Daimler : un fonds d'Abu Dhabi devient le principal actionnaire

 |   |  200  mots
Aabar Investissements, a pris 9,1% du constructeur automobile allemand en souscrivant à une augmentation de capital pour un montant de 1,95 milliards d'euros.

Un fonds d'investissement public d'Abu Dhabi, Aabar Investissements, a pris 9,1% du constructeur automobile allemand daimler en souscrivant à une augmentation de capital réservée pour un montant de 1,95 milliards d'euros.  A l'inverse, l'Etat du Koweït, actionnaire de Daimler depuis 1974, ne détient plus que 6,9% des actions. 
 
Par cet apport en capital, le constructeur allemand consolide sa situation financière et augmente ses possibilités d'investissement dans les nouvelles technologies, indique Daimler dans son communiqué. Le constructeur allemand et Aabar veulent notamment coopérer dans le domaine "des véhicules électriques, avec comme point fort les projets qui ont pour but une réduction des émissions de CO2", selon Daimler.


Aabar Investissements a son siège à Abu Dhabi, le plus riche des Emirats Arabes Unis (EAU), et est indirectement contrôlé par le gouvernement de l'Emirat, précise le communiqué. Leur accord prévoit également la construction d'un centre de formation à Abu Dhabi pour les jeunes qui se destinent à l'industrie automobile.

En 2008, daimler a vu son bénéfice net chuter de 65%, à 1,4 milliard d'euros, plombé par la chute des marchés automobiles. Daimler employait en 2008 plus de 270.000 personnes dans le monde, pour une production totale de 2,1 millions de véhicules.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'est pas assez cher mon fils...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Si un fonds souverain s'invite chez Mercedes, je ne donne pas cher de cette entreprise au delà de cinq ans.
Maxi-fric en rognant sur tout et revente d'une entreprise obsolète.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Voilà où est le pognon maintenant. La rente pétrolière financera nos dettes, si on ne fait pas faillite en dépensant l'argent n'importe comment.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :