Bonnes performances annuelles pour Reckitt Benckiser

 |   |  303  mots
Sur l'ensemble de l'exercice écoulé, le groupe a dégagé un bénéfice net de 1,42 milliard de livres, en hausse de 27%, et un chiffre d'affaires en progression de 18% à 7,75 milliards.

Reckitt Benckiser, qui possède des marques très connues comme Calgon, Veet, Air Wick, Baranne, Destop, Woolite, Clearasil, Nurofen ou Strepsils, a annoncé ce mercredi un bénéfice net en hausse de 14% au quatrième trimestre, conforme aux attentes, et a fait état de prévisions prudentes en 2010 en raison de la perte de la licence sur son médicament vedette Suboxone. Les nouvelles prévisions de chiffre d'affaires et de bénéfice ont été faites sans prendre en compte la division pharmaceutique dont l'activité est tirée par le Suboxone, un traitement de substitution à l'héroïne, dont Reckitt Benckiser a perdu l'exclusivité en octobre.

"Au vu des perspectives actuelles de marché, nous sommes confiants dans notre capacité à réaliser une bonne croissance" en 2010, a déclaré le directeur général du groupe Bart Becht dans un communiqué, après avoir qualifié l'exercice 2009 de "très bon". Le groupe britannique de produits ménagers et d'hygiène a prévenu qu'il risquait de perdre 80% des bénéfices réalisés aux Etats-Unis avec le Suboxone, qui représentent 16% de ses profits, du fait de l'arrivée de nouveaux compétiteurs.
 

Reckitt, qui produit aussi l'anti-douleur Nurofène, a dégagé un résultat net de 448 millions de livres sterling (506 millions d'euros), conforme au consensus des analystes de 447 millions de livres. Le chiffre d'affaires récurrent a progressé de 10% à taux de changes constants, contre une hausse de 6,3% attendue.

Sur l'ensemble de l'exercice écoulé, le groupe a dégagé un bénéfice net de 1,42 milliard de livres, en hausse de 27%, et un chiffre d'affaires en progression de 18% à 7,75 milliards.

Reckitt prévoit une croissance de ses ventes récurrentes de 5% en 2010 et une progression de 10% de son résultat opérationnel, à taux de changes constants et hors division pharmaceutique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :