Lacroix : plusieurs possibilités de reprise

Pour la reprise de la maison de couture Christian Lacroix plusieurs repreneurs potentiels sont sur les rangs dont certains prévoient de s'associer.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

La maison Christian Lacroix, actuellement en redressement judiciaire, ne manque pas de repreneurs. Mardi, le Figaro annonçait que le cheikh Hassan ben Ali al-Naimi proche de la famille de l'émirat d'Ajman "est intéressé" mais il n'aurait pas encore formulé son offre. Tandis que de nouvelles alliances se sont nouées entre d'autres candidats déclarés.

En effet, des tractations se poursuivent par exemple entre l'offre de la Financière-Saint Germain et celle de Bernard Krief Consulting (BKC), a déclaré à l'Agence France Presse (AFP), le président de BKC Louis Petiet. Selon ce dernier, les deux offres sont "parfaitement complétementaires". Il ajoute que cette offre commune permettrait de reprendre la quasi-totalité du personnel.

Quant au groupe italien Borletti (associé aux grands magasins Rinascente), il devrait préciser son projet mais selon un représentant des salariés, un projet commun Falic-Borletti "figure toujours parmi les offres de reprise", le groupe américain Falic regroupant les propriétaires de la maison de couture, Lacroix.

La semaine prochaine, le Comité d'entreprise (CE) de la société Christian Lacroix devrait se réunir à nouveau.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.