Bénéfice en légère hausse pour Hasbro

 |   |  281  mots
Le numéro deux mondial du jouet a dégagé 39 millions de dollars de profits au deuxième trimestre. Son chiffre d'affaires a légèrement augmenté malgré la conjoncture.

Les Transformers font plus recette que la poupée Barbie. Hasbro est bien placé pour le savoir. Le numéro deux mondial du jouet a en effet profité des ventes des produits estampillés "Transformers", dont la deuxième adaptation au cinéma a rencontré un énorme succès outre-Atlantique, pour résister à la conjoncture économique morose. Le groupe a également pu compter sur les produits dérivés de la série "G.I. Joe", qui débarquera dans les salles obscures début août.

Le chiffre d'affaires d'Hasbro a ainsi progressé de 1% au deuxième trimestre, à 792 millions de dollars. De son côté, Mattel, le numéro un mondial du secteur, a accusé une chute de 19% de ses ventes sur la période, plombé notamment par les performances de sa poupée vedette. Les revenus dégagés par Hasbro restent cependant inférieurs aux attentes des marchés (794,7 millions de dollars).

Les profits du groupe se sont élevés à 39,3 millions de dollars, en hausse de 5% sur un an. Cela représente 26 cents par action, soit trois cents de mieux que le consensus des analystes.

Autre bonne nouvelle, Hasbro a indiqué que la coentreprise créée récemment avec le groupe Discovery Communications afin de développer un réseau de télévision et un site internet pour enfants devrait coûter moins cher que prévu. L'impact sur le bénéfice par action devrait être compris entre 15 à 20 cents cette année, contre 25 à 30 cents initialement estimé. Pour 2010, l'impact serait de 25 à 30 cents, contre 30 à 35 cents précédemment.

Ces annonces ont fait grimper le titre ce lundi à la Bourse de New York. Le titre a ainsi gagné 4,03% à 26,40 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :