Batteries : pour sa giga-factory suédoise, Northvolt lève 2,3 milliards auprès de Volkswagen, Goldman Sachs...

Le suédois affirme avoir en poche déjà plus de 27 milliards de dollars de contrats de la part de clients clés, dont 14 milliards auprès du seul Volkswagen (déjà actionnaire à 20%) pour la fourniture de cellules premium sur plusieurs années. Avec cette nouvelle levée de fonds, Northvolt aura récolté un total de 6,5 milliards de dollars pour réaliser son objectif final: 150 GWh de capacité de production par an déployée d'ici à 2030 en Europe, avec une part du marché européen de 25%.

2 mn

Northvolt, qui construit actuellement une giga-usine de batteries électriques à destination du marché automobile dans le nord de la Suède, à Skellefteå, avait annoncé son démarrage cette année, mais déjà prévoit de grands développement des capacités.
Northvolt, qui construit actuellement une giga-usine de batteries électriques à destination du marché automobile dans le nord de la Suède, à Skellefteå, avait annoncé son démarrage cette année, mais déjà prévoit de grands développement des capacités. (Crédits : Reuters)

Le fabricant suédois de batteries électriques Northvolt a annoncé mercredi avoir levé 2,75 milliards de dollars (2,3 milliards d'euros) pour agrandir sa "giga-usine" actuellement en construction dans le nord de la Suède.

Cette opération menée par un groupe de fonds de pension suédois, Goldman Sachs et Volkswagen, permettra d'augmenter la capacité annuelle de l'usine "Northvolt Ett" (Northvolt 1) à 60 GWh, contre 40 annoncés jusque-là.

Cette capacité supplémentaire était nécessaire "pour répondre à la demande accrue de clients clés", a souligné le groupe dans un communiqué, précisant que la production doit commencer sur le site de Skellefteå, actuellement en chantier, d'ici la fin de l'année.

6,5 milliards de dollars déjà levés pour atteindre 150 GW/an d'ici 2030

Avec cette nouvelle levée de fonds, Northvolt a désormais levé plus de 6,5 milliards de dollars au total pour atteindre son objectif de 150 GWh de capacité de production annuelle déployée en Europe d'ici 2030.

Pour cela, Northvolt "prévoit actuellement de construire au moins deux giga-usines supplémentaires en Europe au cours de la prochaine décennie, et explore activement l'opportunité de construire la prochaine en Allemagne", a précisé le groupe suédois.

Northvolt revendique 27 milliards de dollars de contrats déjà noués

Northvolt explique avoir obtenu jusqu'à présent plus de 27 milliards de dollars de contrats de la part de clients clés comme BMW, Fluence, Scania ou Volkswagen, pour soutenir son plan, qui comprend également la mise en place de capacités de recyclage "pour permettre à 50% de l'ensemble de ses besoins en matières premières de provenir de batteries recyclées d'ici 2030".

De son côté, Volkswagen -- qui détient également une participation de 20% dans l'entreprise suédoise -- a indiqué mercredi qu'il participerait à hauteur de 500 millions d'euros à cette nouvelle levée de fonds, maintenant sa participation au même niveau.

Volkswagen, qui avait déjà investi quelque 900 millions d'euros dans Northvolt en juin 2019, lui a passé en mars une mégacommande de 14 milliards de dollars sur plusieurs années pour des cellules "premium" pour Volkswagen.

2 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 09/06/2021 à 15:12
Signaler
Skellefteå sous la neige ça fait carte postale mais en juin, la neige a fondu (quand j'y suis passé). Volvo se met à l'électrique, ils ne participent pas à cette "giga-factory" ? Qq disait qu'ils sont maintenant 'chinois', Volvo. En Finlande il y a...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.