Automobile : un contrôle antipollution plus sévère et plus cher ?

Le gouvernement prépare de nouvelles normes qui doivent responsabiliser davantage les automobilistes sur l'aspect environnemental. Celui-ci sera contraint de mieux entretenir sa voiture mais il lui sera aussi désormais impossible de retirer le filtre à particules. Mais la mise en oeuvre de cette réforme s'avère très complexe pour les centres techniques...
Nabil Bourassi

3 mn

Les automobilistes ne pourront plus se débarrasser du filtre à particule.
Les automobilistes ne pourront plus se débarrasser du filtre à particule. (Crédits : © Tobias Schwarz / Reuters)

Les contrôles techniques seront de plus en plus sévères avec les normes environnementales. L'article 65 de la loi de transition énergétique prévoit qu'au 1er janvier 2019, les centres de contrôle techniques puissent être capables de vérifier les émissions de dioxyde d'azote et de monoxyde d'azote (les Nox).

Pour cela, il est nécessaire de définir une norme mais également une méthodologie. L'objectif pour le gouvernement est de ne plus se contenter de vérifier les niveaux de pollution au moment de l'homologation mais également lors de la vie du véhicule. "La France sera le premier pays en Europe à contrôler les Nox", explique Martine Houlière, PDG du réseau Sécuritest, qui fait parti du groupe SGS et qui détient avec son autre enseigne Autosécurité, 32% du marché en France.

Le gouvernement a ainsi mandaté les centres de contrôles techniques afin de mener de septembre à mars une expérimentation de ces tests. Chez Securitest, une quinzaine de centres vont se prêter au jeu de cette remontée statistique.

De la difficulté d'une méthodologie fiable

L'enjeu est donc de convenir des seuils d'émissions de Nox acceptables, et ceux qui révéleraient un dysfonctionnement des systèmes anti-pollution. Il s'agit aussi de dégager une méthodologie fiable qu'il faudra normaliser pour que les équipementiers calibrent les appareils qui doivent permettre d'établir ces diagnostics. Plusieurs appareils sont en course : Capelec, Fog, AVL ou encore Bosch.

Un cinquième acteur propose un appareil qui s'est largement imposé aux Etats-Unis et en Chine: le banc de charge d'Actia Automotive (photo ci-dessous). Securitest a décidé d'équiper cinq centres de son réseau de cet appareil qui s'avère extrêmement contraignant pour les centres techniques. En effet, là où les autres marques proposent seulement des postes roulants avec un écran, un ordinateur, et quelques câbles, le banc de charge est en réalité une machine de roulage qui s'installe à même le sol pour mesurer les différentes données sur une voiture en action.

Banc de charge

Pour le centre technique, ce choix nécessite l'achat d'un appareil extrêmement coûteux (autour de 35.000 euros, contre 6 à 8.000 euros pour les systèmes concurrents) et au moins 6.000 euros de travaux de génie civil pour creuser les sols. "Cela équivaut à deux mois de chiffre d'affaires pour un centre technique moyen", rappelle Martine Houlière. Pis, cet appareil est totalement inadapté à certains centres puisqu'il impose un espace vide de 7m à l'avant, et autant à l'arrière, ainsi qu'une largeur de 2,5 m. "Si l'administration homologue la méthodologie tirée de cet appareil, ce serait terrible pour nous", nous confie un gérant de centre technique. Il est vrai que l'avantage du banc de charge est que les données sont plus précises puisqu'elles les tirent d'un véhicule en plein roulage.

Une facture plus salée pour les automobilistes

Pour les Français, cette nouvelle norme devrait également avoir des conséquences. Il sera désormais impossible de se débarrasser du filtre à particule. Car jusqu'ici, les automobilistes pouvaient allègrement passer et valider l'aspect environnemental du contrôle technique y compris sans filtre à particule. Les automobilistes seront donc contraints non seulement de le conserver, de l'entretenir et mais également de le changer régulièrement. Aïe ! L'autre risque est que le contrôle technique devienne également plus cher aux automobilistes. Mais c'est pour la bonne cause.

Nabil Bourassi

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 27
à écrit le 04/09/2016 à 22:00
Signaler
Ces contrôles plus sévères interdiront-ils ipso facto l'accès des moteurs fabriqués avant une certaine date à Paris ? Pour confirmer les mesures prises par la Mairie (1er juillet ?). Ça doit bien être argumenté, donc sera confirmé par ces mesures fin...

à écrit le 04/09/2016 à 12:34
Signaler
Il suffit de passer aux véhicules électriques ou mieux électro-solaires. Plus de pollution, très peu de frais de charges éventuelles, très peu de frais d'entretien, durée beaucoup plus longue des moteurs électriques, juste 60 kg de batteries sur les ...

le 04/09/2016 à 14:05
Signaler
@ BONJOUR : rien à dire, sauf un petit détail ou deux trois fois rien : comment allez vous fournir tout ce courant électrique et ne venait pas me chanter l'ai des éolienne qui n'est qu'une fumisterie de bobos écolos ? DE PLUS LES BATTERIES DE CES V...

le 04/09/2016 à 17:59
Signaler
"très peu de frais de charges éventuelles" une fois la TICPE du pétrole épuisée, il faudra bien trouver cet argent (énormes sommes) quelque part, la TIPP Produits Pétroliers a été renommée TICPE Produits Energétiques pour préparer le futur. Les batt...

à écrit le 04/09/2016 à 8:49
Signaler
Quand on contrôlera Anne HIDALGO aussi sévèrement, elle n'aura peut-être plus le droit de rentrer dans Paris, elle aussi...

à écrit le 03/09/2016 à 20:01
Signaler
La boucle est bouclée! avec les écolos bobo seuls les plus aisés pourront avoir une automobile tout cela pour parait-il sauver la planète! Avec ce genre de mesure pas étonnant que le FN grimpe dans les sondages. les écolos méprisent le peuple qu'ils ...

à écrit le 03/09/2016 à 14:23
Signaler
La dictature administrée est toujours pour la bonne cause, mais c'est quand même bien une dictature, qui refuse de dire son nom, et qui introduit fallacieusement des normes et des obligations qui détruisent les modèles économiques, au nom de croyance...

à écrit le 03/09/2016 à 12:59
Signaler
Et si on homologuait les carburants plutôt que de laisser n'importe quel revendeur concocter son cocktail maison.

à écrit le 02/09/2016 à 23:48
Signaler
@ LA REALITE..... BONSOIR : Votre analyse n'est pas tout à fait exacte.... L'Egypte n'a pas payé les bateaux à leur juste valeur, en effet qui a payé les frais de gardiennage? qui a payé les transformation?, (en effet ces bateaux étaient prévus p...

le 04/09/2016 à 0:04
Signaler
@ Booboo : vous avez du mal suivre ce sujet. La Russie a accepté de laisser des équipements car c'était l'Egypte à qui elle vendait des hélicoptères qui achetait les Mistral. Ceux-ci ont été vendus un bon prix avec aménagements et les frais de gadien...

à écrit le 02/09/2016 à 22:05
Signaler
A mettre de telles normes, ils vont finir par tuer la poule. Les Petites Gens se grouperont pour faire rouler un véhicule qui sera en coopérative. De plus, sauf à rendre caduc des autorisations déjà accordées, comment va-t-on régler le "problème" des...

à écrit le 02/09/2016 à 21:34
Signaler
Ah ! Quel beau pays que notre douce Taxeland.

à écrit le 02/09/2016 à 20:45
Signaler
Le racket des automobilistes, même sous couvert de bons sentiments, continue de plus belle. A quand les tests sur les péniches, les tracteurs, les bus, le chauffage de l'Elysée, du Sénat et de l'Assemblée nationale, de la mairie de Paris ? Après les ...

à écrit le 02/09/2016 à 19:39
Signaler
@ BONSOIR : Monsieur le journaliste un peu de rigolade ne peut pas faire de mal merci MAIS LA REALITE la voilà : HOLLANDE a ruiné la FRANCE avec ses ridicules décisions plus débiles les unes que les autres et tout cela pour faire plaisir à M. ...

le 02/09/2016 à 20:30
Signaler
Les Mistral ont été vendus à l'Egypte avec en plus des aménagements, il n'y a pas eu de pénalités de la Russie, Poutine pour rappel envahissait la Crimée puis l'Est de l'Ukraine qu'il occupe toujours comme la Géorgie, la Moldavie etc et Hollande a re...

le 03/09/2016 à 0:18
Signaler
La baisse de la dette, si ca se produit réellement ce sera plutôt l'effet des taux très bas. Parce qu'en manière de distribution de dernière minute et d'augmentation de la dette il est pas en reste.Votre hollande en plus, le povre il pense se faire ...

à écrit le 02/09/2016 à 19:19
Signaler
Une multinationale se fait attraper pour triche sur la pollution et ce sont les consommateurs qui paieront, c'est génial ya pas à dire.

à écrit le 02/09/2016 à 19:19
Signaler
Nous avions cru comprendre que nos dirigeants devaient provoqué un choc de simplification, ainsi qu'une baisse des impôts. Eh bien c'est gagné. Contrôle technique plus cher, taxe supplémentaire sur les propriétaires pour financer les entreprises, ét...

le 02/09/2016 à 21:35
Signaler
Si tu as supprimé un de tes véhicules, c'est que tu n'en n’avais pas vraiment besoin...merci pour la planète et mes petits-enfants. Pour la TVA, je ne me fais pas de soucis, tu dépenseras ton argent autrement et la TVA arriveras toujours à Bercy. Il ...

à écrit le 02/09/2016 à 19:09
Signaler
Vous compter tester les bateaux et avions quand? Et combien à polluer l'état avec ces avions qui décollaient pour rien (match de foot en Allemagne par exemple). Qui c'est qui paye encore? Toujours les même!!! Ma voiture de 20 ans pollue elle vraiment...

le 02/09/2016 à 21:40
Signaler
L'industrie pollue beaucoup moins en gaz que la voiture, tout simplement parce que les rejets sont contrôlés. L'aviation mondiale, c'est 2% des rejets de CO2, et la route 40%.

le 04/09/2016 à 17:48
Signaler
16% de la pollution générale, c'est l'auto (avec les camions j'imagine). Les bateaux de transport brûlent du fuel lourd avec 3000 fois plus de soufre que le notre sur terre mais ils sont sur les océans, c'est moins grave (mais le SO2/SO3 ne disparai...

à écrit le 02/09/2016 à 18:58
Signaler
Je ne suis pas chimiste ni scientifique, c'est tout de même nos gouvernants qui nous ont porter vers le diesel, et maintenant c'est au consommateur final de payer la note comme coupable, idem pour l'amiante de ...

à écrit le 02/09/2016 à 18:35
Signaler
Juste pour rigoler et avoir un ordre d'idée si quelqu'un peut m'aider. L'économie d'émissions de Nox à l'échelle nationale grâce à cette mesure représente combien d'heures de vol d'un 747 ou A380 en équivalent Nox ????

le 02/09/2016 à 21:06
Signaler
@boaf: je sais pas pour les avions, mais un cheval débourre 9 tonnes de crottins en moyenne par an :-) source: http://ppdt-comportementaliste-equin.blogspot.gr/2014/02/les-crottins.html

le 02/09/2016 à 21:50
Signaler
C'est quoi ta conclusion ? on ne fait rien ?

à écrit le 02/09/2016 à 18:10
Signaler
Formidable, mais si le taux émis de NOx (O majuscule pour oxygène, en chimie on a NO2, NO, N2O (qui fait rire), N2O5, etc) est élevé, la voiture reste sur place ou ça sert aux statistiques générales de vieillissement du parc ? L'Adblue permet d'élimi...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.