Le prix des cigares augmente, celui des cigarettes reste stable

 |   |  196  mots
Le prix des cigarettes et du tabac à rouler est resté stable. A l'inverse, celui des cigares et cigarillos a augmenté de 4% en moyenne, selon les nouveaux tarifs en vigueur depuis ce lundi.

Les buralistes ont passé une partie du week-end à modifier les étiquettes affichant le prix des cigares. Les prix des cigares et cigarillos ont en effet augmenté en moyenne de 4%. La boîte de 20 Havanitos passe ainsi de 4,80 à 5 euros et celle de 20 Fleur de Savane de 5,30 à 5,50 euros. Chez Davidoff, on a opté pour une hausse plus modeste: la boîte de 10 minicigarillos n'augmentent eux que de 2% à 6,90 euros. 

En revanche, le prix des cigarettes - inchangé depuis août 2007 - n'a pas augmenté. Ni celui du tabac à rouler - le même depuis août 2008. Quelques produits de tabac à rouler sont même en très légère baisse, environ 1% pour la plupart et 3% pour deux. 

Pas sûr qu'une hausse des prix des cigarettes n'interviennent pas d'ici à la fin de l'année voire au début de 2010. En mai, l'académie nationale de médecine avait réclamé une "augmentation" des prix "urgente", "massive et réitérée" estimant qu'il s'agit en France de "la méthode la plus efficace pour faire baisser rapidement les ventes". Catherine Hill (Institut Gustave Roussy) et Gérard Dubois (Université de Picardie) suggèraient une augmentation de 10% par an.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
je pense qu'une augmentation serait mal vu.et puis libre à nous de fumer on nous fait passé pur des hors la lois!!! c'est n'autre santé à nous on sais tres bien ee que l'on fait;de toute facon plus ils augmentent plus on les achetent dans l'illegalité
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Si pour lutter contre le tabagisme, la hausse des prix constitue, pour partie, un moyen de faire diminuer la consommation, elle entraine, surtout et avant tout, une baisse des ventes pour les buralistes, ce qui n?est pas la même chose?les consommateurs, las d?avoir à payer toujours plus, se tournent alors vers des modes d?approvisionnement « non encadrés » voire illégaux?
Pour preuve de l?aveu même du Ministère des Finances, la baisse des ventes enregistrée depuis 2003 correspond pour partie à une baisse de la consommation mais pour l?essentiel au report de la consommation sur des produits achetés à l?étranger.
Ces nouveaux modes d?approvisionnement sont les ventes transfrontalières, la contrebande, la contrefaçon, les achats via Internet?
La hausse des prix du tabac relève donc plus d?une vraie « fausse bonne idée » que d?une réelle solution pour faire diminuer efficacement la consommation de tabac?
http://www.smirting.fr

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :