Nestlé confirme ses objectifs annuels

 |   |  161  mots
Le premier groupe agroalimentaire mondial table sur une progression proche des 5% de son chiffre d'affaires à données comparables pour l'ensemble de l'année.

Nestle reste confiant sur ses perspectives de marché. Le numéro mondial de l'agroalimentaire a en effet confirmé ce lundi ses objectifs annuels, tablant toujours sur une croissance organique (hors effets de change et à périmètre comparable) "au moins proche des 5%". Le groupe suisse estime également être en mesure de dégager une hausse de sa marge opérationnelle.

"Nous nous attendons à ce que notre performance du deuxième semestre soit meilleure que celle de la première moitié de l'année", a par ailleurs précisé Jin Singh, le responsable financier du groupe. Sont notamment concernées l'activité Nutrition, notamment les produits destinés aux bébés, et les bouteilles d'eau.

Au premier trimestre, Nestlé a enregistré une hausse de 3,8% de ses ventes à données comparables. Mais, son chiffre d'affaires a chuté de 2,1% sur la même période à données publiées, en raison du niveau élevé du franc suisse. Cette performance était inférieure aux attentes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ehhhhhhh bé!!!! C'est UNILEVER qui va faire la gueule......comme quoi on peut faire progresser son CA autrement qu'en faisant plans sociaux sur plans sociaux et fermeture d'usine et délocalisations et externalisation.....
BRAVO DONC AU GROUPE NESTLE. enfin une bonne nouvelle! "Que d'autres en prennent de la graine!"
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
BOF le resultat 2008 comparé au T1 2009 montre du "loading". Nestlé bidouille et dit déjà que le S2 2009 sera meilleur que le S1...
Nestlé s'est délistè de Paris, Frankfort, Tokyo pour être seulement à Zurich,
En Suisse quasi toues les Banque gérent un morceau du Fonds de Pension Nestlé,,,,Soyons sérieux,,,,fragile!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
helas les plans sociaux existent chez nestlé (barry callebault etc)
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je réitère puisque UNILEVER va, (prétextant que les consommateurs préfèrent investir dans les loisirs quand on sait que cette année 1 français sur deux ne partira pas en vacances et des les produits technologiques, plutôt que dans l'alimentation,) licencier encore plus de 150 personnes de son siège social basé a Reuil Malmaison. POURTANT NESTLE EST dans le même secteur d'activité, l'agroalimentaire. Pourquoi cela ne marche pas chez Unilever?. C'est systématique,depuis des années, ils ne savent dégager de la marge que par des plans sociaux.
A quand le retour des entreprises familiales avec ce bon coté paternaliste et ou les salariés seront de nouveau heureux de venir y travailler parce qu'ils sauront que la mission première de leur entreprise est de les nourrir, puis de dégager des bénéfices. A) pour le patron B) pour réinvestir dans l'outil de travail. Les actionnaires? mais Citoyens, on leur aura coupé la tête aux actionnaires. les actionnaires, les fonds de pensions mais tout cela n'est que la chaude pisse du peuple. Il va bien falloir s'en guérir un jour ou alors....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :