LITRE DITES LUI POLIEMENT QUE C EST DU VOL ------------ ET QUE NOS SALAIRES NE SERAIENT PAS AU SMIC SI LES GRANDES SURFACES VENDAIENT CE MEME LAIT A CES PRIX LA ........

VOILA LA LOGIQUE DES AGRICULTEURS QUI VIA LES MEDIAS ESSAIENT DE SE PORTER EN VICTIME D UN MARCHE
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bonjour le collectif intermarché
je n'apprécie pas les gens qui se permettent de juger les choses qu ils ne connaissent et vu vos propos sur l'agriculture il n'y a pas de doutes vous n'y connaissez rien. la politique agricole est un peu plus compliqué que ça.
je ne vais vous poser qu une question: pourquoi les aides compensatrices ont été mis en place pour les agriculteurs? j'ai bien ecrit compensatrices.et si vous en avez le courage allez demander à un agricuteur si il ne prefererait pas vendre son produit à son prix plustot qu etre compenser par des subventions européennes. je vous laisse chercher la reponse ca vous occupera.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
A SISSI--------

nous connaissons plutot bien les rouages de la politique europeenne agricole -
il devraient s agir d aides compensatrices en cas de sous valorisation des produits mais comment se fait il que certains pays europeens s en sortent beaucoup mieux que la FRANCE alors qu ils ont les memes charges de structure qu en FRANCE (sauf peut etre les zones de montagne )
nous pensons que les francais gerent tres tres mal leurs charges notamment les charges d investissement et de strustures car vous avez les moyens de mal depenser..................
demandez donc aux conseillers de gestion les ecartss en charges variables entre 2 exploitations en fonction de l investissement en materies.
regardez les ALLEMANDS , LES BELGES ou ils en sont en terme de charges en materiels - ces gens la ont une tout autre mentalite de fierte envers le materiel et de jalousie envers le voisin et travaillent tres intelligemment en faisant appels a des entreprises de travaux agricoles performantes dans lesquelles les tracteurs ne font pas 400 heures par an comme en FRANCE mais plutot 2000 h par an (source edition speciale machinisme agricole e la revue professionnelle parue lors du SALON DE L AGRICULTURE PORTE DE VERSAILLES ou l on voit les grosses machines dignes des grands espaces de 3000 ha de l AMERIQUE DU NORD ---
DES JOHN DEERE -- DES CATERPILLAR- DES MASSEY - DES CASE -
NE FAITES PAS COMME LES AUTOMOBILISTES AMERICAINS A VOULOIR TOUS CONDUIRE DES CADILLAC ,, ON VOIT OU CELA VA VOUS CONDUIRE --------------
N INVESTISSEZ PAS POUR LE PLAISIR DE NE PAS PAYER D IRPP ET DE MSA EN INVESTISSANT LES EXEDEBTS BRUTS D U COMPTE D EXPLOITATION
ET PUIS SONT ELLES ENCORE COMPENSATRICES LES ANNEES FOLLES QUE VOUS AVEZ CONNUES AVEC DU LAIT A 380 EUROS ET DU BLE A 260 EUROS LA TONNE ---
ET BIEN ,, NON
AU LIEU DE CASSER NOS OUTILS AUSSI PRIMAIREMENT , PREPAREZ VOUS AVEC VOS CENTRES DE GESTION DANS L OPTIQUE ENFIN ESPERREE PAR TOUS LES FRANCAIS DE LA FI N DE LA PAC EN EUROPE POUR FAIRE BAISSER NOS IMPOTS DE 8 MILLARDS .
C EST VRAI QUE LA FRANCE FAIT 1 BONNE AFFAIRE ELLE PAIE 8 MILLARDS ET RECOIT 10 MILLARDS
ET POURQUOI NE PAS DONNER D AIDES COMPENSATRICES AUX ENTREPRISES DU BATIMENT - DES COMMERCANTS - DES ARTISANS - QUI SOUFFRENT EGALEMENT EN CE MOMENT

ET NE PARLONS PAS DES AUTRES AIDES REGIONALES DEPARTEMENTALES DES AGENCES DE L EAU DES PRIMES AU FUEL AU GAZ AUX BATIMENTS D ELEVAGE AUX ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES DE TOUT GENRE - CHAMBRE

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :