L'essai auto du week-end : Ford Grand C-Max, un monospace de sport

Vous rêvez d'une sportive. Mais vous devez transporter une famille. Il existe peut-être une solution : le nouveau Ford C-Max en version allongée à sept places. Vous pourrez prendre plaisir à la conduite, en descendant un col de montagne par exemple, sans vous priver de place. Mais, attention : en contrepartie, vous n'aurez ni le confort, ni la douceur, ni l'accueil d'un Renault Scénic ou d'un Citroën Picasso.
Copyright Reuters
Copyright Reuters

Longtemps symbole du véhicule familial classique, Ford a choisi une nouvelle voie. Sans délaisser sa clientèle habituelle, l'américain veut, depuis quelques années, se faire remarquer par un design très agressif, des intérieurs "high tech" et des prestations dynamiques poussées. Bref, jouer les Audi du peuple. Si les nouveaux canons esthétiques du groupe peuvent choquer par leurs excès très "m'as-tu-vu", il faut reconnaître qu'une partie des clients a accepté le changement d'orientation et apprécie ces outrances. Surtout qu'il ne s'agit pas seulement de cosmétique. Moteurs et châssis sont très affûtés et permettent souvent des comportements de vraies voitures sportives. C'est ici le cas.

Carrosserie bizarre mais châssis efficace

Si le nouveau C-Max court ressemble au précédent - ce qui n'est pas un reproche - avec cependant un style plus brutal, la version longue à sept places présente une carrosserie bizarre, contrastée, avec un avant très acéré, mais un arrière arrondi et "lourdingue". Le résultat nous paraît subjectivement peu harmonieux. Mais tout dépend des goûts. En revanche, à la conduite, on est surpris. Dans le bon sens. C'est un des tout premiers monospaces qui se conduit réellement comme une petite sportive. Remarquable. Au début, on est un peu réservé. Comment cet engin haut sur pattes va-t-il se débrouiller dans les virages ? La réponse vient vite : la voiture se place avec une louable agilité, une précision tout aussi remarquable compte tenu de la vocation de l'engin. Efficace. On peut soutenir, sur petite départementale sinueuse, un rythme bien plus élevé qu'avec un Scénic ou un Picasso.

Très bon moteur

Ce très bon châssis est secondé par un excellent moteur à gazole issu de la coopération avec PSA sur les diesels. Elastique et vivant, ce bloc donne entière satisfaction. Même si on a du mal à recenser 163 chevaux. Le poids en étouffe quelques-uns. La consommation demeure heureusement contenue (7,2 litres en moyenne aux cent). La boîte de vitesses égrène aisément les rapports.

Confort relatif

On finit par oublier que l'on conduit un monospace ventru au centre de gravité haut placé. Ford a réalisé un beau travail. Seulement, on n'a rien sans rien ! Et cette efficacité, ce caractère presque joueur, se font au prix de suspensions raides. A partir d'une certaine vitesse, cela s'arrange plutôt bien. Mais, à faible allure, c'est sec. Les sièges à l'assise trop plate et dure ne sont pas non plus très accueillants. Et les crissements de plastiques, les bruits émis par les pneus ainsi que les suspensions, rajoutent à cette sensation d'inconfort. Le moteur est aussi un peu "creux" au démarrage avec un embrayage sec, manquant de progressivité. Du coup, la conduite, extrêmement vivante, est aussi très rugueuse.

Qualité moyenne

La présentation, froide, austère, renforce encore ce manque de prévenance. Passons sur le choix d'une console centrale un peu clinquante, inspirée d'un téléphone portable selon Ford, avec une forêt de touches, de fonctions, pas toujours identifiables. La qualité de réalisation est moyenne, avec des placages en plastique inégaux. Certains sont vraiment peu flatteurs et arborent un aspect exagérément bon marché. Un Renault Scénic est aujourd'hui mieux fini. Gros défaut : un compteur de vitesses trop petit, enfoncé sous une casquette proéminente, dont on ne distingue pas les chiffres du haut précisément entre 90 et 120 !!!

Prestations familiales un peu limitées

Pour le reste, les prestations familiales ne sont pas non plus extraordinaires. Les portes coulissantes arrière sont lourdes, dures à manipuler. Les sièges arrière n'accueillent correctement que deux personnes, le petit siège central ne pouvant emmener qu'un enfant sur de courtes distances. Les sièges supplémentaires à l'extrême arrière sont inconfortables. Une fois repliés, ils mangent aussi une partie du coffre.

Prix très concurrentiels

Les prix sont concurrentiels, comme toujours chez Ford, avec un équipement très fourni dans la version Titanium (GPS efficace - nous l'avons constaté -, aide au stationnement avec parcage semi-automatique pour ceux qui n'ont pas appris à faire un créneau, accès et démarrage sans clé, système de détection de la pression des pneus). On peut compléter le tout par un système de détection d'angles morts (450 euros), un système de parcage automatique (300 euros) qui nécessite quand même beaucoup de place pour se garer. La liste propose aussi un hayon électrique, un peu irritant. Un conseil. Si vous n'avez pas besoin des deux petites places d'appoint, optez pour le C-Max court, plus joli, compact, léger et quasiment aussi habitable pour cinq personnes (pardon, pour 4+1). Vous économiserez 1.300 euros.

Un véhicule fort paradoxal

Le Grand C Max est au fond une très bonne voiture dynamique, mais finalement pas très accueillante ni très onctueuse. Tout le contraire d'un Renault Grand Scénic ou d'un Citroën Picasso. Paradoxal, mais pourquoi pas ?

 

Modèle d'essai : Ford Grand C-Max TDCi 163 Titanium : 29.350 euros
Puissance du moteur : 163 chevaux (gazole)
Dimensions : 4,52 mètres (long) x 1,83 (large) x 1,68 (haut)
Qualités : comportement routier efficace et amusant, moteur élastique, vivant et assez sobre, plaisir de conduite, équipement fourni, tarif compétitif
Défauts : sièges et suspensions fermes, finition quelconque, embrayage désagréable en ville, compteurs peu lisibles, vocation familiale moyenne
Concurrentes : Citroën C4 Grand Picasso HDi 150 Millenium : 30.200 euros ; Peugeot 5008 HDi 150 Premium Pack : 31.750 euros ; Renault Grand Scénic 2,0 dCi 160 Jade : 31.900 euros

Note : 13,5 sur 20

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.