Bentley ignore la crise avec un "boom" des ventes

Le constructeur britannique de voiture de prestige a accru ses ventes de 37% l'an dernier.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : The North American International Auto Show)

La crise profite au bas coût... et au luxe. Le célèbre constructeur automobile britannique Bentley a annoncé ce mardi des ventes en hausse de 37% l'an dernier. La filiale de prestige du groupe allemand Volkswagen a écoulé un tout petit peu plus de 7.000 unités l'an dernier (7.003 exactement) . Pas mal, avec des tarifs démarrant à... 180.000 euros. La firme basée à Crewe n'a pas fléchi en décembre, puisque c'était son deuxième meilleur mois de l'histoire avec plus de mille exemplaires. 

Les ventes de Bentley ont presque doublé en Chine. Elles y ont atteint 1.839 voitures. Le pays est devenu son deuxième débouché, derrière les Etats-Unis, détrônant pour la première fois la Grande-Bretagne, son deuxième marché habituel. Aux Etats-Unis, les ventes ont crû de 32%  à 2.021 véhicules. En Europe continentale, la croissance a été de 53% à 1.187 unités. Dans les Iles britanniques, la firme a aussi progressé (+5%) à 1.031. Le magnifique coupé hautes performances Continental GT  est le modèle le plus "populaire" (2.404 livraisons)

Fondée en 1919, la vieille firme anglaise n'a toutefois pas réitéré son record de 2007 (10.014 unités). Ces succès n'empêchent pas Bentley d'avoir affiché une perte opérationnelle de 6 millions d'euros sur les neuf premiers mois de 2011. Son dernier bénéfice remonte à 2008. Les coûts de développement et de production sont élevés.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 09/01/2012 à 17:39
Signaler
Même en France les ventes progressent (+31%) alors qu'on nous rabat que c'est la crise http://en-voiture.blog.leparisien.fr/archive/2012/01/03/bentley-ne-connait-pas-la-crise-chine.html

à écrit le 05/01/2012 à 15:45
Signaler
37 pour cent sur une si petite quantité, ça n'est pas significatif surtout quand on perd de l'argent, c'est une danseuse de prestige.

à écrit le 04/01/2012 à 11:44
Signaler
et de 100 % chez les banquiers...

à écrit le 03/01/2012 à 21:02
Signaler
Moi je profite de la crise et je l'assume. Mon entreprise est un cabinet d'ingenierie specialise dans le demontage, remontage et mise en route de lignes de production dans les pays a bas cout. J'embauche un peu mais avec une petite equipe rstreinte d...

le 04/01/2012 à 10:00
Signaler
Mais avec la TVA sociale tout va changer...d'ici quelques décennies !

le 04/01/2012 à 11:28
Signaler
Une TVA sociale meme de 5 points ne concurrencera pas la prod faite en Moldavie ou Bielorussie ou Roumanie où le salaire moyen d'un ouvrier qualifié avec 15 ans d'experience est de 200 euros par mois. J'adore l'Europe. Et bien la Croatie, Serbie, Mac...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.