Les Français achètent les plus petites voitures d'Europe occidentale

 |   |  369  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
A peine 15% des Français acquièrent des familiales ou des gros modèles.

Patatras, les Français dépensent une part de plus en plus faible de leurs revenus dans les achats de véhicules. Ils ont consacré 1,8% seulement de leur budget consommation à l'acquisition d'un modèle neuf l'an passé, d'après le dernier rapport annuel du CCFA (Comité des constructeurs français). Contre 2,3% en 2000 et 3,4% en 1990 ! Pas étonnant, dès lors, que le parc automobile vieillisse et que le marché français s'oriente vers des véhicules de plus en plus petits.

La France se caractérise par un poids écrasant des petites voitures, qui génèrent une grosse majorité des ventes : 57% achètent des petits modèles (Renault Twingo, Peugeot 207)... contre 42% il y a vingt ans ! L'entrée de gamme ne pesait, en revanche, que 30% du marché allemand en 2010, 33% du gâteau espagnol, 39% de celui du Royaume-Uni. "Petites" et "compactes" (Renault Mégane, Peugeot 308) représentent 85% des achats en France. Un record en Europe de l'Ouest. L'anomalie est caricaturale. En corollaire, 10% des consommateurs à peine s'orientent en France vers des voitures de gamme moyenne supérieure (Peugeot 508, Renault Laguna), contre 18% en Allemagne. C'est le pourcentage le plus faible d'Europe occidentale. Mieux : 5% des acheteurs seulement accèdent aux "grosses" (Renault Latitude, Citroën C6), contre 17% outre-Rhin. C'est le plus bas taux ouest-européen avec la Grèce.

En toute logique, les voitures vendues en France sont, en moyenne, les moins puissantes de toute l'Europe occidentale (avec l'Italie) : 74 chevaux, contre une moyenne de 85 ! Bref, la fiscalité tricolore, historiquement dissuasive et discriminatoire envers tout ce qui n'est pas petite voiture, porte ses fruits... Au grand dam de la rentabilité des constructeurs hexagonaux et des rentrées de TVA dans les caisses de l'Etat.

Pas surprenant que Renault et PSA soient contraints par leur marché intérieur de s'orienter vers la production de petits véhicules d'entrée de gamme à faibles marges, contrairement aux Allemands. D'où le taux élevé de délocalisation de la production dans des pays à coûts de main-d'oeuvre peu élevés, par rapport à BMW ou Mercedes ! Facteur aggravant : en 2010, le coût de la main-d'oeuvre dans l'industrie manufacturière est devenu plus élevé en France qu'outre-Rhin (de peu), à 35 euros de l'heure, contre 29 en moyenne pour l'ensemble de la zone euro !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/09/2011 à 5:07 :
il y a dix ans , je roulais en AUDI A4 maintenant , je roule en MODUS , mon salaire n'a augmenté que de 100 euros , proportionellement au coût de la vie et l'inflation c'est ridicule , le prix du carburant a presque doublé 0, 74 euro en 2001
1,34 euro en 2011 il y a quand même un malaise ça mène à la pauperisation tout bonnement ( surtout pour les classes moyennes dont je fais partie )
Réponse de le 06/10/2011 à 12:14 :
HEUREUSEMENT SUPER SARKO LE PRESIDENT DU POUVOIR D'ACHAT EST LA !
a écrit le 28/09/2011 à 23:58 :
La voiture fera de moins en moins rêver dans les années a venir ... Le monde change de gré ou de force, coût énergétique croissant, l'utilisation de la voiture doit être reconsidérée, en règle générale la durée de vie fonctionnelle moyenne d'une voiture est d'environ 4000 h c'est à dire moins de 6 mois. On l'utilise réellement 1/20 éme de son temps, le reste temps on fait du stockage dans la rue ou dans un garage, à méditer ! En matière de ratio de transformation de l?énergie en travail (déplacement) il y a mieux ! Le rapport poids énergie dépensée est important les petits modelés de voitures sont les moins pires. L'électrique ne résoudra pas tout ?saturation des villes.
Démonstration : exemple optimiste d'utilisation sur une période de 10 ans 20 000 Km/an
Kilométrage moyen 200 000Km vitesse moyenne d'utilisation 50 km/h en parcours mixte.
200 000/50 = 4000h qui vivra verra, changement de civilisation ou pas ? L'hypermobilité en véhicules individuels montrera inexorablement ses limites sous la forme qu'on lui connais.
Réponse de le 29/09/2011 à 13:17 :
L'homme depuis qu'il existe s'est toujours déplacé, d'abord à pieds, puis avec des boeufs, des chevaux (crotin), et, enfin des chevaux vapeurs. Demain, il en sera encore de même, et les personnes continueront à rêver face à de belles automobiles, ne vous en déplaise. Quant à ce qui concerne l'énergie dépensée par les automobiles, en ville, que le modèle soit petit ou gros, vous consommerez toujours environ 10 l au 100 kms, sur route, je puis vous assurez que les consommations de carburant des grosses berlines que vous semblez viser sont extrêmement proches des petites. Pourquoi ? Parce qu'avec une grosse berline à 130 kms/h, votre moteur va tourner entre 2000 et 2500 tours / mn, ave une petite voiture, pour rouler à 130 kms/h (en plat et vent dans le dos) votre moteur tournera entre 3500 et 4000 tours/mn, cherchez l'erreur. Un exemple, 6 cylindres 2.5 TDI ,6,4 l/100 à 130 kms /h, qui consomme le plus ?
a écrit le 28/09/2011 à 20:18 :
Je suis plutôt habitué à lire des articles des articles de qualité dans La Tribune, mais celui manque cruellement d'analyse. L'auteur oublie 2 points essentiels : 1) Les chiffres qui servent à l'analyse sont ceux de 2010, année dans laquelle le marché automobile a été très fortement dopé grâce à la prime à la casse, prime qui a surtout profité aux petits modèles. 2) Si les petites et les compactes représentent effectivement 85% du marché, il ne faut pas oublier de préciser que les monospaces compacts (Scénic, C4 Picasso...etc) entrent dans la catégorie des compactes, et le français a un attachement particulier à ce type de véhicule... alors qu'il n'est pas moins cher qu'une moyenne supérieure ! Mais en précisant ces deux points, l'auteur ne pouvait sans doute pas faire autant de négativisme... dommage !
a écrit le 28/09/2011 à 20:13 :
Ben faudrait savoir : d'un côté, il faudrait moins polluer et rouler moins vite, de l'autre on dénigre notre faible penchant pour les grosses cylindrées... Bref, ce que font les Français n'est jamais bien...
Quant aux commentaires sur la paupérisation de la France, il serait bon de rappeler que nous roulons peut-être petits bras mais que la France est n°1 en Europe pour, pêle-mêle, le nombre de résidences secondaires, le nombre de piscines privées et celui de bateaux de plaisance !!! En cherchant bien, on doit être pas mal non plus pour le nombre de tableaux de collection et d'une manière générale d'oeuvres d'art. On ne peut pas être bien doté sur tout, non ? A choisir, je préfère encore rouler dans une petite voiture contrairement aux Allemands qui, par ailleurs, sont très majoritairement locataires (et on ne parle pas des maisons secondaires, qui y sont limite mal vues).
a écrit le 28/09/2011 à 18:41 :
Paupérisation de la France!!!!!!!!!!!! Nous devenons le nouveau pays du tiers monde!!!!!!
a écrit le 28/09/2011 à 16:38 :
Fiscalité excessive, perte de compétitivité et désindustrialisation ont en effet toujours le même corolaire : la paupérisation de la population.

a écrit le 28/09/2011 à 16:26 :
les français achètent autre chose que des voitures, donc la TVA est compensée par d'autres achats. le porte-monnaie n'est pas extensible.
a écrit le 28/09/2011 à 14:35 :
Dans un pays en déclin, la France, ou les travailleurs pauvres et les Restos du Coeur sont les 2 "mamelles de la France" qui régresse à vitesse GRAND V, il n'est pas étonnant de prévoir que nous finiront tous par rouler en charette tirées des boeufs (pas les boeurfs carottes!!) maigres dans les prochaines années, UN PEU comme en Roumanie durant Tchéochescou !!!
a écrit le 28/09/2011 à 14:34 :
normal les français sont les plus fauchés d'europe occidentale !!!
a écrit le 28/09/2011 à 14:06 :
La dernière remarque est à modérer : l'industrie manufacturière allemande intègre une part immense de la production des pays voisins, en effet si le pays vend beaucoup, il achète (presque) autant, ce que l'on oublie le plus souvent de dire. La nature de la production des deux pays est ainsi fortement différenciée, plus "intellectuelle" en France et plus large et donc plus basique en Allemagne. Concernant l'automobile les coûts sont dans l'ensemble, toute chose comparables par ailleurs, identiques. Beaucoup d'équipementiers de chaque pays interviennent sur les modèles de l'autre. La performance Allemande tient à plusieurs raisons dont la première est l'installation massive des constructeurs américains dans le pays ainsi qu'une population plus importante ce qui fait un ensemble de leviers pertinents. VW se trouvait par exemple le seul généraliste national alors que les voitures de luxe de BMW et Daimler s'exportaient partout sans problème pour cause de rareté de l'offre. Ces temps on changé au profit des constructeurs français. Aux investissements américains il faut ajouter, mais il s'agit aussi d'une conséquence, un meilleur niveau de vie lié également aux prédations, quoiqu'on en dise, de la guerre, aidées en celà par la discrétion Suisse. On complètera en avançant un modèle de financement et de garantie des entreprises par les états fédéraux qui a souvent été critiqué.Tout cela sur un territoire plus concentré favorisant le "juste à temps". L'Allemagne a donc pris des habitudes automobiles et nous d'autres. Nous sommes en train d'adopter les leurs et eux...les notres.
Réponse de le 28/09/2011 à 19:33 :
Vous écrivez "La nature de la production des deux pays est ainsi fortement différenciée, plus "intellectuelle" en France et plus large et donc plus basique en Allemagne. ".
Vous êtes sur que l'on peut qualifier les "Siemens", "BASF", "Bayer", "SAP", "E.ON" , "Deutsh Telecom" de "basique". C'est vrai que Carrefour est plus intellectuel !
Un peu de sérieux svp...
Réponse de le 28/09/2011 à 20:25 :
Informix a raison. Troisième pays scientifique en 1970, cinquième en 1985, encore septième en 1995, la France n?est plus désormais qu?à la quatorzième place mondiale en termes d?effort financier consacré à la recherche. Recherche et développement en France : 2,2 % du PIB. En Allemagne : 2,5%. Quant aux brevets, c'est encore plus flagrant. 18 000 brevets d'invention en Allemagne en 2008 contre 10 000 en France (environ 6000 au Royaume Uni).
a écrit le 28/09/2011 à 13:39 :
Permettez moi d'être sceptique car je ne sais pas si c'est nous qui sommes en avance (par nécessité financière sans doute) ou en retard avec nos petits véhicules. Mais de toute façon nos pauvres villes sont d'ores et déjà saturées de pollution et d'encombrements et ce n'est pas un petit ou un gros modèle qui changera la donne.
Réponse de le 28/09/2011 à 16:51 :
Comme j'aimerais que vous ayez raison Gérard...

Hélas, si les français roulent préférentiellement en Twingo ou en Dacia, ce n'est pas seulement par souci de l'environnement...
La raison principale tient au budget des familles de plus en plus restreint, le coût du logement et les impôts s'étant fortement accrus depuis dix ans.
a écrit le 28/09/2011 à 12:34 :
Ils achètent aussi les grosses, venez dans les 7 ème, 16 éme et 17 éme arrondissement de la capitale et à Neuilly, on n'a jamais vu autant de SUV, les uns plus gros que les autres. Y a apparemment encore beaucoup de fric chez ceux qui traversent la crise les doigts dans le nez.Faudrait peut être regarder d'un peu plus près leurs comptes enfin je dis ça mais peut être que les contrôles fiscaux c'est pour les pauvres, ceci étant dit peut être que tout est certainement en parfait ordre, rien à déclarer. C'est pas parce qu'on est riche ou tout comme qu'on n'est pas parfaitement honnête, bon le respect de l'environnement et le réchauffement climatique c'est autre chose, faut qu'on voit on doit progresser.
a écrit le 28/09/2011 à 12:34 :
Je n'ai rien à compenser ... Pas besoin de prothèse...
J'ai vendu ma voiture et utilise le vélo/transport en commun.
C'est bon pour l'environnement et mon porte monnaie
(effet boule de neige: carburant, entretien, garage, assurances)
A ceci moins de stress.

a écrit le 28/09/2011 à 11:48 :
des décennies de fiscalité automobile dissuasive..... et on s'étonne encore? Le miracle c'est qu'on produise encore des voitures en France. quant à la taille des voitures..... essayez de vous garer à Lyon ou à Paris, ou dans toute autre ville grande ou moyenne! et puis bon, c'est pas la plus grosse la plus performante.
a écrit le 28/09/2011 à 10:02 :
Votre article est pertinent mais oublie un élément responsable de la médiocrité du parc Français. En effet dans beaucoup de pays européen, la part des voitures en 'leasing', qu'il soit opérationnel (entreprise) ou financier (personnel) est beaucoup plus importante qu'en France, pays ou le leasing est horriblement cher et peu incitatif, encore une fois par le poids délirant des taxes en tout genre. En Allemagne, Belgique, Luxembourg il est plus 'facile' et 'rentable' de louer son véhicule que de l'acheter, du coup cela profite notamment au véhicule haut de gamme. Au Luxembourg par exemple, très peu de gens achètent leur véhicule, le leasing est favorisé par l'état (déduction des intérêts, contrat souple...). La France a encore un train de retard...au détriment des moutons Français !
a écrit le 28/09/2011 à 9:55 :
donnez nous des sous et on achetera des grosses voitures!!!
no problem pour moi ...
a écrit le 28/09/2011 à 9:39 :
Raisonnement biaise! Meme Toyota vient assembler des petites voitures en France. L'idee qu'il faut encourager l'achat de grosses voitures pour encourager l'emploi en France est idiot! Les Francais acheteront des voitures allemandes, ou des francaises qui peuvent aussi etre produites a l'etranger. Ce qu'il faut c'est ce rejouir d'avoir le parc automobile le plus econome en carburant, aller plus loin dans cette voie et ameliorer la productivite des usines francaises.
Réponse de le 28/09/2011 à 13:11 :
Exacte. Analyse pertinente. il est tant d'arrêter le concours de celui qui a la plus grosse. La consommation et les rejets de CO2 sont autrement plus importants.
Je gagne plus de 80 000? et je roule en Clio... et c'est très bien!
Réponse de le 28/09/2011 à 14:31 :
@clio : Il n'y a que les mal informés et ceux qui croient avoir la science infuse pour penser que petite voiture consomme peu. A la vitesse de route actuelle, les grosses berlines allemandes ne consomment que très plus qu'une clio de prolo parvenu. Ce qui est gênant c'est votre salaire de 80 000 euros qui est 2 à 3 fois trop élevé au regard de l'obsolescente de vos propos.
a écrit le 28/09/2011 à 9:14 :
Plus les concitoyens se divorcent et moins ils auront besoin une voiture familiale.
a écrit le 28/09/2011 à 9:10 :
ils n'ont rien à compenser !
a écrit le 28/09/2011 à 8:44 :
Vu la taxation en France, faut-il s'en étonner ? Et avec la crise, on finira tous en mini citadine Dacia ! ;)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :