Kingfisher résiste à la crise

 |   |  202  mots
Le propriétaire des magasins Castorama affiche des ventes meilleures que prévu pour le deuxième trimestre, même si elles ressortent en baisse de 1,9%.

Le saison printannière a profité à Kingfisher, le propriétaire des magasins Castorama et Brico Dépôt en France. Bénéficiant de l'engouement pour le jardinage et l'aménagement intérieur, le numéro un européen du bricolage a publié ce jeudi un chiffre d'affaires supérieur aux attentes pour le deuxième trimestre. Certes, les ventes à périmètre comparable et changes constants sont en baisse de 1,9% sur les 10 semaines au 11 juillet, mais les analystes attendaient un recul plus marqué.

Les ventes à périmètre comparable de la filiale britannique B&Q ont augmenté de 0,7%, contre un recul de 3,5% attendu et après une hausse de 3,2% au premier trimestre qui avait bénéficié de conditions particulièrement favorables.

En France, les ventes à périmètre constant de Castorama ont reculé de 0,8% après un repli de 1,2% au premier trimestre. Les analystes tablaient sur une baisse de 2,5%. Les ventes de Bricot Dépôt reculement pour leur part plus nettement de 5,6%.

Dans les autres divisions internationales, le chiffre d'affaires recule de 2,7%. Si le marché chinois souffre (-13,2%), la demande a en revanche été forte en Pologne avec une progression des ventes de 3,5%.

 

(retrouvez le communiqué de Kingfisher).


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le martin pêcheur pourrait réfléchir à l'achat de la division meuble de son compatriote Kesa. Pour le reste l'américain Best Buy après la reprise de Carphone, serait en mesure de faire une offre. Il reprendrait ainsi Darty en France. Bienvenu.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :