Deux sociétés chinoises rachètent le groupe Pierre Cardin en Chine

 |   |  263  mots
Après deux mois de négociation, les deux sociétés chinoises deviennent propriétaires de toute les licences textiles et accessoire en Chine.

C'est Pierre Cardin qui l'a annoncé lui-même à la presse. Le designer français vend sa marque en Chine à deux sociétés chinoises. Il s'agit de du fabricant de chaussures Jiangsheng Trading Compagny et de Cardanro. Les deux groupes mettent la main sur la totalité des 32 licences textiles et accessoires pour un montant de 200 millions d'euros.

La vente concerne "la marque Pierre Cardin  et ce n'est que pour le territoire chinois", a précisé le couturier. Le contrat devrait être signé "incessamment". 

Cet accord se situe dans la continuité de l'histoire de la marque. Les liens entretenus entre Pierre Cardin et la Chine datent des années cinquante. Le couturier, mal aimé en France, est très populaire dans l'ex-empire du Milieu. D'après la presse, "de nombreux Chinois n'ont que trois images de la France: la Tour Eiffel, le général De Gaulle et Pierre Cardin". Le Français, qui a fait ses débuts chez Dior, a été l'un des premiers investisseurs étrangers dans un marché qui lançait à peine ses reformes économiques en 1978. Dès 1983, il ouvre restaurants, boulangeries et boutiques de luxe, "30 ans de relation commerciales et culturelles avec la Chine et les Chinois", comme il le répète. "La Chine deviendra l'un des acteurs majeurs de la haute couture et pourrait même dominer ce marché au cours du 21e siècle" a-t-il déclaré lors d'un entretien à un quotidien mexicain.

En achetant le groupe d'habillement, la Chine parvient à mettre la main sur une marque liée à la haute couture française. Une première.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
pierre cardin made in china??? je doute que les habitués de la vraie haute couture ne se fasse avoir si la qualité n'est pas maintenue.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :