Guidant lâche Johnson & Johnson pour se marier avec Boston Scientific

 |   |  353  mots
légende
Guidant a rompu son accord avec Johnson & Johnson pour accepter l'offre de rachat de Boston Scientific de 73 dollars par action. Malgré un projet élaboré de longue date, Johnson & Johnson n'aura pas séduit les actionnaires de Guidant qui ont préféré privilégier une offre légèrement supérieure. Il a déclaré par ailleurs qu'il ne souhaitait pas relever son offre de 71 dollars par action.

Les actionnaires de Guidant auront finalement eu le dernier mot. Alors que le rapprochement entre Guidant et Johnson & Johnson (J&J) semblait acquis, le fabricant d'équipements cardio-vasculaires a finalement lâché J&J pour choisir Boston Scientific Group.

Guidant tombe donc dans l'escarcelle de BSG en acceptant son offre de 73 dollars par titre, soit 27 milliards de dollars (22,31 milliards d'euros). Auparavant, Guidant avait accepté l'offre de J&J pour 71 dollars par action, soit un peu plus de 2% inférieur à celle de Boston Scientific (voir ci-contre).

En conséquence de ce retournement de situation, Guidant a rompu l'accord qu'il avait signé avec J&J. En contrepartie, il devra d'ailleurs payer une amende de 705 millions de dollars au laboratoire américain pour compenser ce dommage. Le nouveau repreneur de Guidant, Boston Scientific, s'est lui-même engagé à financer cette amende.

Johnson & Johnson a, de son côté, pris "acte" de la décision de Guidant et a par ailleurs souligné qu'il ne relèverait pas son offre de 71 dollars. "Cela n'aurait pas été dans l'intérêt de nos actionnaires", a assuré le groupe.

Cette décision est le énième rebondissement, dans la "saga Guidant". Depuis plus d'un an, Johnson & Johson et Guidant collaborent pour fusionner. Après avoir été contraint de retirer une première offre, J&J était reparti à l'attaque. A ce moment-là, Boston Scientific en avait profité pour se mêler à la partie.

Malgré une offre supérieur à celle de J&J, le management de Guidant avait privilégier l'offre de J&J avec qui il préparait ce rapprochement depuis longtemps. Mais les actionnaires de Guidant, dont beaucoup sont des fonds d'investissements, se sont plaints auprès de la direction de Guidant de ne pas avoir recommandé l'offre la plus élevée (voir ci-contre). Finalement, les actionnaires de Guidant auront eu le dernier mot et le projet de Johnson & Johnson tombe à l'eau.

A la mi-séance à Wall Street, le titre Guidant recule de 1,90% à 75,32 dollars, celui de J&J avance de 0,17% à 59,46 dollars et celui de Boston Scientific baisse de 2,08% à 23,50 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :