H&M enregistre une baisse des ventes plus forte que prévu en juin

 |   |  209  mots
Le groupe suédois d'habillement subit les conséquences d'une contraction du marché. Le titre dégringole en Bourse.

Hennes & Mauritz (H&M), numéro un européen de l'habillement, surprend les analystes. Alors que ces derniers tablaient sur un recul des ventes à périmètre comparable de 1,7% en juin en rythme annuel, le groupe suédois annonce ce mercredi un recul de 5%. Sur le seul mois de juin, le total des ventes s'inscrit cependant en hausse de 4%, moins que les 8,3% prévu par les observateurs.

"Les chiffres des ventes de juin sont décevants. Il semble que le marché reste difficile, que les activités de ventes au détail de H&M subissent une intense pression concurrentielle et que la pression sur les prix s'est poursuivie en juin", explique Lontoft Hansen, analyste de Sydbank.

Le mois dernier, le groupe surprenait déjà avec un résultat supérieur aux attentes des analystes au deuxième trimestre et annonçait que l'impact des effets de change s'était amorti. Puis en mai, les ventes à périmètre comparable s'effondraient de 9%, bien plus que prévu.

Ces annonces, en décalage avec les attentes, ont des effets négatifs à la Bourse de Stockholm. Ce mercredi, l'action perdait 1,9% à 382,50 couronnes.

H&M attend désormais l'automne, une période où ses ventes pourraient repartir à la hausse.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :