Toyota pourrait subir la première perte de son histoire en 2008/2009

 |  | 249 mots
Lecture 1 min.
Pour la première fois depuis les années 40, le géant de l'automobile japonais devrait voir ses comptes plonger dans le rouge lors de son exercice 2008/2009, selon le quotidien "Nikkei". La chute des ventes et la hausse du yen vont avoir un impact très lourd sur le bilan du groupe.

Du jamais vu au pays du soleil levant ! Pour la première fois de son histoire, le groupe Toyota devrait enregistrer une perte lors de son exercice 2008/2009, d'après le quotidien japonais "Nikkei". Celui-ci met en avant l'effondrement des ventes de voitures dans le monde entier.

Pour l'instant, Toyota table officiellement sur un bénéfice d'exploitation de 600 milliards de yens (4,8 milliards d'euros) pour son trimestre en cours. Il s'agit d'un montant en chute de 74% par rapport à l'année précédente. Mais pour le quotidien, le groupe va non seulement être incapable de tenir ses objectifs, mais ses performances vont plonger dans les semaines à venir.

L'effondrement des ventes mondiales devrait avoir un impact négatif de 200 milliards de yens sur le bénéfice d'exploitation du groupe, selon le "Nikkei". La chute des ventes est particulièrement prononcée aux Etats-Unis, marché très important pour Toyota.

Autre point qui va desservir le constructeur, selon le journal, l'appréciation du yen depuis plusieurs semaines. Les prévisions de Toyota reposeraient sur un taux de change de 100 yens pour 1 dollar. Mais la monnaie japonaise évolue actuellement à ses plus hauts niveaux depuis treize ans face au billet vert. Ce yen fort devrait également coûter 200 milliards de yens à Toyota, très dépendant de ses importations.

Enfin, la branche financière du groupe, devrait être obligée de passer de lourdes provisions pour couvrir ses pertes, ce qui devrait achever de faire plonger les comptes du groupe dans le rouge.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Si Toyota est dans le rouge, qu'en sera-t-il pour les autres, particulièrement en Europe avec un euro fort et un marché en berne...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
mais je ve la photo sivoupler

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :