Bridgestone sabre une nouvelle fois ses prévisions de résultats

 |  | 226 mots
Lecture 1 min.
Le premier fabricant de pneus japonais a révisé encore une fois en forte baisse ses prévisions de résultats financiers annuels, n'escomptant plus qu'un bénéfice net de 12 milliards de yen (96 millions d'euros) au lieu des 66 milliards de yen espérés auparavant.

Comme l'ensemble de ses compatriotes, le premier fabricant de pneus japonais, Bridgestone, a révisé lundi en forte baisse ses prévisions de résultats financiers annuels. Il  n'escompte plus qu'un bénéfice net de 12 milliards de yen (environ 96 millions d'euros) au lieu des 66 milliards de yen espérés auparavant.
 

Le groupe japonais justifie cette déconvenue par une baisse des ventes en Amérique du Nord et en Europe. Un phénomène  qui se couple en plus à la progression du yen. Il a aussi pris en compte une perte exceptionnelle touchant une activité aux Etats-Unis. Pour l'ensemble de son exercice calendaire, Bridgestone ne table plus que sur un profit d'exploitation de 118 milliards de yen et un chiffre d'affaires de 3.250 milliards de yen, alors qu'à la fin du troisième trimestre il misait encore sur respectivement 155 milliards et 3.420 milliards.


Comme tous les équipementiers du monde, Bridgestone est malmené par la crise sévère qui affecte le secteur automobile. A cela s'ajoutent pour lui les effets négatifs de la forte appréciation du yen face au dollar et à plusieurs autres devises.


Bridgestone avait déjà sabré une première fois ses prévisions au terme de la première moitié de l'année. Au départ, il ambitionnait de terminer l'exercice ce 31 décembre avec un gain net de 90 milliards de yen.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :