L'alliance Renault-Nissan et Daimler pourraient renforcer leurs liens

 |   |  167  mots
Le groupe Daimler possède 3,1% de Renault-Nissan, ces deux derniers possèdent en retour 1,55% chacun du groupe allemand.
Le groupe Daimler possède 3,1% de Renault-Nissan, ces deux derniers possèdent en retour 1,55% chacun du groupe allemand. (Crédits : © Michaela Rehle / Reuters)
Un quotidien allemand cite un responsable de Renault selon qui un approfondissement du partenariat capitalistique avec Daimler n'était pas exclu. Il devrait permettre aux deux partenaires d'aller plus loin dans des projets industriels comme la voiture électrique.

Les constructeurs Renault-Nissan et Daimler pourraient approfondir leur partenariat en l'élargissant à la voiture électrique et un renforcement des liens capitalistiques n'est pas exclu, écrit jeudi le quotidien allemand Handelsblatt, citant le responsable des liens avec Daimler au sein de Renault-Nissan.

"Personne ne sait jusqu'où (cette alliance) ira", a déclaré Jacques Verdonck, en réponse à une question sur la possibilité d'une augmentation des participations croisées de 3,1% que chaque partenaire détient dans l'autre.

"Il n'y a pas de tabou", a-t-il ajouté.

Renault-Nissan n'était pas joignable dans l'immédiat pour faire un commentaire.

Pas de projets en cours

Un porte-parole de Daimler a déclaré de son côté que s'il n'y a pas de limite sur le champ d'exploration des projets communs, il n'a pas connaissance d'un projet d'augmentation des participations croisées.

Le partenariat entre Renault-Nissan et Daimler, fondé en 2010, porte aujourd'hui sur treize projets partagés, rappelle le quotidien allemand. Renault et Nissan détiennent chacun 1,55% de Daimler, et Daimler 3,1% de Renault-Nissan.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/03/2016 à 19:29 :
Il y a des économies d' échelles à faire alors qu' il y a déjà des intérêts croisés, à l' arrivée on peut envisager que les trois marques vont s' y retrouver .
a écrit le 31/03/2016 à 10:54 :
Relisez au moins votre titre, c'est du charabia et non du français !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :