Le Conseil d'Etat annule une autorisation de culture OGM en Isère

 |   |  216  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
La décision concerne la commune de Bourgoin-Jallieu qui devait accueillir les maïs OGM de Monsanto. Un autorisation avait été donnée à la société américaine par le ministère de l'agriculture en 2007.

Sur le site internet de Bourgoin-Jallieu, l'heure est à la victoire. La municipalité salue la décision du Conseil d'Etat qui interdit à la société américaine Monsanto de cultiver du maïs OGM dans la commune. Cet arrêt, qui date du 27 mai dernier, annule une autorisation qui avait été fournie par le ministère de l'agriculture en 2007.

Pour justifier sa décision, le Conseil d'Etat invoque "un dossier technique incomplet qui, notamment, ne comportait pas de données suffisantes sur la localisation des opérations de disséminations envisagées". Cette décision est considérée comme "une victoire pour la commune et ses habitants fortement mobilisés contre ces expérimentations depuis deux ans". Dans son combat, la ville était soutenue par le conseil régional Rhône-Alpes, le conseil général de l'Isère et le collectif anti-OGM. En mars 2007, un premier recours auprès du Tribunal administratif de Grenoble avait été déposé.

Dans son communiqué, la commune dénonce "le non-respect de la démocratie et l'absence de consultation des municipalités trop souvent mises devant le fait accompli". La ville souhaite désormais faire de cet arrêt le point de départ "d'un débat de fond de santé publique, de démocratie et de concertation publique".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Non aux O G M Il serait temps que le peuple soit consulté pour ce genre de culture, qui concerne toute la population.Et l'avenir de la planète.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
il est sain que le débat devient public quand il touche les récoltes futures et l'impossiblité de retour arrière pour des variétés que les OGM auront fait disparaitre.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bravo, mais j'espére que sa ne sera pas un coup dans l'eau????
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Cà veut dire en clair que le Ministère de l'agriculture a été incompétent.
Pourtant il y a du monde!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Cette bonne nouvelle me donne la larme à l'oeil (de bonheur)..

Quand allons-nous enfin nous réveiller et arrêter de nous croire supérieurs à la nature?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
le mais OGM c'est la fin des haricots !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
une etude a prouve la relation entre cancer et soja au ogm au bresil.Monseigneur barroso est pour les ogm et bien qu'il en mange une assiette pleine matin midi et soir devant huissier pendant 2 mois afin de prouver la non dangereusite des ogm (les rats en crevent mais peut etre pas barroso)
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les OGM finiront-ils pas s'autodétriure? A voir sur le lien suivant :http://paysan-bio.blogspot.com/2009/06/resistancecomment-lamaranthe-rend-les.html
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Depuis le temps qu'on demande la transparence en ce domaine comme en tant d'autres, la France s'honnorerait davantage en accordant un peu plus de crédit à ses chercheurs lanceurs d'alerte et à ses concitoyens souvent pleins de bon sens.
Ensuite quelle incompétence de certains ministres qui ne veulent pas regarder en face, la réalité de certaines informations flagrantes. Comme celle de ces paysans américains qui viennent de comprendre les méfaits redoutables des OGM par l'invasion de plantes résistantes à l'herbicide Roundup de MONSANTO, l'amarante qui à envahit des dizaines de milliers d'hectares devenus incultes pour des dizaines d'années.
MONSANTO a menti au monde entier pendant des décennies. C'est prouvé.
Il serait grand temps que les paysans de la planète se reprennent en main, au lieu de faire confiance aveugle à ces CHARLATANS de Neo Pseudo Scientistes à la solde de Multinationales qui ne veulent que s'approprier le marché du VIVANT.
Signé Alain de Voivres
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je signale à Tulle que l'incompétence n'a rien à voir là dedans. MONSANTO à une puissance financière telle qu'elle peut "influencer" des décisions voire guider la main qui signe. Les campagnes électorales coutent cher et cela est vrai pour TOUS LES PARTIS !
Tous pourris ????......NON....tous fauchés....c'est pas mieux. Enfin c'est toujours ça de pris. Vive les citoyens responsables de Bourguoin-Jallieu
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
J'espère que cela restera valable, et que d'autres régions subiront ce même dénouement...heureux ! :-))
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
A quoi ça sert le Ministère de l'Agriculture? On pourrait bien s'en passer!!!
Bravo au Conseil d'Etat, bravo à tous ceux qui se sont battu contre cette aberration de OGM!
Je suis heureuse!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Enfin une décision dans le bon sens, je ne demande qu'une chose : qu'elle fasse grand bruit pour que d'autres décisions similaires se multiplient en France !! C'est encore loin d'être gagné, la lutte continue ! Ne baissons pas notre vigilance.
Fanon

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :