Audi A7 : la voiture statutaire par essence... et électrifiée

 |   |  432  mots
(Crédits : Audi)
La marque premium allemande a électrifié son immense berline ce qui lui permet de gagner en confort de conduite. En revanche, pour accéder à cette technologie, il faudra faire un saut dans la grille tarifaire de l'A7.

Le haut de gamme d'une marque premium, cela donne quoi ? Cela donne l'Audi A7. Mais avec sa version hybride rechargeable, cette grande berline coupée monte encore de plusieurs crans son niveau de prestations et... ses prix.

Une voiture résolument statutaire

Il n'y a aucun doute, le propriétaire d'une A7 s'inscrit résolument dans une démarche ostentatoire de sa position sociale. Les lignes épurées de cette limousine s'allongent sur quasiment 5 mètres. La coupe arrière accentue la prestance de la silhouette, tandis que son capot nervuré muscle un regard néanmoins effilé pour plus d'aérodynamisme. L'A7 n'a d'autre ambition que d'incarner la voiture statutaire, la dynamique du style en plus. Même la signature lumineuse est ostentatoire avec des matrix leds aussi fins dans leur design qu'ils sont puissants dans leur éclairage. Too much ? Attendez de monter à bord...

Audi A7

Car à l'intérieur, Audi cherche un subtil équilibre entre sobriété et surenchère technologique... Difficile par exemple de caractériser la planche de bord, entre sophistication et dépouillement. Il est vrai que la planche paraît à première vue d'une extrême simplicité, avec des matériaux de bonne facture mais néanmoins assez classiques. Mais à l'inverse la console centrale déploie un excès de technologies avec deux écrans tactiles. L'écran central d'un côté pour le GPS et les commandes de bord, puis un écran plus bas pour contrôler la température grâce à un toucher tactile à retour haptique. Sans parler du troisième écran désormais bien connu qui sert de tableau de bord digitalisé.

Audi A7

L'avantage de cette immense voiture c'est qu'elle offre un bel habitacle avec des places arrières spacieuses. L'inconvénient, c'est bien entendu la circulation en ville où il faut garer 4,93 mètres... Une gageure dans une agglomération comme Paris.

De l'électrification pour arrondir un puissant moteur

Comme l'A7 verse sans complexe dans le premium absolu, Audi n'a pas lésiné sur le confort des suspensions sans pour autant altérer la dynamique de conduite. Côté motorisation, nous avons apprécié la bonne harmonie entre moteur thermique et hybridation. Ainsi, l'électrification a apporté de la rondeur au puissante moteur 4 cylindres essence de 367 chevaux.

Audi A7

L'Audi A7 a donc décidé de pousser le curseur du premium au maximum... Et cela se voit dans sa grille tarifaire. Notre version 55 TFSI boite Stronic 7 rapports coûte pas moins de 97.000 euros... Toutefois disponible à 64.000 euros en version diesel 204 chevaux (non électrifiée donc). Un prix statutaire pour une voiture statutaire. On ne pourra pas accuser Audi d'incohérence.

Audi A7

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/03/2020 à 17:01 :
Pauvres germaniques: qu'ils sont en retard sur Tesla et GM. Ils prennent leur gros tanks et y mettent un moteur électrique! Pas fort!
Réponse de le 01/04/2020 à 16:00 :
Qu’il soit russe, bavarois, anglais de la City, américain, français de la haute, arabe du golf, américain de Wall Street ou Hollywood, riches Chinois, Australiens de la cote, ils en redemandent de ces tanks germaniques remplis de gadgets et à la philosophie un peu désuète. Et pour traverser la crise, les Allemands produisent moins mais plus cher...
a écrit le 28/03/2020 à 19:58 :
Devant c'est pas mal, derrière c'est immonde. Ils ont voulu faire quoi en fait ils l'ont pas terminé ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :