Chute de 18% des ventes de voitures en Europe en février

 |   |  350  mots
Le secteur automobile a encore connu un mois particulièrement difficile en Europe, avec une chute de 18,3% des ventes en février. Mais grâce au rebond du marché allemand, dopé par une prime à la casse, le marché évite un nouveau plongeon.

Même si le marché européen de l'automobile n'a pas réitéré son effondrement du mois de janvier, les ventes de voitures neuves ont connu une chute très nette de 18,3% de ses ventes en Europe, selon l'Association des constructeurs automobiles européens.

En janvier, le plongeon a atteint 27% avec seulement 958.517 voitures vendues, le chiffre le plus faible enregistré depuis plus de vingt ans. En février, l'Europe compte 968.159 nouvelles voitures. Cette petite embellie s'explique par le sursaut du marché automobile allemand, qui a vu ses ventes bondir de 21,5% le mois dernier, grâce à la mise en place d'une prime à la casse très attractive (2500 euros) et d'une modification de l'impôt sur les véhicules.

Dans le reste de l'Europe, seuls la Pologne (+7,5%) et le Luxembourg (0,3%) ont vu leurs ventes progresser. Pour les autres, la baisse est plus que nette. Elle reste modérée en France (-13,2%) en février, mais en Espagne, le marché a encore enregistré un plongeon de 48,8% des immatriculations sur la même période, tandis que le marché a dégringolé de 24,4% et le Royaume-Uni de 28,2%.

Du côté des constructeurs, le groupe Volkswagen (VW, Audi, Seat et Skoda) reste le numéro un du secteur en Europe, mais ses ventes ont chuté de 25,3%. Le français PSA Peugeot-Citroën a vu les siennes reculer de 25,3% et le troisième constructeur d'Europe, l'américain Ford (Ford, Volvo) n'a vu ses ventes diminuer "que" de 12,5%.

S'agissant des autres constructeurs présents sur le continent, le groupe Renault a vu ses immatriculations chuter de 23,1%, le recul des ventes de l'allemand BMW atteint 29,2% et celui de Daimler (Mercedes) 29,8%. L'américain General Motors (Opel, Vauxhall, Saab, Chevrolet), subit un repli de ses ventes de 21,9% en Europe, dont -54,1% pour Saab, placé en procédure de sauvegarde il y a quelques semaines.

La seule bonne nouvelle concernant les constructeurs concerne la marque Alfa Romeo, dont les ventes ont augmenté de 23,3% en février. Par contre, celles de sa maison-mère, Fiat, ont baissé de 16,5% au total.

(retrouvez l'étude de l'Association des constructeurs automobiles européens).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
malgres tous les plans une industrie est en train de mourir,restera les ingenieurs tout les reste sera fait en chine et monte chez le moins couteux.apres le textile les acieries les telecoms .l'avenir est sombre
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Voilà dix à vingt ans que cela était à prévoir : la crise et ses conséquences notamment sur l'automobile,il faut bien que les fabricants se reconvertissent pris au pied du mur. Les familles vont faire des économies sur ce chapitre des dépenses, pour celles ( 50% ) qui ont des transports en communs, des taxis, et leurs jambes. Vous imaginez sans CO2, sans bruit, sans accident meurtrier, etc... Cela fait des milliers de personnes plus tranquilles ... enfin je crois. Quoiqu'il en soit, les industriels " sortiront leur épingle du jeu " en faisant travailler " l'extérieur " avec (encore) l'aide de l'Etat, ou en emportant la cagnotte (sans procès d'intention).
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je me félicite d'avoir acheté Français : mon Espace DCI 175 et ma Twingo Collector sont parfaits dans leur créneaux et leur fiabilité trés bonne.
En plus je défends l'emploi de ma famille, de mes amis et de mes voisins !!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Gastounet pourquoi l'avenir serait il sombre si on se défait d'une veille industrie alors que tant de nouvelles sont à développer ? C'est bien une vue franchouillard et couard de voir ca sous cet angle alors qu'il est beaucoup intéressant d'investir et de développer le "Green Business" par exemple, sans pleurnicher sur ce qui est dépassé.
Allez allons de l'avant sans s'attarder sur le passé, pleins de pays au monde l'ont déja fait.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
ils on cas les faires moin chere
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
J'ai acheté japonais MAZDA et personnellement je ne veux plus entendre parler de voitures françaises qui d'ailleurs ne le sont plus vraiment...Vu que les constructeurs font tout faire à l'étranger à pas cher...Un jour ou l'autre ils couleront pour de bon s'ils continuent sur cette voie déclinante.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
L'avenir de l'automobile passera par l'auto 100% électrique voir hybride d'autre part Stop ! à cette mondialisation/délocalisation de la "terre brulé" ou de feu de paille....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :