PepsiCo sauve son trimestre grâce à ses gâteaux apéritifs

 |   |  281  mots
(Crédits : © Reuters)
Ses ventes ont reculé de 4% à l'international, et les ventes de boissons ont chuté de 9% dans les Amériques, ce qui n'a été que partiellement compensé par une progression des ventes de snacks dans la région.

Pepsico a annoncé mercredi un bénéfice trimestriel supérieur au consensus au deuxième trimestre, grâce à une augmentation des ventes de snacks Frito-Lay. Le fabricant des Pepsi-Cola, Tropicana et autres Gatorade, a fait état d'un bénéfice net de 1,66 milliard de dollars au deuxième trimestre, soit 1,06 dollar par action (BPA), contre 1,70 milliard (soit 1,05 dollar) un an auparavant.

Hors exceptionnels, le BPA est de 1,02 dollar, soit deux cents de mieux que le consensus de Reuters Estimates. Le groupe de boissons non alcoolisées n'a pas évoqué ses OPA hostiles sur les embouteilleurs Pepsi Bottling Group et PepsiAmericas. Les analystes pensent que pepsico relèvera ses offre même si ce dernier entend faire preuve de "discipline", renonçant à son offensive si besoin est.

Sur l'année, le groupe a réitéré qu'il attendait un bénéfice courant par action en hausse par rapport à celui de 2008, et compris entre 5 et 9 dollars. Le chiffre d'affaires du trimestre a reculé de 3,2% à 10,59 milliards de dollars, alors que le marché avait tablé sur une stagnation à 10,9 milliards. Ses ventes ont reculé de 4% à l'international, et les ventes de boissons ont chuté de 9% dans les Amériques, ce qui n'a été que partiellement compensé par une progression des ventes de snacks dans la région. "Nos résultats du trimestre soulignent les avantages de notre portefeuille de produits équilibré", a souligné la PDG Indra Nooyi. Cette dernière, citée dans un communiqué, a expliqué que "les snacks et les activités internationales ont eu une performance solide tandis que (le groupe a) continué la transformation de l'activité boissons en Amérique du Nord".

A Wal Street, le titre a reculé de 0,89% à 55,90 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :