Peugeot accélère sa stratégie de repositionnement pour encore plus de profits

 |  | 1220 mots
Le restylage du 3008 adopte la calandre sans cadre, mais également le croc Led pour accentuer la personnalité de la signature lumineuse.
Le restylage du 3008 adopte la calandre sans cadre, mais également le croc Led pour accentuer la personnalité de la signature lumineuse. (Crédits : Peugeot)
La marque au lion se targue d'avoir sauvé les meubles après le désastre provoqué par le Covid sur le marché au premier semestre. Elle va accélérer sa stratégie d'électrification en lançant un label sport, mais également avec un profond restylage de sa vache à lait, le 3008. Peugeot est en capacité de chercher plus de valeurs encore, mais ne parvient pas à percer durablement à l'international...

Passer la troisième ? Alors que les groupes automobiles font le bilan des morts et des blessés après le carnage d'un premier semestre marqué par la crise du coronavirus, Peugeot, lui, semble avoir tiré son épingle du jeu: des stocks au plus bas et un carnet de commande en hausse de 42% à fin juin. Fort de ces bons indicateurs, la marque juge le timing propice à activer de nouveaux leviers pour accélérer sa stratégie de repositionnement.

Un label sport électrifié

C'est ainsi que la marque s'est enfin décidé à lancer un nouveau label sportif: Peugeot Sport Engineered ou PSE. Ce label permet de renouer avec la tradition des célèbres gammes GTI des années 1980 et 1990. Le défi était de retrouver une offre de moteurs très sportifs sans faire exploser les compteurs CO2, désormais sanctionnés par la Commission européenne. L'équipe d'ingénieurs dédiés à ce label dont le centre de recherche est situé à Versailles-Satory, sous la direction de François Wales, a accompli sa révolution culturelle en se tournant vers l'électrification. La gamme PSE sera donc boostée par une motorisation hybride composée de deux moteurs électriques. Avec un couple moteur de 500 Nm et un 0 à 100 en 4,3 secondes, Peugeot espère faire de son nouveau label un nouveau standard dans l'émotion automobile. Il s'agit donc de poursuivre la stratégie de repositionnement de la marque sur du premium et ainsi tirer vers le haut la valeur intrinsèque de la...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/09/2020 à 23:16 :
En 2005 Peugeot était l'une des firme automobile les plus rentable au monde. Trois ans plus tard, dans le sillage de la crise financière, c'était le sauve qui peut généralisé.....cette gentille opération de communication a destination des actionnaires n'affranchira aucune firme capitaliste de la baisse tendancielle du taux de profit. La seule manière à court terme de faire remonter le taux de profit est soit d'augmenter la part du capital variable, les salariés, en délocalisant vers des pays avec des couts salariaux qui permettront d'embaucher plus de monde, soit de diminuer la part du capital fixe en limitant la production a une offre "premium" soit un peu les deux comme le font les allemands avec leurs fournisseurs polonais et leur faible volume de vente (vw souffre de ses volumes trop importants). Comme il serait trés étonnant que l'électrification de la gamme fasse baisser la part du capital fixe, les salariés de Peugeot ont tout intéret à s'organiser avec autre chose que des syndicats réformistes pour imposer un modèle de planification écologique qui garantira les emplois et les revenus de leurs effectifs.
a écrit le 09/09/2020 à 13:18 :
J'espère un meilleur travail de PSA , je viens de louer une zoé, si c'est comme ça je reste à mon écologie personnelle, voiture essence d'occasion, plutôt un 2 l, carburant GPL monté d'origine et E85, boîte "manuelle!"
a écrit le 09/09/2020 à 12:05 :
avec la flambée du chômage qui se prépare et le retour de manivelle fiscal prévisible malgré le déni du gouvernement , Peugeot peut craindre une baisse des ventes des modèles qui rapportent du cash , car la clientèle française cible est celle qui pâtira le plus des difficultés à venir .
a écrit le 09/09/2020 à 11:24 :
Peugeot et les autres vont se faire laminer par les asiatiques.
Réponse de le 09/09/2020 à 20:12 :
Peut-être bien, mais alors nous roulerons dans des voitures vraiment de M..., sans aucune histoire. À moins que les consommateurs privilégient leurs emplois mais également la proximité.
Réponse de le 10/09/2020 à 3:10 :
Mon pauvre Lapiequichant, Honda et Toyota n’ont rien à envier à nos marques Françaises en termes de qualité et leurs histoires/expériences sont tout aussi remarquables.
Réponse de le 10/09/2020 à 10:04 :
Les chinois sont en embuscade, ils sont implantés en Europe de l'Est et bougent vers l'ouest, le tsunami des marques auto chinoises est en approche. Elles sont fiables habituées aux routes defoncees, a la grande amplitude thermique et ont un rapport qualité/prix/securite imbattable.
a écrit le 09/09/2020 à 11:06 :
C'est bien le but principal d'une entreprise de dégager un excédent des produits sur les charges. Elle se donne ainsi les moyens, après avoir rémunéré tous ses ayants droits, de déployer un stratégie d'offre plus adaptée au besoin des clients. L'autofinancement permet une réponse plus rapide, notamment quand le marché évolue en rupture : évolution rapide des demandes des clients et nouvelle technologie. Pas besoin d'attendre les plans de relance gouvernementaux et autres systèmes administratifs de prioritisation, pour relancer la production. Depuis pharaon, les vaches grasses resistent mieux aux mauvaises récoltes. Encore faut-il que la fiscalité et les autres contraintes discretionnaires mais qualifiées de sociétales, les laissent prospérer librement.
Réponse de le 10/09/2020 à 10:57 :
encore faut il que les vaches grasses continuent à l être......hors je crains que coté Motorisation et chaine de traction, PSA soit à la traine......l efficience des hybride rechargeable PSA est un peu pathétique, tant en tout elec que en hybride....avec les mêmes batteries, un Kug PHEV fait deux fois plus de km en tout elec et consommes un bon litre et demi de moins en mode hybride.... pour 2 000 euros de moins qu un 3008
de plus, pas d hybride simple chez PSA.... alors que ça sort en rafale chez les concurrents ... ça pose quelques questions....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :